Saturday, December 05, 2015

Les Aventures de la Smala : Le mariage de Bibi 1ère partie (les points essentiels)

Épisode précédent : le contrat de mariage de Bibi 





Pétunia avait, enfin, dépoussiéré le manuel Smalesque historique « Comment organiser un mariage digne de la Smala en 50 points essentiels » qui avait été à la base de l’ensemble des mariages de la Smala depuis 1815, date de création par une grande tante de GAT.

La –sainte- relique dormait, en attendant un jour heureux d’épousailles, dans le coffre fort de la banque officielle de la Smala dont seuls Pétunia – héritière en chef – et Cousin Edmond possédaient une clé.

Pétunia convia officiellement  Un, Trois, Suprême, Cousines Aglaé et Sidonie, Tante Dinde, FlowerPower, Lord of The Rings et la mère de Jamie-Hince-version-blonde, surnommé immédiatement « Cricri la souris » - en raison de son prénom et de ses mensurations taille fillette- à la « lecture officielle » du manuel et à la « répartition des actions matrimoniales ».

Lord of The Rings prévint Quatre, volontairement oublié, comme Deux, et lui expliqua qu’il fallait « faire diversion » afin que Jamie-Hince-version-blonde et Bibi ne se « pointent pas, merdus » à la dinette de Pétunia sous peine de faire « foirer le mariage de la décennie ».

Quatre expliqua alors son idée : « Je vais les inviter à dîner avec Deux, mais il me faut du fric ».

Ni une, ni deux, Lord of The Rings appela Suprême qui aligna les billets de banque aussi vite qu’il peut résumer un livre de cinq cent pages sur « l’encens et le luminaire dans le Haut Moyen Âge occidental- liturgie et pratiques dévotionnelles » -dernier ouvrage recensé dans la bibliothèque Suprêmique.

Pendant que Quatre et Deux meublaient laborieusement le dîner avec les deux tourterelles (tourtereaux) dans un restaurant branché « typiquement hipster, quoi ! » -dixit Deux dernièrement amoureusement de Jules, un hipster plus-hipster-tu-meurs-, Pétunia recevait en grandes pompes –et avec le service de vaisselles de feue GAT – les membres de la Smala invités et la « mère du grand jeune homme toujours en jean slim » - dixit Cousine Aglaé en version « woman in love ».

Cricri la souris arriva avec un jeans skinny du plus bel effet (plus serré tu meurs étouffé(e) !) avec un t-shirt à l’effigie de Peter Doherty et une coupe à la garçonne version Jean Seberg. Suprême faillit lui demander de l’épouser sur le champ et Un fut pris d’une soudaine envie de lâchage d’iPhone dans le tiroir du secrétaire de l’entrée.

De mémoire Smalesque, aucune femme n’avait fait autant d’effet sur Un et Suprême depuis l’avènement des James Bond Girls.

Heureusement pour la paix des ménages, Cricri la souris expliqua, dès son introduction –« résumé de trois minutes de votre vie antérieure et des générations précédentes, merci » dixit Cousine Aglaé- que l’homme de sa vie était un être « absolument délicieux qui avait eu la bonne idée de la quitter afin qu’elle retrouve l’amour en la personne de Natalia, ancienne gymnaste russe ».

Un et Suprême hurlèrent, de concert, le désormais mythique :

« Nous aussi, on est lesbiennes ! ».

Pétunia et Tante Dinde avalèrent les petits fours par brassée de douze pour éviter de hurler – pas de vague dans la Smala en présence de tiers- et Trois se mit à couiner.

Lord of The Rings riait tellement qu’il texta un « Bibi va avoir deux belles-mères ! » à Quatre qui ne capta rien et fit lire le SMS à une Deux qui bavait devant le serveur tout en chignon et barbe de dix-neuf jours.

« Deux belles-mères ? Mais quelle idée d’acheter des cactus à une future épouse ! » Dit Deux à haute et intelligible voix, à défaut d’être lumineuse sur le coup.

« Qui va m’acheter des cactus ? Ils ne vont pas mieux les vioques ? » Questionna Bibi en souriant à Jamie-Hince-version-blonde qui se désagrégeait depuis le début du dîner tellement la conversation était éprouvante avec les deux pas-fantastiques.

« Pas des cactus, deux femmes ensemble ! » Dit Quatre doucement qui venait de recevoir la suite par SMS de la part de Flower qui expliquait que « la génitrice du beau gosse était lesbienne et que Suprême voulait l’épouser avec Un en témoin principal. Trois nous fait un malaise ».

« Ta mère aime une femme ? » Demanda Quatre avec sa délicatesse habituelle.

Deux lâcha sa fourchette pour fixer Bibi et lui dit innocemment :

« Alors, il est gay Jamie-Hince-version-blonde ? »

« Non, sa mère, suis, p’tain… » Répondit Quatre qui attendait la réponse comme c’était la parole divine.

« Ouais, et alors ? Natalia est un amour, hein Amour ! » Répliqua Jamie-Hince-version-blonde en pinçant la joue de Bibi qui gloussait devant la tête effarée de Deux qui venait de tout comprendre.

« Oh ! Merdus, ça va être drôle ce mariage !! » Hurla Quatre en sautant en l’air devant les clients du restaurant. « Gay Pride pour tous ! Enfin de l’animation dans la Smala ! »

« Attends, Pétunia doit être en train de vérifier toutes les fiches familiales pour trouver l’équivalent ! » Répliqua Bibi en dégainant son smartphone pour prendre la tête de Deux en photo.

Pendant ce temps, en aparté dans la cuisine, Pétunia posa la question qui tue à FlowerPower :

« Je veux bien mais que fait-on pour le plan de table du manuel ? Il est stipulé page 317 que la mère du marié et son conjoint doivent encadrer les mariés… On ne va pas mettre Suprême à côté de la gymnaste, il est capable de la draguer, cet imbécile ! »


Episode suivant : Le mariage de Bibi 2e partie : Natalia, le plan de table et Jamie-Hince-version-blonde

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog