Saturday, November 08, 2014

Les Aventures de la Smala : Quand Deux se pacse, momentanément, avec un paysan transis d’amour 2e Partie



Une semaine plus tard, la guimauve coulait à flot au fond du jardin familial. Deux et Con-Con roucoulaient sous l’œil bienveillant de certains…

Enfin, bienveillant…

Lord of the Rings avait placé une caméra dans l’abri de jardin et toute la Smala pouvait avoir une visu d’horreur sur « la romance pour les nuls, version Deux et Con-Con ».

Trois jetait un œil « discret, au cas où » une fois par jour sous la supervision de Cousin Edmond (qui prenait cette « télé-réalité du pauvret » pour les Feux de l’Amour version « cambrousse ») et Pétunia, qui était arrivée, alertée par Tante Dinde, et avait décrété l’état « d’urgence absolue pour sauver l’honneur de Deux ».

Suprême se bidonnait toute la journée, avec la Blondasse à son bras, sous l’œil de biche de Bibi qui prenait des notes « pour les mémoires de la Smala » (en réalité qui détaillait tout à TheTop pour la faire marrer !). Quatre expliquait à tous ses contacts (900 personnes !) que Deux avait « pété un câble et que c’était trop de la balle de la voir se rouler dans la fange avec le paysan niais du coin ». Cousine Sidonie prenait la défense de Con-Con « pardon, pardon Antonio » en déclarant que « l’amour était aveugle ».

« Et sourd ? » Demanda Tante Dinde dont la chambre donnait directement sur l’abri de jardin.

Pétunia, énervée comme un pou, décréta un repas familial « au complet, bordel ! » et invita par l’intermédiaire de Cousine Aglaé, qui ravitaillait les tourtereaux discrètement à la nuit tombée, Deux « sans son gai paysan ».

« il est gay lui aussi ? » Couina Cousin Edmond, suivi par Quatre qui espérait depuis deux heures un « breaking news » pour ses réseaux sociaux.

« Edmond, gai, joyeux, pas gay, vous pensez qu’à ça, ou quoi ? » Lança Tante Dinde.

« Heu, la vioque, ça suffit ! » Répliqua Cousin Edmond qui était monté sur ses ergots.

« Arrêtez ! Ça suffit ! Ah Merdus ! Quelle famille ! » Gueula Trois qui reluquait la Blondasse avec un regard de tueur en série.

« Bibiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! » Hurla soudain Flower du fond du jardin.

Tous se ruèrent dans l’abri à la lumière de la Smala au galop. Power entraînait son Lord of the Rings par la peau du cul et Quatre s’était collée dans le sillage de Pétunia, laquelle fonçait littéralement en Général en Chef des Forces Armées.

« On se croirait à Austerlitz ! » Hurla Cousin Edmond qui regrettait de ne pas avoir mis sa veste militaire ce matin.

« Et maintenant, il compare Pétunia à Bonaparte, on n’est pas rendus, merdus ! » Souffla Suprême à Cousine Sidonie qui gloussait.

« Il était déjà né à l’époque ? » Glissa Quatre maintenu à flot par Jamie-Hince-version-blonde.

« Austerlitz ? Pfff, n’importe quoi ! Je dirais plutôt qu’on s’achemine vers la bataille de Vézeronce ! » Répliqua un Suprême sous l’admiration de la Blondasse et de Trois unies pour l’occasion.

« Vé, QUOI ? » Gueula Pétunia en tête de cortège.

« Ben, la Bataille entre Clodomir et Godomar III » Expliqua, contre toute attente, la Blondasse.

« Oh putain ! Comment elle connaît ça, elle ?  Elle a un cerveau en sus des seins ? » Demanda Power discrètement à Bibi.

« Oh, amour, t’es merveilleuse ! » Roucoula Suprême sous l’œil noir de Trois, hilare de Lord of the Rings et interrogatif de Power.

« Casimir a livré bataille ? Quand ? Sur l’île aux Enfants ? » Questionna Quatre.

« Il est d’une nullité, c’est pathétique ! » Dit Lord of The Rings à Bibi qui embrassait à la dérobée son Jamie-Hince-version-blonde.

« Deux a fuguééééééééééééééééééééééééé » Hurlait Flower quand le troupeau arriva à sa hauteur  et s’abattit sur elle comme une nuée de sauterelles, ou de pachydermes au choix du roi !

Con-Con était affalé dans ses bras, pleurnichant à tout-va.

« Elle est partie avec le bel Hollandais de l’été dernier » Souffla Con-Con entre deux reniflements dignes d’un chien de chasse.

« Ah, ouais, finalement, elle est moins con qu’il n’y apparaît ! » Dit Cousin Edmond.

Episode suivant : Le retour en grâce de Deux et autres joyeusetés autour d’un repas de famille

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog