Tuesday, June 18, 2013

Tout ce qu’il faut savoir pour avoir l’air cultivée ;)


Je n’ai toujours pas compris cette idée fixe d’avoir « l’air cultivée ». Ma grande tante disait régulièrement « pour être cultivée, sortez dans mon jardin et prenez le râteau ». Elle avait de l’humour ma tantine, mais surtout elle appartenait à cette génération qui avait les connaissances les plus larges et les plus importantes et qui ne l’étalait pas.

Bon, chez nous, la culture c’est autant dans la bibliothèque que dans le jardin familial. La plupart du temps, on commence à lire les livres, puis on finit au jardin sous le regard des plus vieux qui ne peuvent plus rien faire d’autre que de lire… Tantine disait que c’était « l’évolution humaine familiale ». Je la retiens encore mon évolution ! Il semblerait que je sois pile dans l’âge de rester dans le jardin ! Bon, vous me direz, je me planque dans mon bureau extérieur histoire de bouquiner et écrire tranquille… A part mes « amies » les abeilles pour me déranger, je ne vois jamais personne s’aventurer jusqu’à mon antre.

Evidemment, dans le contexte familial, je suis devenue ce que l’on appelle communément un rat de bibliothèque ; quelqu’un capable de rester huit heures d’affilées aux Archives Départementales d’un département (au hasard ? Dordogne, Gironde, Charente, Haute-Vienne…) sans bouger, sans manger (sauf des vieux papiers, registres d’état civil, et autres joyeusetés poussiéreuses) ; quelqu’un capable de lire quatre ou cinq heures sans se rendre compte de la fiesta à l’étage au-dessous ou de ranger la bibliothèque familiale toute la matinée et feuilleter les livres encore et encore et encore (les mêmes qui ont été lus sous l’impulsion familiale)… Bref, le genre à bouffer de la « culture », quelle que soit la définition que vous donnez à ce mot.

En outre, notre culture étant largement européenne (d’est en ouest), côté mélange des genres, nous sommes bien pourvus !

Du coup, j’ai repensé à ce que certains membres éminents de la famille (ceux qui restaient collés littéralement aux portes de la bibliothèque principale) nous ressassaient lors des déjeuners dominicaux (dans le meilleur des cas).

« La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert » (André Malraux) : ouais, eh ben, chez nous, la culture c’est dans le biberon puis en intraveineuse (au cas où la greffe n’ait pas pris !) puis en immersion totale. Si cela ne suffit pas ? Je n’en sais rien, cela ne s’est pas encore produit !

« Je suis un non-violent : quand j’entends parler de révolver, je sors ma culture » (Francis Blanche) : oui, alors, côté révolver, chez nous, il n’y en a pas, par contre, sortir sa culture, c’est le sport national… un côté Jeux Olympiques qui est hilarant pour les invités mais fatiguant à la longue… Dans cette catégorie, il y en a qui gagnent haut la main !

« La culture est ce qui reste quand on ne sait rien faire » (Françoise Sagan) : et là, croyez-moi sur paroles, nous avons de potentiels gagnants dans cette ligue… Malheureusement, il faut le reconnaître, tout le monde sait faire, au moins, une chose dans cette famille, à défaut de connaître tout son Universalis® : taquiner son voisin (de table, de chambre, de salle de bains, de bac à sable, etc.).

Néanmoins, si vous voulez passer votre entretien de manière satisfaisante lors d’un déjeuner familial d’été (je précise, car, désormais, nous sommes rarement tous réunis), il vous faudra au moins citer dans la conversation ces sept ouvrages (en précisant le nom de l’auteur de manière audible et inspirée)…

La plus belle preuve de culture serait de ne pas l’exposer et laisser ceux qui s’y frottent avec délice, comprendre à demi-mots (ou phrases), avec un délicieux sourire de ceux qui savent mais ne se vantent pas, vous regarder avec admiration.

Bon, je ne vous cache pas que certains n’hésiteront pas à vous questionner plus avant, à s’assurer que vous compreniez bien tous les mots employés et surtout que vous ayez autre chose que des diplômes en poche. Car, comme disait ma Tantine « rien ne sert d’avoir du papier, si tu n’as pas un stylo et des mots pour le recouvrir ».

Petite idée pour placer les auteurs et titres de référence…

« Avant moi, rien ne fut créé […] de la grandeur, du courage, de la gravité, de la fermeté […] où chacun parle de ce qui lui est le plus agréable. »  (La Divine Comédie – Dante / Le Prince – Machiavel / Decameron – Boccace)

« Par tous les diables […], protester, se révolter est absurde […] chaque jour est fantaisie » (Gargantua – Rabelais / Les Contes de Cantorbery – Chaucer / Essais – Montaigne)

Et finir en beauté (pour épater les vieilles tantes, cousines et toutes les filles de la famille) en disant un subtil mais vrai que ces dames « me font mourir pour sa perfection » (Les Amours – Ronsard)

Et vous ? Votre culture ?


9 comments:

  1. Après avoir lu cet article, je peux l'affirmer avec certitude : je suis profondément inculte !
    Si j'étais invitée à déjeuner dans ta famille, je me ferais laminer en moins de deux !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Tout doux ! J'en connais qui cite Lénine, Churchill, Piaf, Brassens ou encore Platini (ça permet des alliances précieuses).... ;)

      Delete
    2. Je suis une quiche en matière de citations... Même au bac Philo où il est fortement conseillé d'insérer des citations, je ne crois pas en avoir mis.
      Moi c'est plus des slogans de pub (bien périmés) ou des extraits de dialogues (films ou séries), généralement les trucs très cons.
      Oui je suis plus du genre à essayer de faire rire qu'à relever le niveau d'une discussion.

      Delete
  2. T'as le niveau requis ! Tu peux citer des dialogues de ciné ! Parfait ! C'est un beau jour pour mourir ;)

    ReplyDelete
    Replies
    1. *rougit d'avance*
      C'est dans quoi ça ?

      Moi c'est plus : "Waw tu fais super bien le chat !"

      Delete
    2. Toi je devrais te faire copiner avec quelqu'un. Grande lectrice et grande fan de cinéma...

      Delete
    3. Je vais lui causer de ton blog, elle viendra jeter un oeil si ça la tente. ;)

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog