Thursday, December 08, 2016

[Musique] La playlist de la semaine passée... ou quelles sont les chansons de Karl et Nina !


 Pour ceux et celles à qui les deux merveilles 
manquent en tête d'article, je les ai mis à la fin ;)

Pour ceux qui suivent mes pérégrinations littéraires, "Karl et Nina" vous parle (non, y'a pas de faute !)...

"Karl et Nina" est mon dernier bébé (roman) et il va être lancé dans le grand bain.... tout seul comme un grand... d'ici quelques jours...

Je mentirais si je disais que je ne suis pas fière de lui...

J'en connais qui sont fan absolu du roman et qui savent qu'il y a, forcément, une bande-son qui a accompagné mon écriture...

Pour les curieux, en avant-première, voici la playlist exhaustive de "Karl et Nina"... Celle que j'ai écoutée en boucles pendant les recherches, la mise en place et l'écriture... (la relecture, la re-relecture, etc.)...

J'ai choisi bien souvent des chansons qui, par leurs textes, et la date, illustraient parfaitement les situations vécues (subies, aussi) par mes personnages...

On s'étonnera de la présence de deux chansons de Daho, mais les textes expriment et résument, je pense, fort bien, la ligne directrice de "Karl et Nina"...




Etienne Daho "Au commencement" (qui s'est placé à la fin sur Spotify... ooops ! C'est dommage, car elle exprime parfaitement le lien entre Karl et Nina)


Joséphine Baker "J'ai deux amours"



André Claveau "J'ai pleuré sur tes pas"



Fréhel "La Java bleue"



Charles Trenet "L'âme des poètes"



Jean Lumière "Le Temps des cerises"



Marlène Dietrich "Lili Marleen" 


Berthe Sylvia "On n'a pas tous les jours vingt ans"



Lucienne Boyer "Parlez-moi d'amour"



Georges Ulmer "Pigalle"



Danielle Darrieux "Le premier rendez-vous"



Mireille et Jean Sablon "Puisque vous partez en voyage"



Marlène Dietrich "Quand l'amour meurt"

  
Jean Gabin "Quand on s'promène au bord de l'eau"



Charles Trenet "Que reste-t-il de nos amours ?"



Fred Gouin "Ramona"



Juliette Gréco "Si tu t'imagines"



Lucienne Boyer "Un amour comme le nôtre"



Etienne Daho "Soudain"



Marlène Dietrich "Ja, So bin ich"

















Tuesday, December 06, 2016

[Beauté] C'est l'hiver... et je shoote ma peau à Bioderma !



 billet non sponsorisé, comme d'habitude !


Autant vous le dire, l’hiver, sous les cieux du Sud de la France, il se peut que les températures soient clémentes (désolée !) mais il est un élément indépendant de notre volonté qui vous glace le sang (et vous décape, accessoirement, le visage) : le vent (Mistral au mieux, Mistral + Tramontane au pire).

Pour ceux qui ne connaissent pas, un simple Mistral à 80km/h (une brise donc, enfin pour nous !) baisse la température ambiante de 2/4°, et malgré les couches de vêtements (sauf à porter une combinaison intégrale comme les explorateurs en Arctique !), vous êtes frigorifiés et votre peau tiraille…

Bref, l’hiver est donc le moment idéal pour dorloter ma peau et d’essayer, autant que faire se peut, de ne pas virer à la peau de crocodile version rougeâtre.

Voici donc ma routine soin en ce moment :


Bioderma « Hydrabio Masque » :



Depuis que j’ai découvert ce masque et que j’ai assimilé le mode d’emploi (je suis nulle avec ça), je suis accro. 
La texture est agréable, ça pénètre vraiment bien et ça laisse la peau souple, hydratée et fraîche (enfin… oui, bon, je n’ai plus 20 ans, non plus !).


Bioderma « Hydrabio Perfecteur 3D » :


Je suis tombée par hasard sur ce « perfecteur » booster de teint. Autant dire que j’ai essayé un peu étonné par le côté « booster »… Je ne sais pas si cela illumine plus mon teint mais j’aime la texture que je mélange avec un sérum et une crème de jour…

Oui, alors, comme je ne suis pas fidèle-fidèle aux crèmes de jour (je ne trouve jamais celle que j’aimerais garder à vie !), actuellement, c’est la gamme Cellular de Nivea. 

 

Bioderma « Atoderm PP Baume » :


Été comme hiver, j’hydrate ma peau et mon corps. Il faut dire que cela grattouille sous les vêtements (hiver) et s’échauffe (l’été).

L’hiver, je prends le Baume Atoderm et l’été ultra-nourrissant crème. Ça pénètre hyper bien, ça ne colle pas, la sensation d’hydratation dure longtemps (même après une rapide douche)… Comme quoi !

Je ne saurais m’en passer surtout en rentrant le soir, après avoir eu un brin froid…

Et vous, quels sont vos produits antigel ?


Sunday, December 04, 2016

[Humour] Suite d'une discussion entre le coeur et le cerveau : Bilan de fin d’année – rappel des consignes de sécurité



- Oh, les grognons, on se réveille. Je rappelle la réunion annuelle sur le bilan de l’année ?
 
- Oh, non, on a tous eu le mémo de six pages, recto-verso, en petit caractère. C’est de l’inquisition !

- J’ai préparé mon intervention !

- Bravo la rate, c’est bien !

- Vendue !

- Oh, les autres nazes, laissez la ratounette tranquille ! Elle est une bonne élève, elle ! Dois-je rappeler à certains que le service « nettoyage » n’est pas compris dans le forfait « je vous héberge à titre gracieux »…

- Où est le petit cœur ?

- Il fait son rebelle ! Il prépare le 31 décembre et a repris le cardio intensif pour rentrer dans la robe minimaliste et étroite que notre hôte a eu le malheur d’acheter sur un coup de cœur, de déprime, de connerie, bref, elle a encore claqué un fric fou pour une fringue qu’elle ne remettra plus jamais et qui va valser à terre dès le dernier coup de minuit !

- Toujours l’ambiance !

- Oui, justement, avant d’attaquer les débats et le bilan, je rappelle à tout le monde que l’année a été agitée et qu’il et hors de question de la laisser de saouler au prétexte qu’on est le soir de la St Sylvestre et que….

- Hihihi

- Putain, le poumon, si tu cries « le chat », je vais t’étouffer jusqu’à t’en essouffler pour toujours ! donc, je reprends. Hors de question qu’elle dégobille sur le canapé, dans la voiture, ou tout autre endroit non répertorié par les neurones.

- Autant dire nulle part !

- C’est bien l’intestin, tu suis !

- Oui, Chef !

- Ouais, ouais, bon, bref, j’ai mobilisé les troupes en-haut afin que du palais à la gorge, tout le monde hurle à la moindre goutte d’alcool et si, certains décident de passer outre, ça va chauffer pour leurs matricules !

- Inquisition !!

- Liberté aux organes !!

- Heu, ho, les maboules, on se calme. Vous vous prenez pour des révolutionnaires ou quoi ?

- Hasta Sempre !

- Depuis quand tu parles espagnol, toi, la vésicule !

- Je me cultive !

- Ouais, ben, ferme ton livre l’espagnol pour les nuls et prends plus le « comment gérer mes cailloux, pour les nuls » ; on ne va pas y passer la nuit.

- Salut la compagnie, c’est moi !

- Petit cœur !!! Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

- Hé, ho ! ça va, oui, c’est pas Brad Pitt, merde ! On se calme…

- Je suis un peu essoufflé, désolé, mais le cardio, ça me tue et les poumons étaient mobilisés pour une réunion stratégique, paraît-il ? Quelqu’un sait quelque chose ?…

- Mon cœur, c’est moi le chef de la réunion !

- Ah, bien, bien, j’ai loupé un truc ?

- Heu, rien, il vient de nous expliquer que si l’hôte buvait trop, c’était notre faute et qu’on allait se faire massacrer à la tronçonneuse !

- Toujours à dramatiser l’intestin, toujours ce côté Caliméro alors que tu es le premier à absorber des trucs pas très reluisants ! Bon, alors, on répète les consignes : On ne boit pas, on ne mange pas n’importe quoi, on ne flirtouille pas avec n’importe qui, on ne laisse pas sa culotte dans des endroits non répertoriés et surtout, surtout, on ? On ???

- On est sages !!!!

- C’est bien, vous voyez quand vous voulez !

- Pas difficile ! C’est écrit en caractère 48 sur la dernière page du mémo ! On n’est pas cons, quand même !

- Bon, les nullos, je vous laisse, j’ai une inspection surprise de l’Aire de Broca qui me gonfle comme jamais… Elle a décidé de faire sa rebelle !

- Hasta Sempre ! Viva la Revolucion !!

- Vive le petit cœur ! Hourrah pour le petit cœur !

- Et l’autre qui se prend pour le Che ! N’importe quoi ! C’est vraiment le souk dans cet endroit ! J’ai honte.

- Je t’aime, mon cerveau chéri !

- Pas devant les maboules, ils pourraient s’imaginer des choses ! Salut les nazes ! A plus !

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top