Tuesday, November 20, 2012

Comment dire bonjour !

Tiens, depuis hier matin, je me dis qu’il faut que je parle d’une banalité quotidienne : Dire bonjour.
Cela semble très simple de dire « bonjour », même pas « Bonjour, madame, monsieur, toi, moi, les canards », non bonjour (pas salut, coucou, etc.) : BONJOUR (je le répète car certains ne connaissent pas, encore, le mot !).
Bref, un matin, un matin comme les autres, après avoir dit bonjour à votre moitié, copine, meilleure amie, au chat, aux collègues, au chauffeur de bus, métro ou même au pilote de l’avion (vous faites ce que vous voulez), vous arrivez sur votre lieu de travail : At The Office, donc.
Et là, c’est le choc !
C’est bizarre comme certaines personnes ne savent pas comment vous saluer. C’est vrai, c’est difficile de prendre une demi-seconde pour prononcer un « Bonjour » (allez, j’accepte le « ‘jour ») avant de vous asséner un flot de paroles avec les ordres (heu, pardon, les consignes !) de la journée.
Alors pour les invalides du bonjour, voilà ce que je veux vous dire :
1-      Vous pouvez toujours imaginer être supérieur à l’autre, mais l’autre (l’agent, le demeuré, l’idiot, celui qui ne peut pas comprendre votre insoutenable pression et vos obligations) est aussi humain que vous. Seulement, lui, il est poli, en plus !
2-      Ce n’est pas en traitant les autres comme des « inférieurs » (voire, dans ce cas précis, comme des moins que rien, incapable de comprendre autre chose que des grognements) que vous arriverez à fédérer les troupes (ce qui n’est pas gagné !). Au contraire.
3-      Vous avez beau imaginer que votre charisme est tel que tout le monde comprend votre impolitesse, vous faites fausse route. Même un poulpe possède plus de charisme (et de chaleur humaine) que vous.
4-      Dire bonjour n’induit pas forcément une demande en mariage. N’ayez pas peur !
5-   Après bonjour, vous pouvez toujours demander « comment allez-vous ? », mais seulement, et seulement si, vous attendez vraiment une réponse. Sinon, abstenez-vous !
6-      Bonjour, c’est juste une marque de respect, en plus de la politesse de base. Et dire que vous êtes censé(e) être le chef et donner l’exemple !
7-      Fédérer c’est aussi manager, et manager c’est aussi entendre l’autre pour mieux travailler avec lui. Prenez des leçons sur le petit personnel qui, lui, se dit bonjour.
8-      Promis, je ne vous embrasserai pas après votre « bonjour » du jour. Nous n’avons décidément pas élevé les cochons ensemble, sinon, vous diriez bonjour, comme tous les gens que j’apprécie !
Alors, oui, At The Office, certains disent bonjour ; Et ceux-là ont le droit à un sourire, en plus du bonjour de politesse, et même à un « comment allez-vous ? » sincère qui implique que l’on se soucie de l’autre ; Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas des amis intimes (et même pas amis du tout) que votre humeur du jour ne m’importe pas.
Car, dans une équipe, on se soutient, on avance ensemble, dans le même sens, et on relève celui qui vient de trébucher. On ne le piétine pas.
Mais, comme certains ne connaissent pas encore le savoir-vivre minimal At The Office, je ne vais plus me forcer non plus pour dire bonjour.
Ne vous étonnez donc pas de mon manque de politesse. Je ne parle plus à n’importe qui.

Heureusement, le vénéré, lui, dit bonjour... Mais que voulez-vous ! C'est le vénéré !

NDLR : J’assumerai mes propos  (comme toujours) et les conséquences de ce bulletin. A bon entendeur….

5 comments:

  1. Ca te dit on forme du coaching de vie pour apprendre aux gens les bonnes manières au travail?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Allez, soyons fous ! On peut toujours essayer d'enseigner les bonnes manières At The Office :)

      Delete
  2. Please prove you're not a robot
    Ahahah j'adooore.

    ReplyDelete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !