Wednesday, February 07, 2018

[Humeur du Jour] La playlist pour TuSaisQui.... And I, You !


Cette playlist spéciale s'appelle "And I, You"... que l'on peut traduire banalement par "moi aussi"...  mais qui est largement plus fort en anglais....

C'était les trois mots les plus utilisés entre TuSaisQui et moi... A propos de tout... 

La dernière fois, c'était par Skype quand il m'a dit qu'il serait toujours là pour moi... Ce qui était faux, bien évidemment. Il fallait bien qu'un de nous ne puisse plus jouer ce jeu stupide, idiot mais terriblement agréable qu'on s'imposait depuis l'été 1985.

Quand j'ai du illustrer ce papier, j'ai pensé immédiatement à cette photo qu'il aimait parce que nous avons toujours été conscients que nos plus belles erreurs étaient faites pour l'autre.

Tout ce que nous avons vécu restera à ma discrétion parce nos années ensemble furent belles, intenses, mouvementées les derniers mois et particulièrement chaotiques à chaque retour de flamme(s). 
Parce que, comme le chante U2, c'était toujours un peu "with or without you"... et que, depuis dimanche, je me retrouve "without". 

Notre histoire avait commencé en musique (cet idiot m'ayant dédié une chanson dans un bal du 14 juillet avant de m'ignorer royalement le lendemain, pour me déclarer sa flamme alors que j'avais les fesses dans la gadoue, allez comprendre !) et nous avions nos chansons cultes... nos chansons "made for us"...

Alors, pour la dernière fois, And I, You.... 


Etienne Daho "Winter Blue" - Et un soir au bord d'une rivière, un soir de "And I, You"...



Simple Minds "Belfast Child" - Pour le lieu, le temps, les fous-rires malgré tout, les matins câlins, les soirées pub et le voisin qui apportait le lait tous les dimanches !


Depeche Mode "Somebody" - Parce qu'on s'est vus sur cette chanson la première fois en 84, lui assis avec ses potes au bord de l'eau, moi avec les miens en train de jouer au foot.


Blur "To The End" - Notre hymne, même s'il ne pouvait plus "encadrer" les quatre de Blur depuis Glastonbury juin 1994, et plus précisément sur cette chanson !



Etienne Daho "Le Grand Sommeil" - Notre chanson de rupture, à chaque fois ! 



The Last Shadow Puppets "My Mistakes Were Made For You"... Parce que.... 

 
***
 Gerry and The Pacemakers "You'll Never Walk Alone" - A Liverpool, pour toujours... pour les paroles, pour cette mélancolie au bord de la Mersey, pour la jetée, pour Birkenhead, pour Anfield, pour ce bel oiseau qui orne ma cheville, pour m'avoir fait me sentir à la maison.... pour un certain jour et un certain match... et pour ce thé à 17 heures avec "Grannie Sheila", la petite mamie d'à-côté, qui nous surveillait avec tendresse...