Wednesday, August 17, 2016

[Cinéma] Chronique cinéma SOS Fantômes - Paul Feig



Trois scientifiques sont appelées à l'aide pour enquêter dans une ancienne demeure de New York où d’étranges évènements paranormaux viennent d'avoir lieu. Elles tombent nez-à-nez avec une revenante agressive et se lancent bille en tête dans la chasse aux fantômes. Elles sont rejointes par une quatrième équipière anciennement employée du métro de New York et un standardiste pas futé, dans leur lutte contre un criminel ayant ouvert les portails inter-dimensionnels.

Trente-deux ans après, Paul Feig, déjà réalisateur de films à l’humour potache (et quelque fois lourd) tels que Spy ou Mes Meilleures Amies, s’attaque à une des madeleines de Proust : le mythique SOS Fantômes (Ghostbusters, en V.O).

Ce reboot est à la fois moderne (effets spéciaux) et ancien (trame, déroulé, nos vieux potes ectoplasmes, etc.). Le côté nostalgie agit assez bien et l’humour est là. On sourit, rit aussi mais on ne sursaute plus comme avant (peut-être parce que l’on connaît les ressorts ?). En sus, la structure du film (des rebondissements au clac de fin) sont quasi à l’identique de la version initiale. 

On retrouve donc avec plaisir l’Ecto-1, les combinaisons « au rabais », les fusils à proton, le logo, le glouton, Slimer et plein de Slime ! 


Honnêtement, la version féministe de Feig possède de bonnes idées, de quoi faire rire, d’avoir quelques frissons mais bizarrement il souffre de passages à vide qui ressemblent à un mauvais montage (problème de final cut ?). 

Les effets spéciaux sont dignes des possibilités actuelles mais avec un effet cartoon qui rend hommage à ceux du film Reitman. 

Etonnamment, le film nous paraît un peu en-dessous, malgré les interprétations des acteurs. On peut signaler, là, que la performance de Kate McKinnon éclipse assez largement celles de ses « copines ». Les relations amicales tendues entre les personnages de McCarthy et Wiig sont teintées, par moment, d’émotion. Le garçon « de la bande » est Chris Hemsworth ; il joue un standardiste benêt qui est aussi joli à regarder que difficile à supporter par tant de bêtises. Heureusement pour lui (et nous), il est idiot à souhaits (et à en rire) !

 
Les cameos sont assez drôles même si, çà et là, cela semble convenu, comme placé là aux forceps. Dommage ! Seules Sigourney Weaver et Annie Potts tirent leurs épingles du jeu !

Ne parlons pas du générique de début qui est, somme toute, décevant (contrairement à celui de fin… Ne le loupez pas !) ; Pourquoi faire monter la pression et l’attente, pour récupérer une introduction aussi insipide !


Au final, ce Ghostbusters 2016 est drôle, soutenu par des effets spéciaux dernier cri mais ne possède ni l’aura, ni l’identité de celui de 1984. Néanmoins, la dernière partie du film sort du lot car on dégomme du fantôme à un rythme musical bien calibré, avec des pointes d’humour et rend, enfin, le film efficace et divertissant. C’est clairement le but de ce genre de film, non ?

Je recommande d’ailleurs de ne pas trop espérer une suite à l’original, ni un remake pur et dur, regardez –le comme une nouveauté, avec un œil dénué de références, et vous passez, somme toute, un bon moment !



Réalisateur : Paul Feig
Acteurs : Kate McKinnon, Melissa McCarthy, Kristen Wiig, Lesley Jones, Andy Garcia, Chris Hemsworth, Charles Dance, etc.
Durée : 1h57
Sortie : 10 août 2016

 

En association avec :

 
www.parisladouce.fr


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog