Tuesday, April 16, 2013

Aventures de la Smala - L’exposé glorieux « Le siècle des Lumières » selon Trois – 1ère partie (courage)




Je rappelle que si ce nouvel exposé n'est (toujours) pas drôle, il faudra voir cela directement avec l'Anonyme mais vous pouvez blâmer l'auteur aussi... Après tout... 



« Bibiiii » Hurla Trois à sept heures du matin « J’ai perdu la feuille de l’exposééé ».

« Quoiii ? Merdus ! » Répliqua Bibi peu aimable de bon matin.

« Bon, ça veut dire qu’on se lève ? » Demanda Quatre en s’étirant.

« Fais ce que tu veux, moi, je vais étriper Trois ! Et Lord, où t’as mis le Mac ? » Questionna Bibi.

« Touches pas à mon Mac ! » Souffla Lord of the Rings « Y’a des choses stratégiques ! ».

Sur ce, Suprême arriva et demanda (hurla ?) :

« Pourquoi Trois hurle de bon matin et sautille comme un cabri autour de la benne à ordures ? »

Comme il ne faut jamais répondre à Suprême avant 8 heures du matin et ses trois cafés noirs-bien-dosés-et-corsés, les trois martyres se planquèrent sous les couvertures et laissèrent Bibi gérer la situation ; « Après tout, c’est son père ! » écrivit par SMS Quatre à Deux, qui répondit à Lord of the Rings un SMS débile et incompréhensible, puisqu’il n’avait pas eu le premier, « Luke, Je suis ton père ».

Bibi entraîna Suprême dans les escaliers et lui expliqua brièvement la situation dans des termes délicats et brefs : « Trois stresse à mort pour l’exposé de ce soir, elle a les fils qui se touchent ! ».

« Comme à l’accoutumée dès qu’elle doit faire une présentation quelconque… Pff, déjà pour le discours à notre mariage, elle m’a menacé dix fois d’annuler la cérémonie » répondit Suprême étrangement attendri.

« Ben, tiens, ça aurait été une idée ! » Lança Bibi en s’encastrant dans Trois qui râlait encore.

« Bibi, tu dois m’imprimer ce con d’exposé pour que je l’apprenne par cœur ! » Ordonna Trois sans dire ni bonjour, ni au revoir, ni merde !

« Ah, ouais, carrément, t’as pas jeté un coup d’œil dessus depuis quatre jours ? » Questionna Bibi à la limite du meurtre au premier degré.

« Ma chérie, » (Alerte générale, quand un « ma chérie » retenti dans la bouche de Trois, c’est le signal d’une catastrophe familiale à venir – ou malheureusement en cours !-) « Tu fais toujours tout parfaitement. Je n’ai pas de soucis à me faire » répondit Trois en souriant à Suprême.

« Tout son père, cette fille ! » cria Suprême en serrant (écrasant ?) Bibi et Trois dans ses bras.

« Oh, là, pas tant d’effusion, je vais penser que vous voulez m’annoncer une catastrophe ! » souffla Bibi en s’écartant, en ayant toujours en tête le « ma Chérie » de Trois.

Bref, après trois cafés, deux énervements contre Lord of the Rings, son Mac, ses lubies, ses mots de passe débiles, l’imprimante en grève, Quatre tout joyeux (bizarre), Deux et son rhume des foin, GAT et son moral à zéro (comme le nombre de soupirants qui lui restait) et les FlowerPower en grande période de « mamours », Trois récupéra « SON » exposé et l’apprit par cœur.

Malgré le texte dépouillé de tout mot obligeant Trois (et accessoirement Deux) à sortir l’Universalis® de la bibliothèque (oui, la version numérique n’étant disponible que sur le Mac de Lord of the Rings), Trois ne comprit pas tout. Du coup, elle demanda à Un de l’aider à « mémoriser les passages un peu difficiles » (pour son cerveau) qui accepta la mission, mesquinement pour échapper à la sortie « ravitaillement des troupes » au Super U du coin, ordonnée et contrôlée par GAT.

Le soir arriva, et Trois se présenta dans un ensemble pantalon large/tunique à fleurs fuchsia (de chez fuchsia) qui illumina la pièce, « à défaut de l’illuminer, elle ! » glissa Un.

Tout le monde était sagement assis attendant impatiemment l’exposé du soir. Cousin Edmond avait prévu un oreiller, Pétunia ses boules Quiès®, GAT son châle, et Deux son petit Robert®.

Quant à Bibi, Quatre et Lord of the Rings, ils s’étaient installés sur le canapé derrière l’assemblée, histoire d’avoir « la vue dégagée sur le vautrage culturel de l’année ! » (dixit Quatre très en verve et tout souriant depuis quelques heures).

Trois les toisa et dit « Ah, mes canards, je vais vous boucher un coin ! »

« Coin ! » cria Cousine Sidonie au grand dam de Suprême qui la regarda d’un œil noir ; réplique qui fut suivi par un gloussement général réprimé.

« P’tain, ça commence ! Elle va torpiller mon travail ! » Soupira Bibi en posant sa tête sur celle de Lord of the Rings aux anges.

« C’est parti, mon !.... » Commença Trois.

« Le premier qui dit la suite, je l’étouffe avec le châle de GAT ! » hurla Suprême en sentant bien que Cousine Sidonie avait le mot sur la langue.

« Alors, le siècle des Lumières, pour les nuls » Reprit Trois.

 « Sabordage de la flotte en vue !!! » souffla Quatre complètement illuminé, lui.

« Un peu d’attention…. Le siècle des Lumières, donc, est un mouvement philosophique dominant le monde des idées eu Europe au 18e siècle. Les philosophes voulaient combattre l’ignorance par le savoir. Le meilleur symbole de cette volonté fut, sans contexte l’Encyclopédie dirigée par Diderot et d’Alembert » Récita Trois, très à l’aise dans son texte.

« Elle a tout capté ou elle récite bêtement, d’après toi, Bibi ? » Tenta Flower.

« Laissons-là continuer, elle va bien finir par se prendre les pieds dans le tapis avec le nom des philosophes » Souffla Lord of the Rings qui refusait de lâcher le podium du « meilleur exposé de l’année culturelle 2013 ».

« Rassembler toutes les connaissances disponibles et les offrir auprès d’un public éclairé, d’où le nom du siècle des Lumières, ou « Enlightenment en Angleterre. Il faut préciser que cette connaissance s’assortit d’un contexte technique, économique et social qui voit l’ascension de la bourgeoisie, les progrès des sciences, des techniques, de la production. Les philosophes étaient confiants en la capacité de raisonnement de l’homme et étaient optimistes quant à la croyance dans le progrès de l’humanité d’où leur combat contre l’intolérance religieuse et l’absolutisme politique. »

« Pas sûre qu’elle comprenne tous les mots, quand même ! » Susurra Suprême à Un qui souriait niaisement en regardant son iPhone.

« Ils militent notamment pour l’abolition des peines infamantes, de la torture et de l’esclavage et diffusent leurs idées dans les salons, les cafés et les loges maçonniques. »

« Aïe, je sens poindre la révolte du côté de Cousin Edmond…. » Dit Power à Suprême qui savait très bien où cette phrase allait mener : Une protestation officielle de « notre protestant maçon préféré » ajouta Power dans un élan de communication intense.

« Je proteste ! » Lança Cousin Edmond.

« C’est parti ! » Rigola Un en regardant Bibi qui se décomposait à vue d’œil.

« Elle ne peut pas s’empêcher de remettre ça sur la table ! On discuterait de jardinage qu’elle arriverait à sortir ces deux mots dans la même phrase ! » Renchérit Bibi qui se tournait vers Quatre qui tweetait « à donf ».

« Elle ne sait même pas ce que cela signifie ! » Dit Suprême.

« Heu, excusez-moi, mais puis-je continuer mon exposé sans que les bâtisseurs s’incrustent ? » Interrogea Trois soudain très en verve et remontée comme une pendule !

Cousin Edmond se drapa dans son plaid écossais et souffla à Bibi :

« T’as pas écrit ce passage, n’est-ce pas, Bibi, rassures-moi ? »

« Heu, visiblement, le texte a été remanié ! » Répondit Bibi en lançant un regard noir à Un qui souriait aux anges, heureux de son coup.

« Le traître ! » siffla Cousin Edmond.

Suprême sentant le « vent mauvais » arriver siffla la mi-temps de l’exposé de Trois sous prétexte d’une envie « urgente de GAT » qui, surprise, saisit immédiatement la perche tendue et déclara « Pause pipi ».

Trois était outrée que l’on interrompît son exposé « lumineux » mais en profita pour réviser ses fiches.



L’exposé glorieux  « Le siècle des Lumières » selon Trois – 2ème partie (y’en a qui sont morts pour moins que cela !)

2 comments:

  1. C'est toujours top de te lire.... I like...
    Pas de commentaire de l'anonyme sur "son sujet" ? Il manque à l'appel... Shame !
    Cheerio Lila

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci ma Lila.... L'Anonyme n'a sûrement pas que mes modestes mots à lire, ma Lila... et cela doit être moins drôle.... :)
      Bisous+++

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !