Wednesday, February 14, 2018

[Cinéma] [Cinéma] Ma sélection de sorties ciné que je ne louperai pas en mars 2018 et ceux que j’ai déjà vus


Je ne vous cacherai pas qu’en ce moment, aller au cinéma est énorme organisation… Et le mois de février s’annonce encore pire… mais je tiens absolument à ma bouffée d’oxygène de 2h/3h par semaine. 

Je me débrouille comme je peux, encore deux corvées, deux obligations et deux lignes à écrire pour foncer dans les deux cinémas les plus proches, ce qui, ma foi, est bien pratique.

Voici ce que je propose ce mois-ci :

Voici les films vus
 
Stronger (D.G. Green) : Au final, un film fort, qui pourrait être plus que larmoyant mais que Jake Gyllenhaal porte sur ses (jolis) épaules ; Inspiré d’une histoire vraie, malheureusement, ce film est dans la lignée des Million Dollar Baby, il ne vous quitte pas après visionnage… 


Le Labyrinthe – le remède mortel (W. Ball) : Ne sachant pas quoi dire… je vais juste écrire que la saga se clôt d’une bonne façon. Malheureusement –ou heureusement – ce volet n’est pas comme je l’imaginais… 

Le 15 :17 pour Paris (C. Eastwood) : Le Grand Clint aime les sujets brûlants, actuels et humains. Il excelle souvent à émouvoir ou surprendre là on est, normalement, censé ne pas être surpris. Ce film met en lumière un trait de l’être humain, le sacrifice pour le bien de tous. 

England Is Mine (M. Gill) : Ce film est à voir si vous aimez le rock, l’Angleterre et un peu ce cher Morrissey, et The Smiths… Par contre, si vous êtes allergique à un de ces trois thèmes, revoyez un Disney !
  
Call Me By Your Name (L.Guadagnino) : Cette histoire d’amour, dont la critique sera publiée en avant-première chez Paris la Douce le 27 février prochain et ici dans la foulée, va sûrement faire couler quelques larmes, ou de l’encre. Les détails sensuels et ouvertement ambigus (la scène de la pêche est à déguster… si je peux m’exprimer ainsi !) et la prestation de Chalamet sont incroyables…

Pourtant, mes yeux ne se sont pas détachés d’Armie Hammer que je suis depuis un épisode de Veronica Mars (oui, oui !) et plus tard, conquise par sa frimousse dans Gossip Girl (que je visionnais sous la contrainte !). 

Bref, le coup de cœur de ce début d’année !
Films pas vus mais qui nécessiteront 
une séance de rattrapage ou ceux dont 
j’attendrais la sortie en DVD 
et/ou en téléchargement (légal of course)

Phantom Thread (P.T. Anderson) : Malheureusement, j’ai préféré Armie à Daniel

Bravo Virtuose (V. Minasian) : n’ayant pas trouvé le film en V.O. dans un cinéma proche de chez moi…. Je vais attendre le DVD ou la VOD. 



Le film que je verrai même s’il me faut affronter 
l’opprobre familial, l’hystérie collective et 
les emplois du temps hyper méga chargés de tout le monde.

The Captain (R. Schwentke) : Vous connaissez désormais mon très très très grand intérêt pour cette période d’Histoire et ma propension à suivre certains acteurs allemands à la culotte (oui, bon…). La présence d’Alexander Fehling dans ce chaos où règne les exécutions et la perte de l’unité et d’humanité seront, sans aucun doute, les seules raisons de mon entrée dans la salle. Même si, j’en suis sûre, je vais « aimer » ce film ! 

Voici les films que je voudrais voir 
impérativement 
(enfin, si je peux trouver assez de temps !)
 
La Forme de l'eau (G. Del Toro) :
l’histoire de cette modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, muette, dont la vie bascule lors de la découverte d’expériences… ça me plaît bien… ça et Del Toro en réalisateur !

The Disaster Artist (J. Franco) :
Oh, j’en vois qui vous me dire « Tu ne vas pas aller voir un film de Franco alors qu’il est accusé de harcèlement aux USA !? »… Eh bien, oui. Son film à propos de cet artiste passionné mais étranger au milieu du cinéma qui entreprend de réaliser un film et finit par signer THE ROOM, THE nanar du millénaire… Cela m’intéresse… Et puis, je ne fais pas d’amalgames entre l’artiste et l’homme… Comme pour Kevin Spacey.

Je reste fidèle à mes « amours ».

Hostiles (S. Cooper) :
Perso, cette histoire du légendaire capitaine américain (interprété par Christian Bale !) qui accepte à d'escorter un chef de guerre Cheyenne et sa famille, désireuses de retourner sur leurs terres tribales, me tente beaucoup. Reste à savoir si je trouverai une salle qui le diffuse pas trop loin de chez moi.

L’Affaire Roman J. (D. Gilroy) : J’aimerais voir ce film sur un avocat devant affronter un changement au sein de son cabinet mais je doute que je le trouve dans mes salles préférées (ai-je précisé que Colin Farrell était au programme ?).

The Battleship Island (R. Seung-wan) : Inutile de vous dire que j’attendrai sûrement la sortie VOD car je crains fort ne pas avoir ce film, en V.O., dans mon coin ! Pourtant cette histoire de coréens emmenés de force sur l’île d’Hashima par les forces coloniales japonaises, peuplé de camps de travail et du plan d’évasion qui s’y fomente me tentent énormément !
 

Pacific Rim Uprising (S. S. De Knight) : J’avais aimé le premier… (la présence de Charlie Hunnam y était pour beaucoup)… et comme j’aime bien voir les suites…



Le Collier Rouge (J. Becker) : Mon seul souci à propos de ce film est François Cluzet… Pourtant, ce film m’intrigue (ainsi que la présence toujours magnétique de Duvauchelle !).  


9 doigts (F.J Ossang) : J’ai un dilemme avec ce film. j’ai détesté le premier film d’Ossang et quand j’ai vu les premières images, le grain du film m’a repoussé… pourtant, le casting me plaît… Je me déciderai en temps voulu.


Marie-Madeleine (G. Davis) : Je ne sais même pas pourquoi je pense à aller voir ce film…. Pour voir Joaquin Phoenix en Jésus ???

A revoir

Sid & Nancy (A. Cox)

Johnny Guitar (N. Ray)

Rio Grande (J. Ford)

***
 
Et vous ?

Au mois prochain !


2 comments:

  1. Je ne sais pas si j'aurai le temps de tout voir au cinéma (Phantom Thread, Lady Bird, Call me by your name, I, Tonya, The Shape of water), il va y avoir beaucoup de rattrapages maison !
    De ce que j'ai vu, j'ai trouvé Stronger assez moyen...

    ReplyDelete
  2. Il faut voir "call my by your name"... un petit bijou visuel.... pour "stronger"je ne suis pas objective quand on en vient à parler de Jake G. 😉😉😉😉

    ReplyDelete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....