Saturday, April 19, 2014

Ma sélection de sorties ciné à ne pas rater en avril




Entre deux escapades littéraires, trois rayons de soleil, quelques heures au bureau, et autres joyeusetés en ce début de printemps (rhume des foins, allergies en tout genre, hystérie des abeilles contre moi, roucoulades des tourterelles à six heures du matin, etc.), j’ai trouvé plus raisonnable de me réfugier dans un coin sombre…
Comme personne ne veut jamais m’accompagner pour, je cite, « s’enfermer 6 heures sans bouger », j’y suis allée seule… Parce que oui, moi, j’aime rester six heures hors du temps à m’anesthésier le cerveau !
Voici les films vus en mars :
Diplomatie (Volker Schlöndorff) : la confrontation Arestrup/Dussolier à l’Hôtel Meurice pour sauver Paris est impressionnante et l’histoire, même romancée quelque peu, est largement nécessaire pour comprendre les arcanes de la guerre.
300 La Naissance d’un empire (Noam Murro) : bon, oui, côté anesthésie, je confirme, je l’ai été… rien à retenir de ce film… mais quand même, un garçon en jupette, c’est pas mal !
Dans l’ombre de Mary – la promesse de Walt Disney (John Lee Hancock) : bon film, mais j’ai été un peu déçue… Peut-être attendais-je autre chose ? Mais rien que pour le jeu de la grande Emma Thomson, j’ai bien fait d’y aller !
Her (Spike Jonze) : étonnant ! Une histoire d’amour virtuellement stupéfiante et surtout quel acteur que ce Joaquin Phoenix. Son regard, son émotion et ses doutes jaillissent à tout instant, à chaque image et donnent envie de tomber amoureux (de l’acteur, ça c’est déjà fait !)… sans compter sur la bande-son créée pour l’occasion par Arcade Fire !
Leçons d’harmonie (Emir Baigazin) : l’histoire d’une revanche contre l’humiliation… quand l’humanité ne suffit plus à pardonner. J’en suis encore toute bouleversée… Et même, difficile de trouver les mots justes.
Et les deux vus depuis :
Captain America, le soldat de l’hiver (Joe et Anthony Russo) : c’est efficace et, enfin, Captain America n’est plus le gentil gars coincé ! Je regrette un peu le manque d’humour qu’il y aurait pu y avoir et aussi celui de tragédie entre le soldat de l’hiver et notre Captain… Restent Chris Evans (miaaam) et Scarlett Johansson (wouah) !
Nebraska (Alexander Payne) : d’accord, le film n’a rien de révolutionnaire (Alexander Payne ayant produit beaucoup mieux !), mais voir Bruce Dern oscillant entre le fabuleux et l’hilarant au milieu de ce Nebraska en noir et blanc, cela n’a pas de prix (heu, si, celui du ticket d’entrée).
Allez, maintenant, quelques films que j’aimerais bien voir en avril…
Noé (Darren Aronofky) : tout le monde connaît l’histoire, mais quand on sait qu’elle est portée par Russell Crowe, Jennifer Connelly, Anthony Hopkins  et Ray Winstone… Comment peut-on louper cette sortie ?
Tom à la Ferme (Xavier Dolan) : Dolan peut être à la fois insolent de facilité et une tête à claques honnie… Personnellement, je ne suis pas une admiratrice invétérée, mais j’aime bien voir ses films où je trouve toujours un sentiment surprenant.
Une rencontre (Lisa Azuelos) : parce que Sophie Marceau… et comment résister à un coup de foudre ?
Joe (David Gordon Green) : parce que Nicolas Cage est, paraît-il, à la hauteur de son rôle dans Leaving Las Vegas…
Pas son genre (Lucas Belvaux) : oui, je vous sens dire d’ici « mais, quoi c’est le printemps, elle carbure aux sentiments amoureux ? »… pas forcément, mais j’aime beaucoup le jeu d’Emilie Dequenne que je trouve à chaque fois touchante et lumineuse, même dans ses rôles les plus durs.
Et pour finir, je vais sûrement passer pour la midinette de service (ou la tarée du coin), mais j’irai voir 47 Ronin (Carl Rinsch)… uniquement par c’est le retour de Keanu Reeves sur grand écran ; parce qu’il a toujours eu ce petit quelque chose de mystérieux et maladroit que j’aime beaucoup…
Et vous, à part les essayages de maillot, vous ferez quoi ce mois-ci ?


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog