Wednesday, August 26, 2015

[TAG] Les blogueurs littéraires

Je dois avouer que j’ai lu celui de mon amie, écrivaine –elle y tient- et poétesse (aussi), Marie BARRILLON, et j’ai adoré le principe de ce TAG et du fait qu’il parle de notre travail d’auteur(s).


                                    
1. Plutôt corne ou marque-page ?

Marque-page. Je n’aime pas écrire sur un livre, alors, a fortiori, corner les pages ne me concerne pas ! C’est limite si mes livres ne sont pas sous cloche !

2. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui, très souvent. Il faut dire qu’entre ceux que je pointe comme « il me le faut » et ceux que les autres souhaitent me voir lire, c’est principalement le cadeau idéal de mes proches ; De plus, je trouve que prendre le temps de chercher un livre adapté aux goûts de l’autre, c’est lui prouver que l’on le connaît, le comprend et l’aime.


3. Lis-tu dans ton bain ?

Je ne prends presque plus de bains, plus par manque de temps et de place dans ma baignoire (un simple carré pas pratique du tout) que par conviction écologique, je ne peux pas y lire.

Lorsque j’en prends un (souvent dans ma maison familiale qui possède une vraie baignoire), je me délasse aux rythmes musicaux divers.

Mouiller mon livre ? Hors de question !

4. As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Pensé et fait ! J’en suis à cinq livres publiés, plus ceux qui sont dans mon tiroir (trois) et celui que je finis d’écrire en ce moment !

Sans compter sur les poèmes, et autres articles/chroniques/critiques, l’écriture, c’est mon quotidien.

5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

Pourquoi pas ! Bon, après, il faut un juste milieu entre la saga en 135 tomes et une trilogie bien argumentée et prenante.
Personnellement, je ne cracherais pas sur l’idée à développer sur deux ou trois tomes.

6. As-tu un livre culte ?

Oui, même plusieurs. Mais, pour faire court, je citerai « Le Grand Meaulnes » d’Alain-Fournier, « Le Petit Prince » de St Exupéry, « Cent Ans de Solitude » de Garcia Marquez, « Eureka Street » de McLiamWilson et « Les Illuminations » de Rimbaud.

Si je dois emporter des livres avec moi, soyez sûrs qu’ils seront du voyage.



7. Aimes-tu relire ?

Cela dépend. D’une part, il y a tant à lire, que relire puisse me laisser penser que je perds de précieuses minutes avec le passé, mais j’ai un côté passéiste que j’aime bien et j’aime les vieilleries qui me rappellent un moment, une émotion et un sentiment.

Alors, je relis mes propres textes, et une fois par an, je relis certains de mes « préférés ». Par exemple, je relis chaque année « Le Grand Meaulnes », partiellement ou intégralement. Cela dépend de mon état d’esprit du moment !

8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

Oui, normalement, j’adorerais, mais ma réserve fait que, bien souvent, je passe devant les stands la tête baissée un sourire béat aux lèvres…

Mais, cela m’est arrivé quelque fois lors de salons, lorsque j’y suis en tant qu’auteur. Là, c’est différent, je suis l’auteur qui parle à un auteur.

Par contre, rencontrer « mes » lecteurs, cela est toujours un plaisir.

9. Aimes-tu parler de tes lectures ?

Je tiens régulièrement, sur mon blog, une chronique sur les livres « lus, aimés et approuvés ». J’aime échanger sur mes coups de cœur. Néanmoins, mon blog n’étant pas à vocation uniquement littéraire, je m’abstiens d’écrire un brûlot sur ceux que je n’ai pas aimés ou qui m’ont déçu.
En tant qu’auteur, je sais pertinemment l’investissement que cela prend pour écrire, trouver un éditeur, produire et « vendre » son œuvre.

10. Comment choisis-tu tes livres ?

Bien souvent au coup de cœur dans les librairies (spécialisées ou les lieux de vente plus généraux) ; Puis, je lis mes bloggeuses littéraires, repère ceux que je veux sur le magazine LIRE et note, évidemment, les prochaines sorties de mes « chouchous perso » (j’attends patiemment un futur roman de McLiam Wilson… Robert, if you ever need some help !)




11. Une lecture inavouable ?

Sûrement, mais honnêtement, ce qui est inavouable pour moi, ne l’est peut-être pas pour vous ! En tous les cas, si vous pensez aux « nuances », je n’y ai pas touchées !

12. Des endroits préférés pour lire ?

Principalement assise – je ne sais pas lire allongée – ! La plupart du temps, sur une chaise, un canapé, un fauteuil…  pour le lieu : un peu partout, maison, voiture, train, avion, bateau (heu, non, pas bateau !), métro, bus etc.


13. Un livre idéal pour toi serait… ?

Un livre qui m’emmène loin dans l’imagination puis, soudain, me ramène à une situation de choix, pour me surprendre incroyablement à la fin… Histoire que mon imaginaire continue à travailler bien après la fermeture dudit livre.


14. Lire par-dessus l’épaule ?

Je n’aime pas le faire, donc, je n’apprécie que modérément qu’on le fasse avec moi… Sauf, si, effectivement, je convie quelqu’un à le faire…


15. Télé, jeux-vidéos ou livre ?

Livres et télé… et ciné et musique…. Pour répondre à la question, je dirais : livres en premier et télévision (surtout pour le cinéma, les séries et les évènements sportifs).

16. Lire et manger ? 

Désolée, mais en lisant, je bois….bien souvent du thé ou du café… ou rien d’autre que les mots !

Par contre lorsque j’écris, il m’est arrivé de manger en écrivant ou relisant les pages déjà rédigées…

17. Lecture en musique, en silence, peu importe ?

Peu importe.

La plupart du temps, je dissocie les écrits. Lorsque je rédige les chroniques, papiers du blog ou articles courts, je peux écouter n’importe quoi : de la musique (pop, rock, classique, électro, etc.), la radio et même écouter une émission à la télévision (qui ne nécessite pas que j’y jette un œil !) ; Par contre, lorsque j’écris mes romans ou tout papier de plus de 3000 mots, je mets une chanson en particulier (en boucle donc !) ou la bande-son que j’ai faite pour le roman.

Quelque fois, je dois avoir le silence complet pour rédiger mais c’est assez rare.



18. Que deviendrais-tu sans livres ?

Je me concentrerais sur l'écriture toute la journée et je reviendrais, aussi, à un de mes premiers amours : La photographie. J’opterais pour la mode ou les zones de guerre ou de grande détresse ; Mais qu’elle serait morne cette vie sans livres !

19. Tu achètes un livre sur le Net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?

Cela dépend du livre. Si c’est un poche, je ne vais pas hurler aux loups (mais râler un long moment) mais juste adresser un mail au service concerné du site pour lui indiquer le problème.

Si c’est un broché ou un livre plus important, là, je le retourne en demandant un échange, quitte à annuler ma commande.
Mais, en général, si je dois offrir un livre ou en acheter un plus précieux, je vais en librairie où la qualité sera, forcément, bonne.

20. Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?

La tradition familiale… Disons que chez nous, la lecture est « obligatoire » et ce, depuis le plus jeune âge (pour moi, trois ans).

Après, quelques livres comme la bibliothèque verte, Verne ou Le Roy pour compléter l’envie de lecture.

21. Que penses-tu de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Si cela est bien fait, cela ne me pose pas de problème, étant fan de ciné. Par contre, quelques adaptations ont été une grande déception notamment celui, il y a quelques années, du Grand Meaulnes !


22. Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Je dirais le Capitaine Nemo (Jules Verne), Augustin Meaulnes et Jake Jackson (Eureka Street) pour des raisons diamétralement opposées mais dont le seul point commun est d’avoir été mes héros…

23. Quels sont les 5 livres de ta PAL qui te font le plus envie ?

Ceux qui arrivent et, dont j’attends, patiemment, la rentrée pour tous les lire (et les acquérir !)

Sorj Chalandon « Profession du Père » - Grasset
Carole Martinez « La terre qui penche » - Gallimard
Tristan Garcia « 7 » - Gallimard
Nick Hornby « Funny Girl » - Stock
Boualem Sansal  « 2084, la fin du monde » - Gallimard



24. Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait ?

Aucun, car cela serait faire offense à ceux que j’aime par-dessus tout… Pourtant « Cent Ans de Solitude » de Garcia Marquez serait le plus proche de celui que l’on peut lire et relire à souhaits.

25. Comment classes-tu tes livres dans ta bibliothèque ?

Par ordre alphabétique (des auteurs). Toujours.

26. Es-tu livre papier ou ebook ?

Je chéris tellement le papier que je me contente, pour l’instant de la version traditionnelle. J’ai lu quelques e-book mais je ne trouve pas ce format pratique pour la lecture (en tous les cas, pour la mienne).

27. Que fais-tu de tes livres une fois lus ?

Je les stocke dans ma bibliothèque, je nourris la bibliothèque familiale, je les mets en pile dans la salle à manger, dans le salon, etc. et je regrette de ne pas posséder une seule – grande – pièce unique pour les ranger tous ensemble !

28. Connais-tu la règle de la page 99(1) ? Et si oui, est-ce que tu l’appliques parfois à tes lectures ?

Oui, mais je n’y fais pas attention et je ne l’applique même pas à mes propres livres !

29. Quel est, parmi toutes tes lectures, ton « méchant » préféré ?

Aucun en particulier, même si j’ai une tendresse particulière pour Grenouille issu du roman de Patrick Süskind « Le Parfum », qui n’a pas la notion du bien et du mal, en fait.

30. Que penses-tu des challenges littéraires ?

La lecture doit rester un plaisir, non une obligation. Je ne m’impose jamais de lire « ce roman » car il « faut absolument le lire » ou parce qu’il a gagné un prix.


31. Quel est le livre que tu as le plus détesté ?

Même si j’en ai moins aimé certains, je ne me permettrai pas de le dire ici, car je sais l’investissement pour écrire un roman.

32. Ton dernier coup de cœur littéraire ?

« Trois mille chevaux-vapeurs » d’Antonin Varenne – Albin Michel

33. Le livre qui n’est pas dans ta PAL et qui te fait le plus envie?

Le prochain Robert McLiam Wilson que j’attends avec grande impatience (je me répète, mais je veux bien l’aider à taper ses manuscrits sur une machine à écrire électrique, s’il veut !).





NdlA : Tous les livres illustrant cet article sont ma propriété hormis ceux présentés à  la question n°23

----

(1) Selon l’écrivain, poète, critique et éditeur anglais Ford Madox Ford (1873-1939) qui estimait que la lecture de la 99e page d’un livre était déterminante pour définir la qualité de son contenu.

2 comments:

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !