Tuesday, February 10, 2015

Les Aventures de la Smala : Le retour en grâce de Deux et autres joyeusetés de fin d’année autour d’un repas de famille


Passons sur la période « Bel Hollandais » de Deux qui est revenue trois jours plus tard avec un sourire de madone et quelques rudiments de néerlandais ce qui faisait la joie de Lord Of The Rings qui instagramait tout. Et les mois qui ont suivi.

En effet, la Smala, à peine remise de son été, a repris ses quartiers pour travailler, se rassembler, se disputer, rompre (encore), se rabibocher, et finir fin novembre sur les rotules.

Le mois de décembre arriva à grands pas, voyant l’hystérie de Noël saisir Bibi, Lord Of The Rings, Quatre et Trois tels des possédés !

Les dingos étaient de retour et Bibi, en tête de gondole, avait monté un « mini-club » avec Lord Of The Rings pour l’organisation de la décoration « officielle » du sapin de Noël, sous les yeux effarés de Suprême qui énonçait clairement que « Jésus et moi, on est copains comme cochon » ce qui faisait hurler Pétunia et Trois en duo pas comique.

Bref, les décorations du sapin furent programmées dans le plus grand secret car Lord Of The Rings voulait « frapper » un grand coup avant « la période historique Hobbitement Starwarsienne ». Deux qui ne captait plus rien depuis qu’elle était « crazy in love » avec « the Dutch of my heart » demanda discrètement « Qui dit ? » à Quatre qui suivait le parcours Tolkienesque de Lord de près ; La réponse fut courte et limpide (pour toute personne comprenant les mots suivants) :

« la période qui s’étend entre la sortie Des Cinq Armées et le réveil de la Force(1) ».

« Ah ouais, carrément ! » Souffla Deux qui n’avait rien compris du tout.

« Tu vois de quoi je parle, hein ? » Renchérit Quatre excité comme une puce interstellaire.

« Ben, oui, j’suis pas crétine, non plus ! » Gloussa Deux sous l’œil ahuri de Cousin Edmond qui n’en croyait pas ses oreilles. « Je sais ce qu’est Hunger Games, quand même ! ».


L’hilarité gagna immédiatement les rangs de la Smala, y compris Deux, qui, elle, n’avait rien compris. Elle riait de si bon cœur que personne n’eut l’envie de lui expliquer qu’elle était complètement à côté de la plaque.

Après ce grand moment de communication, Pétunia sonna la fin de la récréation avec la question qui tue :

« Que mange-t-on à Noël ? »

« Ah, ouais, encore ! Mais vous pensez qu’à bouffer dans cette famille ! On va encore débattre dix plombes pour finir par reprendre l’immuable menu inscrit dans nos gênes depuis la nuit des temps ! » Précisa Cousine Sidonie qui brandissait le menu de 1912.

« Je répète, que mangerons-nous à Noël ? » Répéta sans sourciller Pétunia.

« Comme d’hab ! » Hurla Trois.

« Une dinde ! » Glissa Quatre en montrant Deux qui couinait toujours tellement fière d’elle.

« La Dinde, la dinde, la dinde ! » Gueulaient Lord of The Rings et Bibi, suivis soudain par Deux, hilare.

Pétunia nota donc la dinde et reprit le menu de 1912 et entérina le fait que chacun était chargé d’une « corvée » imposée qui les liait à la Smala ad vitam aeternam.

Bibi hérita « comme d’hab » au « montage du sapin de Noël, de la décoration, du choix du thème et la couleur dominante de la tenue des convives ».

« Pas le rouge, merdus, l’année dernière, on aurait dit des communistes en goguette » Lança Suprême sous l’admiration de Un qui n’en pouvait plus du « rouge coco ».

« Pas de vert, on pourrait nous confondre avec le sapin » Souligna Cousine Aglaé.

« Pas de jaune, ça ne me va pas au teint » Précisa Trois en fusillant la Blondasse, toujours présente dans la vie de Suprême.

« Pas de violet, ni de rose, couleurs de feue, Ô divine GAT » S’inclina Cousin Edmond, ému.

« Pas de bleu, pas top avec mon dernier mascara » Soupira Deux.

« Heu, excusez-moi, mais le blanc, ça irait à tous, non ? » Demanda Bibi d’un calme trop olympien pour être honnête. « Non, je dis ça, mais je m’en tamponne le coquillard de vos goûts ! C’est mon organisation, ma décision, alors ce sera blanc, point barre ! ».

« Chic, une soirée Barclay ! » Gueula Tante Dinde sous le regard interrogatif de Quatre qui googla le nom immédiatement.

« Allez, c’est parti, elle vire dictateur de Noël ! » Soupira Trois à Suprême.

« C’est ta fille, tu te démerdes ! » Répliqua Suprême en flirtouillant avec la Blondasse.

« Heu, Amour, notre fille ! » Rectifia Trois en se tortillant.

« Si tu veux, oui » Dit Suprême en embrassant sa dulcinée à pleine bouche.

« Oh, pitié, merdus ! Soyez un peu indulgents envers les puceaux ! » Glissa Un en regardant Lord of The Rings.

Pétunia convoqua alors toute la Smala pour le 24 décembre en précisant que la messe de Minuit sera, exceptionnellement, non obligatoire, sous les hourrah de la foule en délire, l’œil noir de Trois, fan absolu du curé du coin, et le sourire angélique de Cousin Edmond qui souffla à Bibi « On revient aux bases, c’est bien, non ? Plus de tralala ! ».

 (1)    Décembre 2014 / Décembre 2015


Episode suivant : Quand la blondasse organise un dîner aux chandelles avec Suprême et quelques invités surprises !


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog