Sunday, September 13, 2015

Rapport sur le salon de Saint Rabier, Périgord Noir - 9 août 2015

Enfin ! 

Cela faisait quelques années que je voulais assister à ce salon de St Rabier dont on m’avait parlé avec le plus grand bien. 

Cette année, j’ai l’honneur d’y assister et de pouvoir passer la journée avec quelques collègues qui croisent souvent ma route et découvrir d’autres talents cachés dans notre coin de terre. 

Saint Rabier se situe en Périgord Noir, à quasi égale distance de Périgueux et de Brive-la-Gaillarde. Le village est à environ 15 km de Hautefort, réputé pour son magnifique château et ses jardins. Saint Rabier fait partie de la communauté du Terrassonnais en Périgord Noir Thenon Hautefort. 

La commune s’appelait Sanctus Riberius dès le 11e siècle ; Son nom occitan étant Sent Rabier. 

En son centre, on peut admirer l’église Saints-Pierre-et-Paul récemment restaurée, la place du Souvenir, une petite aire de jeu, des cours de tennis, et un château sur les hauteurs, propriété privée. 

Deux pigeonniers sont à signaler sur la commune (Grand-Coderc et Féry). 

La devinette du jour est : 

comment appelle-t-on les habitants de Saint Rabier ? 

Les Ripériens et Ripériennes… Si, si… Voici le lien sur le journal du village « Le Petit Ripérien ». 

Outre, les visites, on peut se restaurer au sein du village, notamment à l’Hôtel-restaurant « Le Bonheur Dans le Pré » (rien à voir avec l’émission télévisuelle !).

J’ai eu la chance d’y dîner et cela vaut le détour. 



Situé dans une belle bâtisse, « Le Bonheur Dans le Pré » (Logis de France) est agrémenté d’une belle piscine, et dispose de sept chambres simples. La véranda est une extension de la grande salle à manger toute en pierres apparentes et poutres, cheminée incluse, qui offre un panorama étonnant. 

La cuisine y est gastronomique, mêlant tradition et modernité et le service efficace, discret et très professionnel. 

Je partage avec plaisir les coordonnées de ce lieu agréable : 

05 53 51 47 47 – 
Rue Saint Georges – 24210 Saint Rabier 

Voilà pour l’introduction… 


Installés sous un barnum, les organisateurs ont été aux petits soins et ont eu du mérite car la météo, après des semaines de soleil et chaleurs caniculaires, avait décidé de se la « jouer automnale » et nous avons subi deux jours de pluie, fraîche. 

Cependant, les pieds mouillés mais le cœur léger, nous sommes restés stoïques derrière nos tables et avons apprécié le courage des nombreux visiteurs entre dix heures et dix-huit heures. Des bouquinistes étaient également présents, en sus des auteurs régionaux, nationaux et autres auteurs jeunesse. 

Des artistes peintres, conteurs, calligraphes, dessinateurs entouraient les auteurs et j’ai grandement apprécié ce mélange des genres. 

Les rencontres dans ces salons sont toujours un moment de détente pour nous, auteurs. 

On papote, on scrute, on note des détails et on découvre nos « petits voisins ». 

A mes côtés, outre mon éditeur de Trinôme Editions, j’ai peu découvrir et apprécier la présence de Rudi Meunier et Georges Labrousse (dont j'avais adoré son livre). 

Notre ami Alain Bernard était également présent et se fut un bonheur de le voir. Les discussions sont toujours passionnantes quand nous sommes réunis. 

Le salon de Saint Rabier est un bel endroit, géré par des personnes efficaces, investies (je peux en témoigner, ayant été présente la veille lors de certains préparatifs) et attentives. 

Si vous avez l’occasion de passer par là, n’hésitez pas à découvrir le coin et essayez de passer l’année prochaine pour fêter avec eux le 20e anniversaire du Salon… qui s’annonce grandiose !! 

Merci tout spécial à Martine et Pierre-Loïc CHEVAL pour leurs disponibilités, leurs délicates attentions et toutes ces heures passées en leur compagnie. Ce fut un réel plaisir de les rencontrer. A très bientôt.


le lacher de ballons avec nos petits mots !



Ah, la vue !


la préparation des auteurs et de leurs stands !


la visite se poursuit pendant l'installation


idem


idem 


Oh ! Tiens, quelqu'un que je connais !


Derrière moi  !



Petite curiosité ...

Une maison blanche à quelques kilomètres (sur la commune de la Bachellerie)





No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !