Saturday, May 31, 2014

Petite visite culinaire ...


Dans toute famille, il y a au moins une recette dite « familiale », celle que tout le monde connaît, cuisine et garde jalousement pendant des années. 
Elle se transmet de génération en génération et se modifie si peu que cela en est étonnant.
Cette recette peut venir d’une grand-mère, d’un oncle, d’un parent, ou même de l’ex-femme du cousin germain de l’oncle Edmond, cela n’a pas d’importance. Elle est inscrite dans nos gênes et on cuisine ce mets avec une tendresse particulière.
La cuisine fait partie de ces arts qui rassemblent des personnes aussi atypiques. Du plus loin que je me souvienne, chez nous, il y avait toujours quelqu’un en cuisine pour distiller les « trucs » et autres « touches magiques » culinaires.
Le fait est que nous nous appuyons sur quelques bases culturelles et quelques livres de cuisine maison. Plus précisément, deux carnets où les anciens ont noté scrupuleusement les trésors familiaux.
Sans divulguer les secrets de famille (oh là, malheureux, vous voulez que je me retrouve sur le bûcher ?), voici le tour des carnets en cinq pays. Ces cinq pays ont des liens spéciaux avec moi et mon palais ne peut qu’être idéalement ravi quand j’en viens à déguster certains mets.
France : bon, commençons par le plus simple… enfin, si on veut. Prenez une famille lambda qui a des ramifications vers la Méditerranée mais aussi en Aquitaine, avec une touche de Normandie et de Picardie, ajoutés à cela quelques grammes de Berry et vous obtiendrez : nous ! Alors, rien qu’au niveau des matières grasses, si je soulève la question, je récolte : graisse de canard, huile de noix, de noisettes, d’olive, beurre et crème fraîche. La légèreté française ! Cela mélange allégrement tous les coins cités ci-dessus avec le grain de folie culinaire un brin bohème. Chacun a sa recette, son tour de main et sa façon d’investir la cuisine !
La recette typique, je pense, chez nous c’est la blanquette de veau. Cela se passe de commentaires.  Personne ne la cuisine comme l’autre. La base est la même mais on y ajoute du curry, du paprika, de la sauge, un œuf, etc. Cela frôle l’exploit de rassembler un avis unanimement positif quand le plat arrive sur la table !
Angleterre : là, on touche au divin ! Si je révèle un secret, je fais finir à la Tour de Londres (avec Moriarty ?) ! Pas d’hystérie collective en cuisine, mais quelques petits « trucs tout léger » à manger : la Cornish Pasty (une sorte de tourte avec du bœuf haché, des pommes de terre, des oignons et du rutabaga), la sauce Worcestershire (aigre-douce, piquante, préparée avec de la mélasse, du vinaigre, des échalotes, des anchois, de l’ail et des épices), les Bangers and Mash (pommes de terre écrasées et des saucisses, généralement du porc aromatisées de pommes ou de tomates, avec une sauce au jus d’oignons), le célèbre Fish&Chips (avec cette friture si légère et son vinaigre sur des vraies frites !) et surtout, surtout le Carrot Cake
Si vous survivez à tout cela, bienvenue dans la famille !


Irlande : Ah l’Irlande… Si je vous dis whiskey, sucre, café, vous dites ? Allez, un petit effort, sinon, vous serez refoulé à l’entrée ! Irish Coffee ! Bien ! Bravo !!! Et une tournée, une !
Evidemment, l’Irlande, ce n’est pas que du whiskey, du saumon et des pommes de terre ! Il y a aussi quelques petits plats sympathiques, cuisinés dans des ambiances enthousiastes avec l’humour irlandais et cette gentillesse habituel chez tout habitant de cette île délicieuse (oui, je suis amoureuse de l’Irlande, et alors ?)… Alors, un Irish Stew (ragoût de mouton/d’agneau), cela s’impose évidemment  avec du colcannon (purée de pomme de terre, de chou frisé/chou et du beurre. Certains ajoutent du lait, de la crème, des oignons, du jambon blanc ou du bacon)… Il ne faut pas oublier le Champ (purée de pommes de terre avec des oignons nouveaux et des œufs) et le Coddle (un mélange de saucisson, bacon, oignon et pommes de terre ragoûté en bouillon de poule) type de Dublin. Rajoutez à cela un verre de Irish Mist (36°) et au lit, les gars ! Bon par contre, ne loupez jamais l’Irish Breakfast… C’est du lourd (saucisses, bacon, flageolets, œufs à la poêle, champignons, galettes de pommes de terre râpées, pudding et ou saumon fumé, avec des toasts of course !)…
Ça va toujours ?
Hongrie : Ah, la Hongrie… Là, on touche au sacré… Pas un plat sans paprika ! Le doux, le plus fort… qu’importe pourvu que le paprika soit présent. Parmi nos recettes préférées, je citerai le Paprika (y’a un accent sur le a, fichu clavier anglais !) csirke (du poulet au paprika) avec ses galuskas outarhonyas (petits gnocchis) ; le Hortobagyi palacsinta (crêpe en sauce fourrée à la viande, aux oignons et aux champignons), le Gulyasleves (soupe à base de viande, de poivrons, d’oignons, de pommes de terre et de paprika. Autant de recettes qu’il y a de cuistos !), Magyaros gombaleves (soupe aux champignons… gomba = champignon) et en dessert un bout de Rétes (un genre de Strudel chaud).
Après cela, normalement, vous ne pourrez plus vous passer de paprika !
Russie : Personnellement, j’ai un gros gros gros faible pour la Russie… Entre la langue, l’Histoire, les coutumes, les costumes, les paysages et ce côté mélancolie slave… c’est mon côté sentimental qui ressort à chaque incursion dans la cuisine russe !
Parmi mes plats préférés, je me dois de citer les Pirojki (chaussons à la viande, au chou, aux champignons, etc… sorte de tourtons russes…), une bonne soupe Solyanka (à la viande ou au poisson avec des petits morceaux de cornichons très salés et des olives), des Gouloubtsi (choux farcis, mais également des courgettes), les Varienniki (des « raviolis » bouillis de viande/oignons hachés dans de la pâte fraîche ; peuvent être sucrés aussi) et le bœuf Stroganov (immortel plat avec de fines lamelles de viande hyper bien cuite dans de la crème aux oignons) et des Tel’noye (petits accras de saumon, pain rassis trempés dans du lait)
Vodka ! (heu, oui, une précision, ce sont les plats qui accompagnent la Vodka, pas l’inverse !)… Je reprendrai bien du Kvas, tiens !






2 comments:

  1. Aaaaaaahhhhhhhhh miam miam. Désolé c'est ce qui me vient directement à l'esprit.
    J'adore ce type de billet.
    Je ne dirais qu'un mot ENCORE

    ReplyDelete
    Replies
    1. Promis, je ferai prochainement une suite avec quelques recettes et les photos ;)

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog