Saturday, February 28, 2015

Les Aventures de la Smala : Quand la blondasse organise un dîner aux chandelles avec Suprême et quelques invités surprises !






Après Noël et devant la résistance de la Blondasse aux vannes foireuses, crises d’autorité, crises de foie et foi et aux grands discours bibliques de Suprême, Pétunia décida d’introduire la Blondasse dans les « affiliés » de la Smala, au grand dam de Trois qui hurlait à la mort.

Suprême indiqua alors que la Blondasse allait lancer une invitation à dîner dans son « petit chez-elle » et souhaitait, dans un premier temps, rencontrer les « piliers » qu’étaient, selon Suprême : Pétunia, Cousin Edmond, Bibi, Tante Dinde, Un et Lord of the Rings.

Evidemment, cette sélection anima le repas dominical suivant car tous les « écartés » refusaient d’être sacrifiés sur l’autel Suprêmique et une question survint sur le bien-fondé de Lord of the Rings dans les « piliers ».

Un et Pétunia eurent alors cette déclaration commune :

« Bibi et Lord of the Rings seront, un jour, les garants de l’unité morale, matérielle et spirituelle de la Smala ».

« On est morts ! » Couina Lord of the Rings.

Le vendredi soir suivant ce pugilat smalesque, la Blondasse accueillit donc les piliers dans son « modeste » trois pièces de 230 m² ; « Au bas mot, sans compter la terrasse » Souffla Lord of the Rings à FlowerPower le soir même.

Trois arriva comme une fleur et s’incrusta au dîner entre Suprême et Bibi qui étaient mortifiés par la première phrase de Trois :

« Mon Suprême d’amour a les intestins fragiles, je lui prémâche tout »… Ce qui signifiait qu’elle veillait à ce qu’il ne mangea pas les aliments interdits et non pas, qu’elle prémâchait littéralement la  nourriture.

La Blondasse, trop amoureuse – ou trop blondasse – passa outre et l’enjoignit de se placer à ses côtés « pour papoter entre filles ».

« Oh putain de putain de putain ! » Soupira Suprême à Bibi qui ouvrait des yeux grands comme des soucoupes à la vue du tableau de Soulages qui trônait au dessus du canapé.

Le dîner se passa dans le calme jusqu’à ce que la Blondasse entreprit d’évoquer ses ébats « bruyants, désolée » avec Suprême provoquant alors la jalousie de Trois.
Cette dernière, outrée par des propos qui indiquaient que son « Suprême choupinet d’amour » était « hyper méga amoureux », n’arrivait pas à faire son deuil de son « chabichou d’amour, trognon de pomme d’amour ».

Bibi était à la limite de la bâillonner quand Lord of the Rings eut l’idée du siècle :

« Comparaison entre filles sur Suprême et son potentiel romantique »

Suprême fulminait et imaginait tous les supplices qu’il allait infliger à Lord of the Rings une fois revenu dans la casbah smalesque.

C’était sans compter sur l’entente cordiale et girlie de Trois et la Blondasse qui se lancèrent dans une discussion sur les « démarches sensibles » de Suprême ce qui tourna à la farce hilarante, voyant les deux « femmes de Suprême » se gausser de ce dernier « être pathétiquement point romantique ».

Trois et la Blondasse trouvèrent de multiples points communs hors Suprême et Pétunia était hilare. Cousin Edmond dressa la liste des « compatibilités » entre les femmes de la Smala…
Bibi textotait à Quatre et Flower pour les tenir informés de « l’avancée majeure dans l’intronisation de la Blondasse comme concubine officielle » quand un SMS de Jamie-Hince-version-blonde la fit littéralement tomber de la chaise :

« Tu me manques quand même, tu veux m’épouser ? »

Cousin Edmond, alerté plus qu’alerte, l’aida à se rasseoir et aperçut la « missive électronique ». Il sourit et lui souffla :

« Bon, là, maintenant, Bibi, t’as plus le choix ! Faut passer devant le Maire du village du trou du cul du monde, et devant la Smala au grand complet ».

« Ah, merdus ! » Répondit Bibi rouge comme un coquelicot.

« Que se passe-t-il ? » Demanda le plus discrètement possible Lord of The Rings

« Bibi va épouser Jamie-Hince-version-blonde, hein Bibi ? » Déclara Cousin Edmond à l’oreille de Lord qui vacilla sous le choc.

« Bibi ? Mon Bibi va se marier ? » Roucoulait Lord of The Rings.

« Chut, mon Lord ! Casons d’abord Suprême, histoire que nous ne l’ayons plus dans les pattes, et calmons Trois qui risque de demander la Blondasse en mariage aussi ! » Sourit Bibi.

« Pas de problème… je suis une tombe ! » Répondit Lord of the Rings qui rêvait, déjà, de meringues, pièces montées et autres jetés de riz !

Alors qu’ils étaient tous les trois en train de soupirer, Trois déclara :

« Suprême d’amour, tu as ma bénédiction pour l’intronisation de la Blondasse dans la Smala, à une seule condition, que je reste la seule femme de ta vie ! »

« La femme de ma vie, c’est Bibi, mon Trois chéri ! » Répliqua Suprême qui n’avait pas bu que de l’eau.

« Oui, bien sûr, mon choupinou d’amour, mais je veux dire que tu peux faire ce que tu veux, mais tu n’épouses plus personne ! » Dit Trois en lui montrant une photo de leur mariage.

« Elle se promène avec ça ? » Demanda Pétunia à Bibi hilare.

« Non, c’est une mise en scène, elle a répété tout l’après-midi ! » Répliqua Tante Dinde, sous les œillades de Trois.

« Elle est pathétique ! » Conclut Un.


Episode suivant : La Smala au pays des Bling Bling 1ère partie

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !