Wednesday, September 03, 2014

Présentation d'une association: Cercle Català de Marseille



Lors du festival du Livre de la Canebière en juin, j'avais fait équipe (stand commun, donc) avec le Cercle Català de Marseille en la personne de leur Président, Francesc Panyella i Farreras, avec qui j'ai sympathisé. 

J'ai grandement apprécié nos échanges autant historique que culturel. 


J'ai alors décidé de présenter cette association qui oeuvre pour maintenir un esprit catalan dans la cité phocéenne...


- Cher Président, bonjour, pouvez-vous nous présenter le Cercle Català ?



Le Cercle Català, est une organisation à bout non lucratif fondée en 1918.


Les fondateurs furent, entre autres, des ouvriers catalans des usines marseillaises, venus travailler à Marseille pour combler la manque de main d’œuvre nationale, due aux pertes de la guerre, et aussi par des volontaires catalans démobilisés, dont quelques uns resteront à Marseille.


Ils étaient venus combattre aux côtés des forces françaises.

La deuxième période d’essor il faut la situer à partir de 1939, avec l’arrivée massive des combattants républicains et leurs familles qui fuyaient le franquisme.

En 1966, les activités du Cercle Catalan, à la demande des autorités franquistes, furent interdites par la Ministère de l’Intérieur du Gouvernement Français. Le Président de l’époque, Raphael Oslé, était un ancien résistant et le Secrétaire, Antoine Aguilà, fait prisonnier en 1940 par les allemands, fût déporté à Dachau. Des membres du Conseil d’Administration furent assignés à résidence à Marseille. Leur documentation n’était valable que dans cette ville. Avec l’aide de nos amis occitano/provençaux, fut créée l’Association « Les amis de la culture catalane », ave laquelle nous continuâmes nos actions. Fin 1980, sur Giscard d’Estain,  « Les amis de la Culture Catalane » furent dissous, sur le prétexte que « c’était une organisation française dirigée par des étrangers ». Forts de la récupération de la démocratie en Espagne, nous fîmes front à cette interdiction et créâmes l’actuel Cercle Català de Marseille.

Actuellement le nombre de nos adhérents est de 142 membres. La plupart à Marseille et la région. Nous en avons un peu éparpillés par toute la France, Deux en Europe. Une dizaine en Catalogne.

Le Conseil d’Administration, qui est renouvelé toutes les années, actuellement est composé de 10 membres. Huit femmes et deux hommes.




- L’histoire de la Catalogne est souvent méconnue. Qu’auriez-vous envie de nous dire pour nous inciter à mieux connaître votre belle patrie ?

La vie de la Catalogne, représente plus de mil ans d’histoire. Il faut savoir que dés le commencement de la reconquête, Girona, en 780, est déjà une ville chrétienne En l’année  800, Barcelone est la capitale des comtes catalans. L’expansion vers le sud se fait sous l’égide des rois francs. Cette tutelle durera jusqu’à l’an 880 du fait que face a l’attaque de Barcelone par des troupes arabes, les rois francs ne sont pas en mesure d’aider les catalans et ceux-ci vont se déclarer indépendants de leur suzerain.

(Comme comparaison, il faut tenir en compte que la présence musulmane dans la Péninsule Ibérique ne prendra fin qu’en 1492).

Dés lors commence une expansion qui va porter la Catalogne à la conquête de Valence, Les Iles Baléares, et par mariage, le royaume d’Aragon. Elle aura des possessions en Sicile, Sardaigne et le royaume de Naples, antre autres. Et même la Provence, avant l’arrivée des Anjou.

En 1410 meurt Martin I « L’Humain » sans descendance masculine. C’est un Enfant de Castille qui épousera une de ses sœurs, non sans heurts et luttes internes. Un de ses petits enfants sera le roi Ferdinand d’Aragon, qui épousera Isabelle « La Catholique » de Castille. Cela sera le mariage de deux Rois, non pas la fusion de deux Royaumes, si bien à mesure les castillans, grâce à .la découverte de l’Amérique prendront de plus en plus de pouvoir, malgré que chaque royaume conservera sa propre Constitution et ses propres lois, ainsi que leur langue et culture.

En 1700 à la mort de Charles II, sans descendance masculine, Castille opte par le petit fils de Louis XIV de France. Philipe V. La Confédération Catalano/Aragonaise, qui connait le caractère absolutiste de la Monarchie française opte pour la branche Autrichienne.

S’ensuivra une longue guerre. Face à la Castille et à la France, les catalans ont comme alliés l’Angleterre et la Hollande. En 1714, le 11 septembre, après un  siège de plus de 13 mois, Barcelone tombe aux mains des troupes des Bourbons.

Les lois et Constitution de la Catalogne seront abolies, sa langue prohibé, sa culture interdite.

La, commencera un long combat. Un combat qui représente 300 ans de luttes.

Résultat de touts ses combats ? Une société moderne. Plus européenne qu’ibérique. Une culture fleurissante. Un des pôles économiques importants de l’occident. Des noms qui figurent dans le domaine du roman, de la peinture, de l’architecture, etc. et surtout, un peuple conscient de son identité et de sa volonté de décider de son destin.


 - Quels sont les buts et les activités de votre association ?

Notre but, comme celui des plus de 140 Centres Catalans éparpillés de par le monde, c’est de représenter, le mieux possible, la Catalogne.

Le Centre Catalan de l’Havane (Cuba), fondée en 1860 est un des plus anciens. Celui de Marseille est le doyen de ceux d’Europe. Il a été crée en 1918.

Pour cette raison nous invitons des écrivains afin de les faire connaître dans la région. 

Nous organisons des conférences, Nous recevons des groupes folkloriques. Nous participons aux Salons METIERAMA, organisé par la Chambre de Commerce et consacré aux Lycées Professionnels. Cela nous permet de faire des échanges entre lycéens de la Provence avec la Catalogne. Nous participons, aussi à la Journée de l’Europe, à la Fête du Livre de La Canebière, au Festival des Associations du Palais Longchamp, etc.

Disons très modestement que, sans titres ni rétributions, notre Cercle est l’Ambassade de la Catalogne en Provence.


-  Vous donnez, gratuitement (ce qui est rare) des cours de Catalan. Où, quand, comment ?

Les cours de catalan ont lieu tous les mercredis (même pendant les vacances scolaires) à la Cité des Associations, au 93 La Canebière.

Le premier cours de la session d’automne débutera le mercredi 17 septembre.
Premier cours : De 16h 30 à 18H. Deuxième cours. De 18 h, à 19h. 30.

Les cours sont gratuits et ouverts à tout le monde.

- Quelles sont les dernières actions de l’association ?

Février.
Le 13, 14 et 15. Marseille. Parc Chanot. Salons METIERAMA, organisés par la Chambre de Commerce, et consacrés aux Lycées Professionnels. Présence d’un stand du Cercle avec information sur la Catalogne et les possibilités d’échanges avec la région.
Le 18. Aix en Provence. Avec les Professeurs de catalan de l’Université. Présentation du Film « Pa negre » (Pain noir) du réalisateur catalan Agustí Villalonga.
Le 24. Marseille. Cité des Associations. Projection du documentaire « La voie catalane » La manifestation (chaine humaine) qui a eu lieu le 13 septembre 2013, en partant de La Jonquera, sur la frontière française, jusqu’aux limites nord de Valence. 420 Km. 

Mars.
Le 13. Aix en Provence. Université. Avec le concours des professeurs de catalan. La culture catalane a la Catalogne Nord (Pyrénées Orientales). Avec le professeur Joan-Daniel Bezsonoff.
Le 13. Avignon. Médiathèque Jean-Louis Barrault. Présentation du DVD « Les fosses du silence ». Les charniers qui à laissé le franquisme.  Présentation per Francesc Panyella.
Le 22. Cité des Associations. Conférence de la Professeur d’Art, Emmanuelle Hospital « L’art catalan contemporain »
Le 27. Aix en Provence. Avec les professeurs de l’Université. Présentation du film « Amic/Amat », sur l’œuvre du philosophe catalan Ramon Llull.
Le 29. Participation aux Jardins du Palais Longchamp à l’hommage pour le centenaire de la mort de Frédéric Mistral.

Avril
Du 22 au 25. Marseille. Librairie « La Touriale ». Bd. De La Libération.
A l’occasion de Sant Jordi. Patron de la Catalogne. Fête du Livre et de la Rose. Présentation d’auteurs catalans.

Mai
Le 9. Marseille. Place Bargemon. Prés de la Mairie. Fête de l’Europe. Stand du Cercle avec des informations sur la Catalogne et nos activités.
Le 18. Marseille. Palais Longchamp. Festival des Associations du 4ème. Secteur de la Ville. Stand avec des informations sur la Catalogne et nos activités.
Le 24. Marseille. Cité des Associations. Conférence de la Professeur de Lettres Modernes,  Marga Buffard, sur l’œuvre de « Salvador Dalí ».

Juin
Les 6, 7 et 8. Marseille. Fête du Livre de La Canebière. Présentation de l’œuvre de l’auteur de Polars, Marc Pastor. Stand avec des informations sur la Catalogne et nos activités.
Le 21. Marseille. Cité des Associations. Conférence de l’historienne Claire Muchir sur l’œuvre et la vie de « Aristide Maillol, loin de Paris« 

Juillet
Le 8. Participation aux « Nuits du Folklore » organisées par le groupe « Le Gay Farandoulaire », sur l’égide de la Mairie du 4ème. Secteur. Accueil du groupe « Marboleny » venu de la Catalogne.
Le 9. Marseille. Visite de la ville, avec comenyires sur son histoire    o organisée par le Cercle Català du groupe « Marboleny.
Le 12. Marseille. Soirée de clôture avec tous les groupes.


- Quels sont vos projets pour cette fin 2014 et peut-être 2015 ?

L’ouverture officielle des activités aura lieu le jeudi 11 septembre, avec la célébration de la Fête Nationale de la Catalogne.

Cette année, avec une emphase particulière. Nous fêterons les 300 ans de la perte de nos libertés.

Pendant cette période nous allons consacrer tous nos efforts pour que les catalans éparpillés dans notre région puissent participer au référendum du 9 novembre pour le droit à décider.




Nous allons agir, aussi, afin que les plus grand nombre possible d’organismes politiques, institutionnels, culturels, économiques, etc. prennent connaissance de cet enjeu si important dans la consolidation d’une Europe de peuples et d’homes libres.


Nous avons programmé trois conférences.

« Saint Exupéry » - « Le costume Provençal » - « Les femmes catalanes dans l’histoire »

Nous avons programmé, aussi, quelques fêtes traditionnelles de la Catalogne, en particulier « La Châtaignée » qui a lieu tous les ans en novembre.



- Vous êtes présents sur les salons pour distribuer les auteurs catalans (dont l’excellent ouvrage de votre épouse dont je parlerai sur mon blog très prochainement) et sur votre blog http://cercle-catala-marsella.flog.cat/ . Pouvez-vous nous présenter quelques-uns de ces auteurs ?


Serge BACHS.  
Retraité. Cadre Commercial
« J’ai trouvé l’hiver un peu long ». Autobiographie
(Cap Béarn Éditions) Épuisé. 2ème. édition, avril 2013 (Latinoir)

L’original en catalan, a eu le Prix Romà Planas i Miró 2008 décerné par

Les Archives de la Mémoire Populaire de La Roca del Vallès (Barcelone)


Maria BELL.LLOCH. Retraitée. Service presse
« Mes jeunes années » Autobiographie
Première édition épuisé. 2ème.édition’L’Harmattan. 
L’original catalan (épuisé) a eu le Prix Romà Planas i Miró 2000 décerné par Les Archives de la Mémoire Populaire de La Roca del Vallès (Barcelone)



Nicolas BERJOAN  Professeur à l’Université Aix-Marseille
« L’identité du Roussillon (1780-2000) » 
(Penser un pays catalan a l’âge des nations) Recherches historiques.

Éditions Trabucaire (Perpignan).

Prix Méditerranée 2012 du Roussillon.


 
Miquela JUAN  Ancienne Institutrice
« 3 de Mayo ». Roman historique qui se  déroule à Majorque et à Barcelone pendant la guerre d’Espagne.
Éditions « Chèvrefeuille Étoilé »


Antoni-Lluch FERRER - Professeur à l’Université Aix-Marseille (retraité)
Monsieur Ferrer doit nous communiquer le titre de ces oeuvres.



Merci à vous, Francesc, et rendez-vous aux cours de catalan !!











No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !