Tuesday, December 13, 2016

[Lecture] Suite du Club Lecture : le sujet de Dounia-Joy pour décembre !

https://douniajoy.wordpress.com/
Voici le thème de Dounia-Joy pour décembre :



« Avis sur un livre choisi uniquement à sa couverture ou à son titre sans avoir lu le résumé ni savoir de quoi il parle ».

Prendre le livre au hasard sur les étaux (terme inusité, je sais, mais j’aime bien ! l’actuel étant des étals !) d’une librairie, d’un salon du livre ou même dans les vide-greniers, c’est mon quotidien (ou hebdomadaire, si vous préférez !). 

J’aime autant acheter les livres de mes auteurs préférés, ceux recommandés par un tiers (ou mon magazine littéraire préféré) que découvrir des auteurs au gré de mes pérégrinations. Donc, acheter un livre sur sa couverture ou son nom, je peux dire que cela est monnaie courante chez moi !

Parlons donc du dernier en date, le dernier que j’ai apprécié, en tous les cas !



Etant abonnée à un club de livres (France Loisirs), depuis longtemps, je regarde souvent les publications « mineures » du club. Depuis quelques temps, France Loisirs a laissé sa propre maison d’édition et fait de la place dans son catalogue pour les premiers romans, choisis en comité de lecture.
Dès le début de l’aventure, j’ai posé mon œil sur les sorties, car je sais que des auteurs plus « modestes » cachent de réels trésors dans leurs tiroirs et qu’ils sont rarement repérés par les « grandes maisons ». 

En ce qui concerne « Charade », je l’ai pris pour sa couverture et par intuition. Le titre, la couverture et le petit coup de cœur non explicable qui vous fait penser que celui-là va être bon. 

Sans compter, donc, sur le résumé officiel que j’ai lu, après l’achat : « Il laisse derrière lui des cadavres de jeunes femmes atrocement torturées et de mystérieux messages. Ce cruel et terrifiant tueur en série est pourtant traqué par le meilleur flic du 36, le Commissaire Florent Bargamont et une brillante criminologue, Emmanuelle de Quezac. Un rythme effréné qui vous laissera le souffle court ! »
 
Et je n’ai pas été déçue. L’histoire, les descriptions sordides mais justifiées, les arcanes d’un commissariat, les non-dits, les relations ambigües et le dénouement qui vous laisse sans voix. Autant le dire, c’est un thriller à lire impérativement.

C’est dense, intense et haletant. 

Le Commissaire Bargamont est aussi complexe que ses enquêtes et la charade « les premiers seront les derniers » vous happe dès le début. L’attachement aux personnages se fait graduellement et on suit leur relation avec intérêt.

Bien sûr, l’ambiance est glauque mais formidablement bien ciselée  et je défie quiconque de trouver l’assassin avant les dernières pages ! 

Ayant eu l’occasion d’échanger pour un entretiensur mon blog avec l’auteur, je peux dire que sa vision de ses personnages, sa façon de travailler et son imaginaire se reflètent bien dans cette histoire.
Cet auteur a bien du talent et je sais qu’il travaille sur un autre projet, qui, j’en suis sûre sera aussi palpitant que « Charade ». 

Depuis, cet ouvrage « club » affiche des ventes intéressantes et son nombre de lecteurs ne fait que croître ! Tant mieux !



https://douniajoy.wordpress.com/

2 comments:

  1. Je cherchais justement un bon polar, merci ça tombe à pique :)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ravie d'avoir trouvé les bons mots ! Entre auteurs, il faut se soutenir...

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !