Wednesday, August 08, 2018

[humour] Les Nouvelles Aventures de la Smala - Quand le mariage de Cousin Edmond et Tante Dinde provoque une émeute dans le cimetière !




***

Tante Dinde et Cousin Edmond se tenaient droits comme des i (enfin, autant que « des vioques le peuvent ! » dixit Quatre, alerte pour une fois) devant Monsieur le Maire, son Adjointe, en version robe-à-fleurs-fanées-version-petitemaisondanslaprairie, et le Pasteur, grand copain de Cousin Edmond.

La Smala était sagement assise sur les bancs de la Mairie, répartie par couples, vêtements assortis, et occupait les cinq premières rangées.

Bibi et Jamie-Hince-version-blonde portaient des ensemble-pantalons d’un vert d’eau lumineusement transparent, version large pour Bibi, XXS pour le futur papa.

Trois et Suprême avaient décidé de se présenter dans des costumes très années 70, col à tarte, jupe en dentelle, fleurs dans les fleurs, colliers marguerite autour du cou, tong et sandales de moine aux pieds. Le tout était violet brillant.

Cousine Sidonie et Cousine Aglaé s’étaient habillé avec des robes en dentelle de Calais, beige « léger » avec des ombrelles assorties et des babies « blanc cassé pour changer un peu ! Soyons fous ! ».

Quatre portait son immuable pantalon à pinces bleu marine, retenu par des bretelles, sous son t-shirt marin à pompons au col.

Lord avait son uniforme spécial mariage : trois pièces en velours « prune moirée » avec des mocassins à glands (« pompons, quoi ! » dixit Quatre) et une fleur à la boutonnière.

Un et Pétunia avaient jeté leurs dévolus sur un costume de « pingouin classique à l’extrême » et une robe « vintage années 50, type Bardot dans Et Dieu Créa La Femme » qui lui allait comme des gants ( !) qu’elle portait également, à la Gilda.

FlowerPower s’affichaient en tunique blanche à tendance secte du soleil, couronnes de fleurs sur la tête, nu-pieds.

TheTop et Monsieur étaient cintrés dans un robe et un costume de chez Burberry, ainsi que Cinq-et-Demi, seul, qui portait le costume tartan « aussi bien qu’on en mangerait » (dixit Trois, en hypoglycémie).

Quatre et JoliCoeur avaient ressorti leurs vêtements des noces, agrémentés des tâches diverses récoltées lors du repas !

Lors du « OUI » magistral et sincère, Trois se moucha dans le revers de la chemise de Suprême qui balança du riz sur la mariée par réflexe. Le Maire proclama, soulagé, le mariage, et convia « pour le pot de l’amitié, hein, chers administrés préférés » l’ensemble du village.

Une tente avait été dressée entre la Mairie et le lieu de la réception, une autre tente plantée dans le champ de tournesols à cinq cent mètres.

Entre les deux : le cimetière !

Pétunia, en chef de tribu, proposa un détour par la tombe de Feue GAT pour lui présenter « officiellement » la troisième union Smalesque en moins d’un an – record à battre !

Arrivés, en formation tortue, devant la tombe, Trois se mit à hurler. La tombe était ouverte.

Après six hurlements de Trois, Deux et Cousine Sidonie, l’évanouissement de Lord, la course effrénée de FlowerPower vers la Mairie, trois Salue-Marie de Pétunia, une bénédiction de Deux et la réplique culte de Bibi (« Je vous l’avais dit, certains costumes réveilleraient un mort ! »), le cantonnier arriva sur les lieux pour expliquer le trou « béant, punaise des bois ! » (dixit Suprême qui tentait de faire taire Trois en la pelotant).

La folie gagna tout le village, et bientôt, ce fut à celui qui avait mis « Feue GAT » se promener dans les ruelles la nuit, avec une lampe à la main, ou qui l’avait vue « de mes yeux, vue ! » hanter le cimetière à trois heures du matin ; Il avait aussi les versions vampires, loup-garons ou sorcière qui ressortaient des récits des habitants.

Au bout d’une heure, l’hystérie était à son comble, le Maire appelle les gendarmes en renfort. Ces derniers chargèrent dans les travées du cimetière et, à grand coups de gaz lacrymogène, dispersèrent la foule mais pas la Smala qui se regroupa en formation tortue de combat (Trois devant avec une pancarte de mai 68 proclamant « mort aux vaches ! »).

Le Maire essayait de faire redescendre la tension quand Trois lança l’attaque de la gendarmerie. Le cimetière se transforma en Austerlitz selon la tactique de « l’attaque du plateau de Pratzen » que Suprême enseignait dès le berceau. L’ennemi essoufflé, pardon, la Gendarmerie, soufflée par le brio de la manœuvre, recula et laissa le Maire, qui répétait son discours d’apaisement depuis trente minutes.

Suprême expliqua, alors que le Maire arrivait en courant, rouge vif, les gendarmes à sa suite, que Feue GAT avait demandé « par testament » d’être positionnée « tête face au lieu lors d’une cérémonie éventuelle de mariage de Tante Dinde avec Cousin Edmond ».
La Smala apprit alors que Feue GAT avait visité une voyante qui lui avait décrit une « idylle torride entre un vieux beau coincé et snob et une dévote à tendance divorcée » ; Elle avait donc rajouté une ligne à son testament, spécialement adressée au Maire du village.

En ce jour, elle était donc « en cours de repositionnement » pour assister, de loin, au repas « le plus Edmondien jamais organisé » par la Smala…

Au menu (validé par Cousin Edmond) :
  • Pain grillé, foie gras,
  • Pintade aux cèpes, pommes de terre sautées « sans gras »,
  • Dix fromages provenant du Périgord/Quercy/Aveyron/Limousin/Auvergne
  • Vacherin à la framboise…..
  • Et des litres de poire « faites sauter les bouchons en liège ! ».

La Smala acquiesça, malgré la protestation officielle de Trois (« Camarades ! Avec moi contre le pouvoir totalitaire ! ») et invita les forces de l’Ordre au repas des noces.

A grands coups de gnôle, chansons paillardes et autres chansons à boire, la fiesta battit son plein vers minuit quand Cousin Edmond entreprît de récupérer la jarretière de Tante Dinde qui s’écroula dans les bras de Power, déséquilibrée par la fougue de son « nouveau mari ».

Bibi trinquait en petit comité, coincée entre Cinq-et-Demi, qui n’avait pas bu que des demis, et un gendarme, clone de Brad Pitt époque S7ven.

Jamie-hince-version-blonde avait sombré depuis deux heures à cause d’un mélange poire/prune.

A huit du matin, on décomptait encore dix gendarmes et la quasi-Smala (hors Jamie-hince-version-blonde, Cousine Sidonie endormie sur Power et Power, donc) sur la piste de danse, un verre de gnôle à la main.

***

Épisode suivant : Bibi est maman, Jamie-hince-version-blonde se sent mal, Suprême chantonne, Trois roucoule et la fin d’été est difficile !