Sunday, May 19, 2019

[Lecture] "Gare à Lou" de Jean Teulé - A trop crier au loup...




Livre envoyé gracieusement par les Éditions Julliard.

Le résumé de l’éditeur :

Avec Gare à Lou ! Jean Teulé revient à la veine fantastique qui avait fait le succès du Magasin des suicides et laisse libre court à un imaginaire plus débridé que jamais.
Comme le disaient Mozart et Shakespeare : « Il est très agréable de jouir d’un don exceptionnel, mais il ne faut pas oublier que c’est une source inépuisable d’embêtements. »
À 12 ans, Lou partage absolument cette opinion. Au prétexte qu’elle est en mesure de faire tomber immédiatement les pires calamités sur la tête de tous ceux qui la contrarient, on l’enferme dans un endroit secret en compagnie de militaires haut gradés pour qu’elle devienne une arme absolue capable de mettre en échec les plans malveillants des ennemis du pays ou, pire, d’ourdir de méchantes et sournoises manœuvres afin de causer des torts effroyables à d’autres nations. De telles occupations n’offrent pas à une adolescente les satisfactions que la vie aurait pu lui promettre. D’autant que son super pouvoir, aussi extraordinaire soit-il, ne fonctionne pas toujours comme prévu. Rien ne pouvait mieux inspirer Jean Teulé que d’imaginer les horreurs qu’un être humain bien disposé peut infliger à ses contemporains.


Le contexte de lecture : 

J’ai lu certains Jean Teulé et j’ai souvent aimé son style un peu décalé, ironique, drôlement culotté et ces histoires un brin loufoque même si, régulièrement, basées sur une vérité.
Là, encore, c’est le titre qui m’a interpelé ! « Gare à Lou ! » ! Mais qui est cette Lou ??
J’ai demandé à Julliard s’il acceptait un service de presse et j’ai été surprise qu’une modeste lectrice/blogueuse soit retenue. Merci donc pour cette lecture étonnante…

Le corps du roman : 

S’il y a quelque chose à ne jamais reprocher à Jean Teulé, c’est son style. L’écriture est fluide, cela se lit souvent d’une traité, sans difficulté particulière. 

C’est original, décalé, loufoque de temps en temps, et cela revisite un peu la vérité sans ambages et des trouvailles orthographiques ! 

https://www.lisez.com/livre-grand-format/gare-a-lou/9782260052937
Le roman imaginé par Teulé évoque une jeune fille, Lou, de douze ans, vit seule avec sa mère, potière, dans une cité imaginaire. Elle possède un don, celui de provoquer les pires calamités envers ceux qui se conduisent mal ou qu’elle n’aime pas (qui la contrarie !). Elle est en marge, elle intrigue jusqu’au gouvernement central. Une « arme » de ce genre ne se loupe pas, elle se gère. 

On se rend compte dès le début que Lou n’est pas facile à gérer et que les trois pieds nickelés affectés (pourtant le top du top des trois armées de ce pays, air, mer, terre) vont être dépassés par une gamine rebelle, peu enclin à obéir (y compris pour aller se laver !).

Petit à petit, on voit les personnages qui sont particulièrement déjantés, qui agissent un peu en dépit du bon sens, etc.

Et, donc, Lisa ?

Gare à Lou ! est un roman fantastique, qui se déroule dans un pays imaginaire avec des leaders entre despotes et incompétents ; l’humour est au rendez-vous de temps en temps par les trouvailles de Jean Teulé au niveau des noms inventés. C’est loufoque sans aucun doute ! 

Ce que j’aime chez Jean Teulé, c’est sa fantaisie et son style inventif, pourtant, là, malgré de bons moments et des sourires çà et là, je n’ai pas été soulevée par une émotion ou une volonté de m’attacher à un personnage (ou, peut-être, à un des trois militaires, mais bon…).

C’est du Jean Teulé sans surprise mais avec, cependant, des trouvailles propres à vous faire sourire… mais honnêtement même si j’ai passé un bon moment de lecture, je suis un peu dubitative car je trouve ça pas assez poussé (encore, encore ?). L’auteur aurait pu faire encore plus (suis-je exigeante ?) ! 

C’est sympathique mais il me manque un « truc » pour penser que ce roman est top ! J’ai eu une impression de déjà-vu.

Si vous aimez vraiment Jean Teulé, lisez-le… Sinon, lisez un autre roman si vous souhaitez connaître l’écriture étonnante de Teulé.

Merci, cependant, à Julliard pour cet envoi SP car, a minima, la quatrième de couverture a fait tourner bien des têtes dans mon bus du matin !

 https://www.lisez.com/livre-grand-format/gare-a-lou/9782260052937

***

Éditions Julliard
Parution : 7 mars 2019
ISBN : 2260052932
Nombres de pages : 192
Prix (à la sortie) : 19€


Thursday, May 16, 2019

[Musique] La Playlist du jeudi - Quart d'heure américain !


Comment, vous ne savez pas ce qu'est un quart d'heure américain ??

Pour les plus jeunes (très très), c'était le moment où, pendant une boum (surprise-party, soirée, fiesta, etc.), une fille pouvait aller inviter un garçon (celui qu'elle voulait... celui qui, comme par hasard, n'avait pas pensé à l'inviter avant, donc ; celui qu'elle visait en venant donc, bis !), notamment (principalement) pour danser un slow...

Un Slow ? une chanson romantique, un peu trop guimauve (quand on comprend les paroles), mais qui permet pendant trois/quatre minutes de se coller au bestiau en jouant à la petite fille fragile (c'est connu, un mâle reste un preux chevalier devant une princesse en détresse...)...

Parmi les slows les plus dansés (par moi !), voici les cinq revenus en mémoire en écrivant cet article !



Simply Red "If You Don't Know Me By Now" - Pas mieux pour entamer une séance de thérapie de couple version slow..



Bonnie Tyler "Total Eclipse of The Heart" - ça, c'est la version "la discussion a mal tourné !".



George Michael "Careless Whisper" - Et on pleure toujours à la fin (autant par nostalgie que parce que George n'est plus !).



Chris Isaak "Wicked Game" - Dans la vidéo, tout le monde (les garçons à 90%) regardait la sublime Helena ; nous, on couinait sur le marcel de Chris...


Spandau Ballet "True" - C'est la période "honte" de nos photos dans l'album familial quand notre petit copain de l'époque était un clone du chanteur de Spandau et le cultissime Simon le Bon (Duran Duran)....