Sunday, December 18, 2016

[Séries TV] Petit point sur les séries vues aimées ou détestées !



Il n’y a pas vraiment d’espoir de me voir décrocher de mes heures nocturnes devant quelques séries…

Ne parlons pas du retour de Vikings (2e partie de la saison) pour lequel j’ai couiné pendant de longues minutes !

Tout d’abord, petit résumé des séries vues aimées ou non :

Blacklist : Ouais, bof, je pense que j’ai loupé des moments « clés » mais j’ai visionné ça en accéléré et je confirme que ça devient un peu n’importe quoi !

The Young Pope : l’avis est mitigé à la Casbah… ça critique sérieusement, ça râle mais ça regarde quand même. Reste Jude Law en jogging blanc, d’un sexy incroyable… C’est quand même l’un des rares mecs qui peut se le permettre sans être une roulure !

Arrow : J’ai zappé. Aucun intérêt.

Frequency : ça sent un peu le réchauffé, c’est un peu manichéen mais bon… un soir de grand vent…

Timeless : C’est un peu loufoque, on sent arriver la suite à vingt mètres mais j’aime ce côté grand n’importe quoi !

Conviction : C'est toujours superficiel mais cette fille est drôle et n'est, enfin, pas une planche à pain...

Berlin Station : Je ne décroche pas des yeux de Richard Armitage et les rouages me plaisent énormément... Même le "méchant" me fait les yeux doux... (non, ça va pas mieux !). 

Scorpion : On se demande bien pourquoi ça continue tellement c'est niais et improbable...


The Crown : 
 

La série dont tout le monde parle ! Évidemment, Netflix a mis les moyens ! La production est impressionnante, tant dans les décors (fastidieux) que dans les costumes (incroyables). Les lieux sont également particulièrement soignés. Bref, côté logistique/déco, etc. on peut dire que ça frôle les Oscars à plein nez.  

L’histoire suit, bien sûr, la Reine Elizabeth Regina II, actuellement Sa Gracieuse Majesté, avec quelques flash-backs sur les circonstances de l’accession de son père au trône, sur les rapports entre les membres de la famille royale ; les arcanes de guéguerre entre les secrétaires particuliers etc. sont passionnants ; Les rapports avec ses premiers ministres ne sont pas piqués des hannetons…

Mais, tout l’intérêt est centré sur ce bout de femme (elle n’est pas si grande que cela), pourvu d’un caractère mais soudain écrasée par le poids du devoir, de l’état, de l’obligation à maintenir la Monarchie au sommet.

On comprend mieux le poids sur ses épaules, ce tiraillement entre « Elizabeth » et « Sa Majesté » ; Celle qui donnerait tout et celle qui ne peut rien donner afin de ne pas faillir.

Personnellement, je ne donnerais pas ma liberté pour la charge qui pèse sur elle, même pour tous les joyaux de la couronne (bon, je peux négocier si C’est le Prince Harry qui le demande !).

 Deep Water :


Nouvelle série australienne. Un peu étrange, ambigu.

L’histoire est simple mais se révèle plus complexe que prévu et cette plongée dans le passé et les dossiers permet de nous happer dans la série.

Certaines scènes sont suffisamment angoissantes pour nous faire sursauter (suivez mon regard).

 Pourtant, je ne sais pas si j’irai jusqu’à la fin car c’est quelque fois un peu longuet.

Dark Angel :


La première tueuse en série de l’Histoire de l’Angleterre. Mary Ann Cotton a tué ses maris successifs (sauf un), ses enfants, les enfants des autres, sa meilleure amie, etc.

Tout cela pour s’assurer une vie moins pauvre, avec l’appât d’un gain (l’assurance-vie étant une manne importante à l’époque) et la possibilité de refaire sa vie comme elle le voulait.

La série est agréable à suivre… pour les fans de la série irlandaise sur Robin des Bois, il y a quelques années, on assiste à des « retrouvailles » entre Jonas Amstrong (Robin) et Joanne Froggatt (Kate)…

Travelers :


Des hommes vivant dans le futur (on parle de centaines d’années plus tard, quand même !), se transmettent dans le corps de personnes du 21e siècle, censées mourir afin d’empêcher une « catastrophe ».

Ça se suit, plutôt bien mais il manque vraiment quelque chose ; un grain de folie ? Un méchant-méchant-tout-méchant ? Une musique moins omniprésente ? Un personnage plus attachant ?

Contrairement à Timeless (qui n’est non plus une révolution), il manque un peu de chaleur humaine… Comme quoi, le futur, ça fout la trouille !

Incorporated :
 

Ça fait le futur, les autres séries déjà vues sur un type qui se fait passer pour quelqu’un d’autre pour résister de l’intérieur, mais il y a un truc en plus dans le pilote qui fait qu’on accroche à l’histoire.

Pour la petite histoire, c’est produit par le duo Affleck/Damon…

Dirk Gently’s 
Holistic Detective Agency :


Je n’ai vu que deux épisodes et j’ai trouvé ça : loufoque ! Ce sont les aventures d’un excentrique et de son « assistant » à propos d’affaires mystérieuses.

Perso, je n’ai pas tout suivi ; C’est barré en plein et je pense même que je ne tiendrai pas un troisième round mais quel plaisir de voir Elijah Wood à l’écran…


Allez, rendez-vous le mois prochain…

A partir de ce jour, je suis en pause « Noël », c’est-à-dire chansons de noël à fond !

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !