Friday, June 14, 2013

Aventures de la Smala : L’éducation religieuse par Cousin Edmond 1ère partie

Episode précédent : Le pourquoi du comment Quatre est inquiétant avec son sourire permanent 



GAT avait lancé une « fatwa » sur trois des quatre fantastiques en disant un « Cousin Edmond, coinces-moi ces trois renégats et vite ! ». Cousin Edmond, tout émoustillé par une chasse à courre (heu, pardon, à l’homme) lui demanda qui étaient les trois « fantastiques incriminés ».

GAT avala sa tasse de thé goulument et lui répondit un vif (autant que faire se peut dans son cas) « Le benêt, l’idiote et le cerveau ».

« Ah, je suis rassurée, Bibi n’en fait pas partie ! » Dit Trois en aparté à Pétunia

« Et pourquoi pas ? » Répondit Pétunia qui tremblait devant le regard noir de GAT qui avalait maintenant un morceau de pudding.

« Tu crois qu’elle va, enfin, s’étouffer ? » Glissa Suprême à Un qui vérifiait sur son iPhone les probabilités de mortalité avec du pudding.

Le « rendez-vous » fut donné pour le lendemain soir, sous un prétexte familial (« la préparation du mariage de l’ex de mon ex » dixit Un, très excité par le « remontage de bretelles »), chez GAT en présence d’une partie de la Smala, hors Bibi.

Bien sûr, Quatre, Deux et Lord of The Rings, à réception de l’invitation, avertirent Bibi par moult SMS et appels de détresse. Le plus pathétiquement alarmant fut celui de Lord of The Rings qui écrivit un « Bibi, Ô ange de notre vie, vient m’aider. Je refuse d’être associé à ces deux énergumènes abêtis ! ».

Jamie-Hince-version-blonde intercepta le SMS et appela Bibi qui se dorait la pilule à Biarritz où la « bande » (les plus vieux copains surfeurs de Bibi) célébrait le vingtième anniversaire de leurs exploits sur le championnat du monde de Surf.  Bibi prit le premier vol le lendemain matin pour éviter le lynchage aux « trois fantastiques ».

« T’as une idée, Bibi ? » Demanda Jamie-Hince-version-blonde qui emménageait dans son appartement, en son absence de réponse.

« C’est sûrement à cause de leurs comportements lors de la messe du souvenir. Quatre a couiné, Deux a susurré du Rihanna et Lord a juste commenté l’ensemble de la messe façon Kaamelott en photographiant tout le monde ! » Répondit Bibi. « J’oscillais entre le fou-rire et la réprimande. Du coup, je n’ai rien dit… je suis sortie rire dehors sous l’œil noir de Suprême ! ».

Le soir arrivé, la Smala était au complet, sauf Bibi qui patientait à l’aéroport (Jamie-Hince-version-blonde devant la récupérer) avant de faire une entrée remarquablement distinguée. Lord of the Rings avait relu tout son « le catholicisme pour les nuls », Quatre son « Comment tuer sa famille pour les nuls » et Deux, son journal à potins, comme d’habitude. « Le journal nul par excellence » lança Flower à Power.

Quand Cousin Edmond entra dans la pièce, Quatre et Lord of the Rings tournèrent de l’œil. Deux rigola niaisement sous le regard inquisiteur de GAT. Lord glissa à Quatre :

« Ah, ouais, là, on a droit à la version strictement moralisatrice du remontage de bretelles ».

Quatre ne comprit pas grand-chose mais l’idée principale lui arriva au cerveau assez rapidement et il répondit un :
« On est morts ! Où est Bibi, p’tain ?  ».

Cousin Edmond commença par une phrase d’introduction sur le comportement « inadmissible » de la dernière sortie à l’église (en excusant son absence à nouveau), réprimanda Quatre et Lord of the Rings pour leurs exploits « particulièrement déplacés dans un lieu de culte », mais ne dit rien à Deux qui souriait aux anges.

« Quant à toi, Deux, je ne peux que te dire que la voix de l’homme est bien plus excellente que tous les instruments de musique qui sont des choses mortes ».

« Ah, Edmond, ne l’incites pas à chanter du Lady Gaga dans l’église ! » Dit Un.

« Je chantais pas du Gaga, mais du Rihanna, nuance ! » Plaida Deux auprès d’Un qui regarda Trois en soupirant.

« Edmond, allons, ne refaisons pas l’histoire religieuse familiale ! Restons-en à la majorité, pas silencieuse, catholique, merci » Lança GAT en plein possession de ses facultés intellectuelles.

« Ah merdus, elle a toute sa tête ce soir » Glissa Quatre à Deux.

« Ah, oui, bon, mais pourquoi moi, alors ? Je rappelle à tout le monde, que je suis protestant, moi ! » Rappela Cousin Edmond en souriant.

« On ne va pas recommencer avec ça ! » Répliqua Trois qui regardait GAT fulminer et saisir son chapelet.

« Courant familial abandonné, je le rappelle, au cas où, au début du 18e siècle ! » Déclara Suprême en levant les bras vers le ciel.

« Ah, non, pas lui ! Il se prend pour Dieu à chaque fois ! » Demanda Deux à Lord of the Rings qui googlait un subtil « Comment se sortir d’une discussion sur la religion en trois étapes ? ».

« Excusez-moi du peu, mais y’a des orthodoxes aussi dans la Smala, et je ne suis pas l’unique protestant du troupeau, même si certains n’osent pas le revendiquer ! » Hurla Cousin Edmond.

« Des noms, des noms ! » Gueula Quatre pour faire diversion.

« Edmond, on se calme un peu. On ne va pas refaire l’histoire familiale et, même si,  je suis d’accord sur certains points fondamentaux, notamment concernant le salut, la Smala est catholique, point » Répliqua GAT dont l’élocution n’avait jamais été aussi parfaite depuis des années.

« Enfin, GAT, il n’y a que Dieu qui soit sacré, il a donné la liberté aux hommes, et je respecte la pluralité et les libertés, moi ! » Répondit Edmond.

« Qu’est-ce qu’il dit ? » Demanda Deux, paumée, à Lord of the Rings qui écrivait des SMS alarmants à Bibi.

L’éducation religieuse par Cousin Edmond 2ème partie (mêlée à Smala Land… petit clin d’œil à feu Tom Sharpe)

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog