Saturday, July 18, 2015

Les Aventures de la Smala : Le festival musique : ou comment flirter avec un guitariste quand votre moitié disserte sur un « F-sharp major » (sous entendu un fa# majeur pour le commun des mortels)


Episode précédent : Le festival musique : ou comment se faire remarquer par le guitariste !




Tous les groupes s’étaient aventurés sur scène, avec plus ou moins de succès – on avait entendu quelques huées lors d’une prestation scénique statiquement horripilante – et la nuit était bien avancée, quand Bibi arriva backstage pour rejoindre le guitariste qui n’avait pas arrêté de la regarder dans « le blanc des yeux », comme le stipula Lord Of The Rings en aparté à Quatre ; 
Ce dernier n’ayant pas cessé de regarder 34 pendant toute la soirée en la maudissant sur quinze générations ! 

Bibi demanda au préalable à Jamie-Hince-version-blonde qui ne quittait plus son « copain de guitare » s’il souhaitait la suivre ; Elle reçut une réponse négative qui signifia « p’tain, on cause de choses sérieuses, nous ! ».


Bibi arriva donc avec Lord Of The Rings et Quatre qui luttait intérieurement pour ne pas couiner. 


Lorsqu’elle y déboula avec ses sbires, le guitariste avait d’ores et déjà décidé de flirtouiller avec Bibi et se mit à lui tourner autour façon Sioux en guerre. 


Lord Of The Rings était trop occupé à zieuter la groupie peu habillée qui fulminait de ne pas se voir accorder une attention particulière depuis l’arrivée de Bibi. 


Quant à Quatre, il couinait intérieurement tout en souriant bêtement pour couvrir le tout ! 

Alors que Bibi ne lâchait pas « son » guitariste des yeux, Jamie-Hince-version-blonde avait entamé la discussion « intelligente » du siècle en précisant que le fa dièse coïncidait « of course » avec la tonalité « d’un sol bémol majeur, si toutefois, personne ne conteste une telle équivalence d’harmonie ». 


Tout le groupe approuva de la tête et Deux, isolée aux côtés de Jamie-Hince-version-blonde, comprit, enfin, qu’elle n’était pas du tout dans le bon troupeau. Elle ne captait absolument rien à la conversation. Ça parlait de tout et tous citaient les « influences majeures ». 

Elle avait pris la décision de rester auprès de Jamie-Hince-version-blonde pour deux raisons principales : 


1/ Elle adorait reluquer son arrière train 


2/ Elle avait repéré un joli damoiseau qui portait un tatouage « Mort Ou Vif… Plutôt les deux » sur son avant-bras musclé… 


Deux entendit donc des phrases telles que : 


« Bach, c’est autre chose, surtout son cycle le Clavier bien tempéré » 


« Et les sonates de Scarlatti ? » 


« Perso, je suis plus pour la 45 de Haydn » 


« Ma mère adorait jouer la 24 de Ludwig ! » 


« Si tu écoutes Va, pensiero, c’est du fa dièse majeur quasi parfait ! Sérieux, ce Verdi c’est de la bombe ! » 


« Mon rêve, c’est de finir la 10e de Mahler ! » 




Deux était à la limite de la mort cérébrale mais avait tout noté sur son carnet à dédicaces, laissé par Lord Of The Ring pour « choper » un cœur de la chanteuse du groupe préféré de ce dernier. 


Jamie-Hince-version-blonde jeta un coup d’œil et promit de lui expliquer « plus tard » -autant dire jamais- et lui demanda où était passée « sa future moitié ». 

La réponse de Deux le fit paniquer : 

« Ben, elle est avec le guitariste de son groupe. Ce mec, c’est de la crème sur pattes ! De la bombe anatomique ! ». 

Les « copains de Fa dièse Majeur » lui confirmèrent tous que c’était « du miel pour des abeilles, ce type ». 


Pendant ce temps (et la panique qui gagnait Jamie-Hince-version-blonde), Bibi avait pris place sur les genoux du guitariste qui lui expliquait comment « jouer de son instrument » sous le regard halluciné de Lord of The Rings qui sentait venir le « méga problème » si Jamie-Hince-version-blonde arrivait jusque-là et celui, larmoyant, de Quatre qui couinait sur l’épaule du chanteur, lui-même, fraîchement largué. 

Evidemment, arriva ce qui devait arriver, le guitariste embrassa goulument Bibi qui se laissa faire, principalement sous le double effet du manque de sommeil qui la gagnait et des quelques verres bus plutôt. 


Bien sûr, le fait que le guitariste « était une bombe sur pattes, le genre pile poil de mecs que j’aime » (dixit Bibi quelques jours plus tôt) n’avait fait qu’accentuer l’effet « embrasse-moi idiot ». 

Lord Of The Rings tourna de l’œil sous l’effet du « choc visuel avec possibilité d’explosion Hincemique » et du fait que la groupie à demi-nue venait de le toucher et lui dire « t’es choupi, toi ! ». 


Quatre, revenu d’entre les morts d’amour, attrapa Bibi par la ceinture et l’attira vers lui, ce qui entraîna la chute en arrière du guitariste déstabilisé. 


Quatre chopa également Lord Of The Rings par le col et lui indiqua le mouvement immédiat : 


« Repli stratégique hors d’ici, MAINTENANT ! ». 

Bibi fit un signe de main en guise d’au revoir au groupe et suivit dans la fuite ses deux gardes du corps. 


A peine sortis de l’enceinte des backstages, Quatre se heurta de plein fouet à Jamie-Hince-version-blonde qui tenait Deux par la main et fonçait pour « sauver Bibi des pattes de ce beau gosse sur le retour ». 

Quatre hurla donc un « On est sains et saufs ! Ouf, mais quelle bande de fous ces mecs, hein Bibi ? T’as bien fait de nous tirer de là ! ». 

Bibi sourit bêtement, Lord Of The Rings tourna, de nouveau, de l’œil, et Deux s’affala sur le sol en couinant « P’tain, moi les festivals, ça me pompe ! ». 

« Bon, on va dormir maintenant ? » Demanda Quatre, en posture « grand sauveur de Bibi » (dixit Lord Of The Rings). 


Episode suivant : L’été de la Smala – 1ère partie 


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !