Monday, January 08, 2018

[Humour] Le retour des aventures de la Smala - Quand Trois prépare Tante Dinde à la soirée de ses fiançailles avec, en appui, des conseillers du "tonnerre"


























Episode précédent : Quand la Smala se cherche en mode vegan (enfin sur le principe, hein !).

****

Quelques semaines plus tard, Tante Dinde, ayant accepté la demande officielle en mariage de Cousin Edmond, et après délibération du jury, heu, pardon, du comité de direction de la Smala, était à deux jours de la soirée officielle des fiançailles « plus rose que ça tu meurs ! », concoctée par Deux.

Trois, qui espérait vaguement que Suprême lui compose un nouveau poème « d’amooooooooour mon choubichou à moi » pour fêter leur « amour éternel que je t’aime, mon pommier d’amour qui sent la vanille et le jasmin, oops, j’ai mal au cœur ! », avait demandé l’autorisation (« m’en fous, je le ferai quand même ») d’organiser les festivités.

Elle avait promis « sur la tête de feue GAT » que la soirée serait la « plus romantique à petit cœur rose et rouge » que la Smala n’ait jamais vue. Elle comptait, pour cela, sur la participation romantique de Deux, qui voulait toujours épouser Jolicoeur, et pragmatique de Bibi qui se débattait avec un Jamie-hince-version-blonde accro au « bio, sans gluten » et qui virait, depuis sa dernière cuite, au « vegan, hippie de merde » dixit Suprême qui s’accrochait à son boucher comme un chewing-gum à une chaussure !

Tante Dinde avait ressorti, pour l’occasion, une robe en dentelle des années 30, « elle était déjà vieille, non ? » dixit Lord qui flottait au-dessus de la mêlée en raison d’une petite blonde qui venait de lui dire qu’il était « le plus choupinou chouchou d’amour de sa life », et expliquait à Trois que « non, non, non, non je ne veux pas boire un verre » (Camilla Jordana, si tu nous lis, pardon !) sous l’œil d’un Suprême qui se trimballait avec des échantillons d’alcool dans sa parka.

Bibi qui traînait Jamie-hince-version-blonde par la manche et Quatre par la ceinture du Jeans, expliquait à Pétunia qu’il était « hors de question, question d’éthique Smalesque » que Tante Dinde fasse un strip-tease la veille du mariage « sous prétexte que Trois s’était exhibée sans culotte lors de son repas de noces ! ».

Deux montra alors tous les petits cœurs rose et rouge qu’elle et son Jolicoeur avaient découpés dans du papier crépon pendant « de longues nuits sous la couette » ce qui fit dire à Lord « mais il est toujours puceau Jolicoeur ? », faisant glousser Bibi et Cousine Sidonie.

Trois isola alors Tante Dinde pour lui expliquer « les fondamentaux d’une nuit de fiançailles réussie » sous le regard amusé de Suprême qui venait de déterrer l’album photos de leur « première nuit d’amour » lors de laquelle Trois avait atterri aux urgences suite à un « dérapage sur du Nutella dans la cuisine ».
  1. Paraître sexy : « Si possible en nuisette, mais bon, comme il est vieux, une chemise de nuit en pilou sera l’affaire ! », dixit Lord, hilare.
  2. Lui faire des gliglis : « et puis si affinités, hein, mon pommier d’amour », beugla Suprême.
  3. Aller boire dans la cuisine et rectifier son maquillage discrètement : « J’ai ma trousse de secours si tu veux, Tante Dinde ! » expliqua Deux, très sérieuse.
  4. Ne pas faire pipi la porte ouverte : « pas avant qu’il ne t’ai épousée ! » dit Pétunia qui s’y connaissant en porte ouverte !
  5. Faire semblant : « tout le temps, sinon, c’est la déprime du siècle » dixit Trois sous le regard noir de Suprême qui se vexa comme un pou.
  6. Interdire l’alcool avant et après : « Parce que la cuvette des wc n’est pas sexy du tout, du tout, du tout » expliqua Bibi qui tapotait sur la joue de Jamie-hince-version-blonde aussi pâle qu’un linge.
Après ses précieux conseils, Tante Dinde accepta la demande en mariage formulée par Cousin Edmond, un genou sur le canapé, à défaut d’être par terre (« déconne pas, mon Bibi d’amour, il ne va pas se relever ! » glissa Suprême, hilare !) et la bague émanant de sa grand-mère à la main.

Pétunia jeta du riz sur les fiancés et Deux des cœurs en papier qu’elle avait confectionnés « avec amour » pour Cousin Edmond, « le fidèle d’Albret » comme le surnommait Jamie-hince-version-blonde entre deux fous-rires étouffés.

****

Épisode suivant : Quand Bibi est enceinte et que Jamie-hince-version-blonde, qui tape sur les nerfs de Bibi, accepte de faire du shopping avec Suprême