Friday, June 12, 2015

Les Aventures de la Smala : Quatre, Lord of the Rings, Deux et Bibi en concert avec Jamie-Hince-version-blonde

Episode précedent : Quand Trois fait sa rebelle et oblige Suprême à entonner leur chanson





Les quatre (pas)fantastiques l’avaient décidé, c’était « non négociable, bordel de merdus, de nom d’un bonhomme » -dixit Quatre, remonté comme l’horloge de Prague, et l’annonce avait été faite lors du déjeuner dominical du dimanche précédent. 

« Nous partons faire un festival de musique sur l’Ile de Wight » Avait annoncé Deux hyper fière de sa prononciation « so british » (vestige de Cinq-et-Demi). 

La Smala au grand complet – moins les quatre (pas)fantastiques – avait émis un véto ferme mais « négociable » (dixit Cousin Edmond en pleine digestion) sous les huées des futurs festivaliers. 

Il faut dire que depuis leur déplacement à Barcelone et les histoires de Jamie-Hince-version-blonde sur son passé de « festivalier itinérant invétéré », les quatre fantasques (« pas tiques » dixit Deux, toujours pas finie) avaient pris le chemin musical le plus « hype » : faire presque tous les festivals majeurs européens. 

Bibi qui en avait assuré quelque uns et Jamie-Hince-version-blonde spécialiste es-festivals avaient dénombré les cinq suivants, selon les critères combinés « programmation + logistique Smalesque + possibilité de ne perdre personne + Deux voulant porter un short » : 

Primasound à Barcelone, 
Ile de wight 
Eurokéennes de Belfort 
Glastonbury en Angleterre 
Readings, itou. 

Comme disait Jamie-Hince-version-blonde : 

« Si t’as pas fait Glaston, t’es pas un fan de musique ! » 

Donc, le projet de faire les cinq fut exposé et fit, alternativement hurler (Trois, Suprême et Pétunia), pleurer (Flower), s’évanouir (Tante Dinde et Deux, pour une raison inconnue), stresser (Power) et trouver un financement (Cousines Aglaé et Sidonie). 

Evidemment, sous la pression populaire, Bibi et Jamie-Hince-version-blonde jurèrent sur tout le Who’s Who Smalesque que les trois « zigotos » reviendraient « saufs à défaut d’être sains ! ». 

« Un sein, où ? » Demanda innocemment Quatre en manque de tout ces derniers temps. 

« Pitié, ne perdez personne, surtout pas Lord qui est tout petit, innocent et fragile » Plaida, en se mouchant, Power. 

« Mon petit bout d’amour à sa maman à lui, tout seul avec des excités ! » Couina Flower la tête contre l’épaule de Pétunia qui lui refilait des mouchoirs de feue GAT. 

Bibi expliqua alors que « tout était balisé » et « qu’il était hors de question de camper avec des oiseaux pareils, tant pis pour le côté roots des festivals ; On a prévu des hôtels ou des chambres d’hôtes ! ». 

Trois et FlowerPower approuvèrent l’initiative de rassembler les troupes dans un endroit « sec et fermé à clés ». 

Jamie-Hince-version-blonde se plaignit soudain, en aparté, que « une nuit sous la tente » avec Bibi aurait été « l’apothéose ». Cette dernière rougit du sol au plafond sans dommages collatéraux, toute la Smala étant trop occupée à se hurler dessus à propos de « Lord qui est tout petit, tout frêle et pas adapté à la vie en communauté avec les fous furieux et des fumeurs en tous genres !». 

« Ça fait longtemps qu’ils ne sont pas sortis les vieux, non ? » Demanda Quatre à Bibi. 

« Trop longtemps ! Laisse les dire, ils vont se calmer. Le weekend prochain, Pétunia les emmène à Briançon pour l’annuelle sortie Nature&Compagnie, ça va en refroidir quelques uns de marcher dans la montagne ! » Répliqua Bibi alors que Lord of the Rings tentait d’expliquer « par A+B+C+D » que c’était « hyper coolos mieux que Woodstock ! ». 

A ces mots, Trois, toujours à la pointe de la rebelle attitude, décida de raconter son expérience au festival de 1969 ! 

Suprême lui rappela la fin du festival (Trois dans les pommes, Suprême à la poire) et un silence de mort s’abattit sur la tablée. 

Jamie-Hince-version-blonde dut prendre la parole pour rappeler les principes de base de tout bon festivalier : 
  • Ne pas boire (« tu parles » Dixit Bibi) 
  • Ne pas fumer n’importe quoi (« et le gazon, non ? » Dixit Quatre) 
  • Ne pas manger des cochonneries (« pas de Twix® ? Oh merdus, alors ! » Râla Deux) 
  • Ne pas draguer n’importe qui ou coucher avec (« Paf, dans Deux, direct » Ricana Quatre) 
  • Ne pas prendre de produit illicite (« Et les somnifères au retour, je peux ? » Questionna Lord Of The Rings) 
  • Ne pas hurler à la mort (« Sauf sur le sublime guitariste ! » Précisa Bibi qui trépignait de voir son groupe préféré) 
La Smala approuva le listing « considérablement bien respectable » de Jamie-Hince-version-blonde, même si Pétunia apprécia peu le commentaire de Bibi à Lord Of The Rings, pourtant prononcé le plus discrètement possible : 

« S’ils croient qu’on va aller là-bas pour être des bonnets de nuit ! Allez, préparez vos cordes vocales et vos gosiers, ça va dépoter ! ». 


Episode suivant : Le festival musique : où comment se faire remarquer par le guitariste !

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !