Friday, August 28, 2015

Les Aventures de la Smala : L’été de la Smala – 2e partie

Episode précédent : L’été de la Smala – 1ère partie



Les plus « clairvoyants » avaient trouvé la parade dès le début de la visite : se perdre dans les dédalles des tuyaux. 

Suprême hurlait comme un putois, soutenu vocalement par La Blondasse, en version Minnie et Trois, en mode révolutionnaire d’octobre, après le directeur du site, lui expliquant que « la Smala devait être au complet pour apprécier les commentaires hautement percutants d’une sommité ». 

Ce dernier imaginant la « sommité » mit un point d’honneur à retrouver lui-même les frondeurs. 

« C’est qui la sommité ? » Demanda Tante Dinde, toute acquise à la cause Suprêmique. 

« Ben, moi ! » Répondit Suprême en imitant le paon avec les deux majorettes à ses côtés. 

A l’opposé, dans les boyaux, ça rigolait à tout va. 

Cousine Aglaé faisait une visite commentée du gouffre version « Les grottes pour les nuls » qui faisait rire tous les présents. 

Cousin Edmond aidait Cousine Sidonie à se mouvoir sans « s’éclater la tronche » contre la paroi en raison de talons jugés « trop peu adaptés » à la situation par un Lord Of The Rings qui menait les groupes en l’absence de répondant « momentané » de Quatre qui s’imaginait « mourir jeune et beau ». 

« Et con » Souffla Jamie-Hince-version-blonde à Bibi qui essayait de remonter le moral de Pétunia laquelle se lamentait des « conséquences dramatiques sur l’unité Smalesque » d’un putsch Suprêmique. 

« Quand il aurait touché du doigt les responsabilités Smalesques, il déposera son air supérieur et reviendra lire sous son arbre ! » Prédit, fort à propos, Cousine Aglaé. 

Tout le monde approuva et Cousin Edmond sortit sa mignonette de rhum pour « célébrer » ça. 

« On va pas boire dans une grotte préhistorique ? » Questionna Pétunia qui tenait, quand même, à son statut de chef du clan. 

« Eh, pourquoi pas ? C'est un gouffre, Pétu et on se gèle ici ! Un coup de rhum et ça repart ! » Répliqua Cousine Sidonie. 

« Eh, ho, les vieux, on passe la bouteille vers le fond ! » Plaida Quatre. 

« Où est Deux ? » Demanda alors Bibi qui s’inquiétait du silence de Deux relatif à un « coup de rhum ». 

« Elle est restée aux côtés de Suprême après que Trois lui ait filé un bout de gâteau aux noix » Précisa Cousine Aglaé en mode « gossip» à tous les étages. 

« La traitresse ! » Gueula Quatre. 

« Au fait, où sont tes vioques, Lord ? » Demanda Cousin Edmond qui était désormais aussi imbibé que la paroi humide qui le soutenait. 

« Avec le reste de la Smala, à se coltiner Suprême » Répondit Lord Of The Rings embarrassé. 

« Toujours trois wagons de retard les FlowerPower ! » Susurra Cousine Sidonie à Jamie-Hince-version-Blonde. 

Pétunia entama le tube de l’été « Tropique » de Muriel Dacq alors que Jamie-Hince-version-blonde (et Bibi) expliquait à Cousine Sidonie qu’il ne fallait pas confondre Dacq avec –feu- Darc, le mythique chanteur de Taxi Girl

Quatre qui se collait à Bibi pour un doryphore sur un plant de pomme de terre, commença en entonner la chanson qui fut reprise en canon par les membres présents. 

Evidemment, à hurler à la mort, le troupeau fut vite repris par le Directeur et un Suprême qui était largement trop calme pour ne pas avoir évalué l’ensemble des mesures de rétorsions envers les brebis égarées. 

Après que la Smala, au complet, reprit le chemin de la visite du Gouffre et eut subi la litanie Suprêmique sur l’histoire du Gouffre, les droits et devoirs d’une « famille unie par les liens sacrés suprêmes » et l’explication du « pourquoi Trois a repris le contrôle de la bande-son Smalesque » - qui avait décidé de mettre La Compagnie Créole à fond –, le cortège repartit vers le « trou du cul du monde » avec une idée « fumeuse, p’tain » de Quatre qui voulait avoir « son Gouffre perso » pour pouvoir se baigner tranquille dans des « eaux calmes, souterraines et illuminées ». 

« Ça va pas mieux, Quatre ? » Demanda Pétunia à Jamie-Hince-version-blonde. 

« Non, il nous fait une déprime post-festival ; Depuis qu’il a réalisé qu’il ne serait jamais un chanteur de rock, il cherche une autre voie » Répliqua en riant Jamie-Hince-version-blonde. 

« On est mal s’il se lance dans la chanson, avec Trois et sa facilité à écouter de la soupe ! Ça promet d’être long les soirées dans le trou du cul du monde ! » Dit Lord Of The Rings qui négociait par SMS une place pour visite (encore) le Gouffre de Padirac en « soirée privée ».


Episode suivant : L’été de la Smala – 3e partie et fin

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog