Friday, January 25, 2013

Histoire d'un Allemand, suite....


Suite à mon article sur les livres « lus et approuvés », j’ai reçu quelques emails et donc commentaires sur « Journal d’un Allemand ». Mon citation du mot "nazisme" en a fait jaunir plus d’un. 
En outre, j'ai, comme indiqué, dans un autre papier, "l'outrecuidance" de collectionner sur un maréchal allemand.

« C’est honteux » m’a asséné une lectrice (qui lit toujours et critique encore plus… mais je vous l’ai dit, j’aime que l’on ne m’aime pas – trop- !) « Vous ne devriez pas influencer vos fans » (Ah, j’ai des fans ? Première nouvelle !) « sur vos goûts douteux en matière d’histoir [1]».

Le goût douteux, c’est la montée du nazisme ?

Premièrement, je n’influence personne. J’indique ce que je lis et je cite tout simplement des livres qui m’ont plus !

Deuxièmement, je le saurais si c’était le cas… en sus, je ne vois personne sous influence dans mon entourage proche.

Troisièmement, je lis un peu ce que je veux, et collectionne un peu sur qui je veux, merdus !

En ce qui concerne la montée du nazisme et mon intérêt pour cette période, je n’aurais même pas à me justifier, mais j’estime qu’il faut expliquer (et non démontrer !). Voici donc mon explication :

Depuis que j’ai l’âge de lire couramment (six ans), et de comprendre, j’ai lu tout ce que j'ai pu trouver et écouté tous les récits de mes grands-parents, vieux oncles et vieux cousins sur les deux conflits auxquels ils avaient assisté, à savoir : la première et deuxième Guerre(s) Mondiale(s).

En ce qui concerne la Grande Guerre, mon intérêt a été rapidement tourné sur ceux qui sont « tombés pour la France ».

Mais mon plus grand étonnement a été de comprendre comment et pourquoi tout un peuple s’est tourné vers un dictateur sans que personne ne dise ou ne fasse rien, y compris les puissances voisines.

Evidemment, j’ai raisonné avec les données connues et cela me semblait encore plus étrange. J’ai vite saisi que ce que moi je savais, personne, à l’époque, ne pouvait s’y référer et qu’il fallait que je saisisse le cheminement de pensée de ces individus.

La période 1919-1947 en Allemagne s’est donc offerte à moi assez facilement et j’ai lu avidement tout ce qui me tombait sous la main (et les yeux) : des Cahiers d’Histoires, en mémoires, en passant par les livres d’Histoire classiques et ceux plus subversifs (vous voyez très bien desquels je parle).

De là, j’ai développé un intérêt pour le IIIe Reich afin d'essayer de comprendre comment un peuple civilisé et instruit était arrivé à cet outrage mondial.

Comment les évènements extérieurs, les incidents de parcours, les hasards et la couardise de certains ont laissé dégénérer une situation vers la noirceur ?

Comme on me l’avait enseigné, j’ai lu les deux côtés de l’Histoire : les pour et les contre. Ceux qui ont lutté et résisté comme ceux qui ont collaboré.

Et oui, j’ai aussi lu les écrits des dignitaires nazis pour concevoir le déroulé. J’ai juste essayé de me positionner dans l’état d’esprit de l’époque en oubliant ce que je savais de la suite des évènements.

J’ai lu aussi les témoignages des rescapés (certains que j'ai rencontrés), les minutes du procès de Nuremberg, les entretiens, les mémoires des maréchaux, des soldats, et des résistants.

J’ai essayé, tant bien que mal, de lire et de me m’imaginer ce que j’aurais fait, moi, en 1919 après le traité de Versailles, après la défaite, avec la crise financière de 1929, la peur, l’idéologie naissance, le désir de revanche, la haine envers ceux qui ont tué un être cher, etc. Bref, tous ces petits détails qui ont bercé un peuple doucement vers la terreur.

Si vous appréhendez l’Histoire et notamment cette période avec votre état d’esprit actuel, votre savoir, les chiffres, les noms, les monuments, et les haines qui en ont découlés, vous ne comprendrez jamais.

Vous jugerez l’Histoire avec ce recul que ces gens ne possédaient pas.

Nul pays n’est à l’abri d’un mouvement de masse tel que cela devient incontrôlable et qu’il faille suivre ou mourir.

Car, le fait est que devant la mort, très peu de gens se sacrifient pour une cause. La plupart (dont j’aurais, peut-être, fait partie) aurait plié, tu et fermé les yeux pour éviter l’échafaud (et a fortiori les chambres à gaz !).

Le fait de s’intéresser à cette partie d’Histoire ne fait pas de moi un être malsain, pro-nazi ou encore complètement immorale, cela fait juste de moi un être humain qui s’intéresse à son prochain et qui s’évertue à ne pas reproduire ce que l’on pensait « impossible ».

Ce que j’ai appris en Histoire, c’est que rien n’est impossible et cette période de l’Histoire allemande m’a définitivement convaincue que tout est possible quand la masse ne se soulève pas contre la nasse.


[1] (NDLR : Histoire avec un H majuscule quand on parle de la matière, pas des contes pour enfants ou autres écrits et avoir un "e", merci !!).

2 comments:

  1. Bonjour Lisa,

    Beaucoup (trop) de gens, jugent les autres sur certains actes, mots et autres pensées, plutôt que de chercher à comprendre.
    Cette personne qui te porte de tels reproches ne te connait pas car dans le cas contraire, elle saurait que tu n'ES pas ce qu'elle dit.

    Je comprends parfaitement ton article mais pas seulement. Je comprends également ton état d'esprit et cette dernière phrase en résume toute l'éloquence : "Ce que j’ai appris en Histoire, c’est que rien n’est impossible et cette période de l’Histoire allemande m’a définitivement convaincue que tout est possible quand la masse ne se soulève pas contre la nasse."

    Il faut connaître l'histoire pour comprendre et les cours des bancs de l'école ne suffisent pas à obtenir cette compréhension. Tu as poussé tes recherches (de compréhension) au-delà ce qui te permet non pas d'être "nazi", mais d'être un être humain qui connaît sont histoire pour comprendre avant de juger.

    Dernière chose : Tu as un coeur immense donc...

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci ma Marie pour cette analyse et ce commentaire qui me touche et prouve que nous sommes toujours des soeurs spirituelles... Plein de bisous+++

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog