Saturday, September 17, 2016

[Humour] Suite d'une discussion entre le coeur et le cerveau : C’est la rentrée, tout le monde vérifie ses affaires !



- Je vous préviens tout de suite, ce n’est pas un échange de courtoisie !

- Punaise, t’as bonne mine, mon estomac adoré !

- Petit cœur ! Trop content de te voir ! Ah, les poumons, ça va ? Pas trop essoufflé par la dernière semaine ? Hiiiii, le pancréas ! T’es là aussi ?

- L’intestin !!!!! Youpi, tu es rentré !!!

- Petit cœur, mon chéri, ça va toi ?

- Oui, et toi, la rate ? t’as des belles couleurs, non ?

- Oui, alors, faut que je te raconte…

- OH ! OHHHHH !! Vos gueules, putain ! C’est pas vrai, ça ! On dirait la cour de récré le premier jour d’école ! Je rappelle que seule notre hôte s’est dorée la pilule sur la plage corse qu’elle affectionne tant et qu’elle a mangé comme dix à chaque repas. Vous, tous, les maboules, n’êtes jamais partis ! Personne n’a esquissé un mouvement hors de la structure de base… Alors, ce concert de « tu vas bien et tes vacances ? », ça me saoule !

- T’es rabat-joie, le cerveau ! On fait semblant !

- Ben, si j’étais toi, l’intestin, je la jouerais profil bas… je te rappelle qui a foutu un bordel sans nom à cause d’une pizza aux fruits de mer ?

- Heu, les moules étaient bizarres ! Ce n’est pas une agueusie !

- Pardon mais je rappelle la base… agueusie : on ne perçoit plus, du tout, les goûts, hypogueusie moins bien, dysgueusie, tout est faussé… Aucun de ces cas n’a été répertorié ! L’hôte mange n’importe quoi ! C’est tout !

- C’est parce que le stimulus ne contacte pas la papille gustative !

- Elle était en congés aussi la papille ?

- Oh, les tordus, on arrête une minute de se la jouer « Docteur House » et on m’écoute.

- Oh, putain, c’est le discours de rentrée, tu crois, petit cœur ?

- On dirait mon poumon droit…

- Pff… il connaît House comment lui ?

- Moi, je préfère encore M*A*S*H* !

- Nip/tuck ! Le bonheur !

- Tu m’étonnes le poumon gauche, toi dès que tu peux faire de l’exercice !

- Nurse Jackie aussi, c’était bien, non ?

- Ah, ouais, l’estomac, belle initiative de rappeler tes exploits lors du festival de Werchter où l’autre dinde a ingéré un produit non répertorié dans nos services et que tu as refoulé tout et n’importe quoi ! Les neurones planent encore certains jours !

- Punaise, oui, c’était tout ouaté, le pied !

- Drogué !

- Coincé !

- Oh, oh, pardon, mais on pourrait écouter le discours d’ouverture de la saison, histoire de ne pas louper les derniers épisodes de Fear the Walking Dead, je suis accro !

- Petit cœur, après t’as la trouille !

- Mais, non ! t’inquiète ma vésicule, je gère maintenant…

- Bon, je peux le faire ce discours ou bien ?

- YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES !

- Alors, les rigolos, voici le programme…. L’hôte, la débile de service, a, encore, un amoureux. Oui, je sais, c’est marrant mais finalement, vous aviez raison, je préférais encore le neuneu à lunettes. Au moins, elle ne courrait pas partout, mangeait correctement et avait une hygiène de vie standard. Là, celui-là, c’est course à pieds tous les jours, deux radis à midi et une carotte le soir, mais des litres de produits alcoolisés les week-ends. Autant dire que c’est un futur pilier de bar après l’avoir été au rugby.

- C’est un joueur de rugby, petit cœur ? tu l’as vu ?

- Ouais, un peu mon aorte ! C’est une bombe sur papattes… La vision focalise à mort !

- Bref, tout ça pour dire que notre hôte est un brin dérangée ; Elle court partout, mange mal, fait du sport en chambre, se lave dix fois par jour, pleure, rit, couine, se triture le cerveau, gueule, parle des heures au téléphone avec la bénédiction de l’ouïe, cette abrutie !

- Et ? Non, parce que l’on sait tout ça… On n’en pâtit aussi !

- Donc, nous avons pris des mesures drastiques ; A chaque écart de conduire gustative, on déclenche le plan rouge carmin et elle est malade comme un chien pendant deux jours ! ça va lui passer l’envie de nous torturer le cerveau, les boyaux et autres cavités dont elle ne sait rien ! En sus, à force de la voir baver, le beau gosse va se tirer et elle va morfler !

- Ça promet cette année ! Il est en forme le Dictateur !

- On est tous conviés à foutre le bordel ?

- Selon le plan d’attaque, oui ! Chacun à son rôle préétabli autant dire que le premier qui « innove » se prendre une décharge électrique et l’arrêt momentané de son alimentaire !

- YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES !

- C’est la reprise, les mecs ! Au boulot !

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !