Wednesday, November 21, 2018

[Humour] Les Nouvelles Aventures de la Smala - "Rêve de Bibi en plein accouchement : La Smala prend le Concorde et ça ne concorde pas !"
























Comme vous le savez peut-être, La Smala a migré vers mon site officiel avec une aventure mensuelle....

Voici celle de ce mois-ci en version abrégée... pour la lire en entier cliquez sur le lien en fin de texte !

Bonne lecture

***
"Rêve de Bibi en plein accouchement : La Smala prend le Concorde et ça ne concorde pas !"

Imaginons que cet avion vole toujours… 
                                                  voici ce qui aurait pu arriver …

Quand Cousine Pétunia arriva dans le hall d’enregistrement, elle eut un haut le cœur.

La Smala au grand complet, y compris les chats, l’oiseau et le triton marbré, était réunie.

Cousin Edmond, en bon snobinard, tentait désespérément d’expliquer qu’il était « hors de question » que son « Maine Coon d’amour », baptisé Henri4, soit obligé de voyager en « soute comme le commun des mortels ».

Au prix des places des premières de l’avion « le plus sexy de la galaxie », dixit Cousine Sidonie qui collectionnait les photos depuis l’enfance…de l’avion… pas de la sienne, compte tenu de ses heures de vol, Cousin Edmond souhaitait « privatiser » une partie de « cet oiseau magnifiquement français, oui, Madame ! ».

Bibi, escortée par ses divins parents, Suprême et Trois, tentait de rassembler ses cousins, Deux, Quatre, Lord of the Rings et les géniteurs de ce dernier, FlowerPower qui roucoulaient devant les baies vitrées de l’aéroport et s’embrassaient à perdre haleine.

En attendant l’enregistrement, Deux était allée se rapprovisionner en Duty Free et avait fait une peur bleue à Cousine Aglaé en avalant, cul sec, un tube de M&MS. Il faut dire que Cousine Aglaé avait, toujours, peur d’attraper « des boutons en mangeant du chocolat »… Comme disait Suprême : « Elle n’est plus de la dernière pluie d’Eau Précieuse, quand même ! ».

Trois qui couinait de bonheur à l’idée de « voler dans l’oiseau », expliquait à un Suprême débitant l’historique de l’aviation à un Quatre au Jeans aussi serré que les boulons de la soute, que « le petit oiseau allait sortir ».

Sunday, November 18, 2018

[Cinéma] Ma sélection de sorties ciné que je ne louperai pas en novembre 2018 et ceux que j’ai déjà vus (ou pas) !



Encore un mois en berne pour le cinéma (et Décembre ne va pas arranger les choses, sauf que j’ai noté deux films que je ne louperai pas, du tout, du tout, du tout !).

Pourtant j’avais bien des envies mais j’ai encore eu peu de temps et j’ai fait des choix tout en couinant en passant devant les affiches de mon cinéma préféré !!


Voici les films vus

The Little Stranger (L. Abrahamson) :
D’accord, il y a Domnhall Gleeson, ce qui ne se refuse jamais, mais bon, voilà… Dire que j’ai perdu mon temps, non, mais je dois avouer que je n’ai pas autant frissonner que je l’aurais voulu… (sauf à regarder le joli irlandais !)…

Jean-Christophe et Winnie (M. Forster) : Ewan McGregor est touchant, c’est mignon tout plein et Winnie quoi ! Alors, oui, c’est une image de synthèse, mais c’est Winnie !! WINNIE !! Je dois avouer que j’ai pleuré sous les yeux ahuris d’un petit garçon tout blond qui s’est un peu moqué… M’en fous !

Johnny English contre-attaque (D. Kerr) :
ça fait du bien de rire ! C’est toujours délirant… J’ai beaucoup aimé mon moment ciné cette semaine-là !

Seule la Vie (F. Fogelman) : Comment dire ? Je déteste les mélos trop appuyés et là, vous en avez pour votre argent (trop)… il manque une profondeur pour en faire un film plus qu’émouvant… Reste Oscar Isaac toujours très juste… (et sexy).


A voir éventuellement, par vous (moi, je n’aurais peut-être pas le temps !) :


Les Bonnes Intentions (G. Legrand) :
honnêtement la bande-annonce donne très envie de le voir… je passe, mais vous ?

Les Filles du Soleil (E. Husson) : Cette histoire de filles au Kurdistan qui se préparent à libérer leur ville aux mains d’extrémistes, me semble intéressante ; en outre, la présence (sublime) de Golshifteh Farahani ne peut qu’être un plus !

Casse-noisette et les quatre royaumes (L. Hallström, J. Johnston) : non, mais moi les contes de noël, les rennes, etc., je ne peux pas résister… en prime : Morgan Freeman !

Les Veuves (S. McQueen II) : McQueen de retour… avec un casting incroyable et une histoire de braquage féminine… à Chicago ? Et vous pensez que vous pouvez vous permettre de louper ça ?

Millenium : Ce qui ne me tue pas (F. Alvarez) : Perso, autant j’aime les livres, autant les films (sauf la version originale, donc suédoise) m’ont laissé froide (glacée ?). Je passe encore le tour mais la bande-annonce est alléchante (et Claire Foy me plaît beaucoup).



Films pas vus mais qui nécessiteront une séance de rattrapage ou ceux dont j’attendrais la sortie en DVD et/ou en téléchargement (légal of course)

The House That Jack Built (L von Trier) : L’impasse sur Matt… qui ne se jouait pas dans mon coin !

Bohemian Rhaspody (B. Singer) : Je dois le voir, je dois le voir, je dois le voir !

First Man – Le premier homme sur la lune (D. Chazelle) : Eh, ben, oui, j’attendrais la première navette pour le voir…

Un long voyage vers la guerre (Miloš Škundrić) : Impossible de trouver une salle avec ce documentaire, ou alors à des heures incroyablement incompatibles avec mes horaires At The Office !

Le film que je verrai même s’il me faut affronter l’opprobre familial, l’hystérie collective et les emplois du temps hyper méga chargés de tout le monde.

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald (D. Yates) : bon, bon autant le dire tout de suite… J’ai aimé Potter sur le tard (disons les quatre derniers tomes ?) mais j’ai adoré immédiatement l’environnement des Animaux Fantastiques… et là, Dumbledore est présent… alors… (oui, quoi ? C’est Jude Law qui joue le rôle… oui, oui, oui, bon, j’avoue…)…



Voici les films que je voudrais voir impérativement (enfin, si je peux trouver assez de temps !)

Overlord (J. Avery) :
Je suis une dingo, je sais ; tout film de guerre, sur la guerre, me fait me propulser au cinéma… En sus, il y a Pilou Asbaek au générique…

Robin des Bois (O. Bathurst) :
je crains le pire… mais je n’ai jamais résisté à Robin des Bois, y compris dans la version animée… Après le Robin de Russel Crowe, on galère beaucoup côté crédibilité, non ?


Films à revoir :

L’Adieu aux Armes (F. Borzage) : A revoir ce drame en 1917…. Avec Gary Cooper en prime !


***

Et dire que je couine déjà pour :

« Astérix – le secret de la Potion Magique » version Astier,

« Le Retour de Mary Poppins » (avec Ben Whishaw)

et de « L’Empereur de Paris » sur Vidocq en décembre vous pose mon dilemme du mois de noël…

 ***

 Bon, je trouverai bien deux après-midis pendant les fêtes pour faire le plein de film ! Promis !