Thursday, December 27, 2012

Aventures de la Smala : Panique au cimetière !



Le deux novembre, nous voilà donc tous au cimetière du village, armés de nos pots, des arrosoirs, des couteaux, des ciseaux, des pelles, des croix et autres missels. Une belle brochette !

Bon, le bon côté du deux novembre, c’est que toutes les familles se déplacent au cimetière et que les trois-quarts font la même tête d’enterrement que Quatre ! La nôtre est juste plus organisée et plus lumineuse !

Menant la danse avec une énergie revigorée par la soupe de citrouilles de Suprême (« un délice ! » dixit Cousine FlowerPower), GAT anima la matinée. Le plan d’action était simple : GAT assise sur le pliant, les autres avec les chrysanthèmes courant partout entre les travées pour « gratter, récurer, agencer et fleurir » chaque caveau de la famille (dix au total).



Suprême refusa de se prêter à ce « simulacre » et resta auprès de GAT à discourir sur les tendances de décoration de table pour noël… ou comment ne rien faire pendant trois heures !

Un était au taquet et courait partout, dans tous les sens armé de son sécateur et de l’arrosoir que Trois avait récupéré dans la poubelle du cimetière.

Quatre, Lord of The Rings et Bibi étions chargés d’aider Tante Dinde et Cousine Sidonie pour les tombes anciennes et autres cousins et affiliés ! Oui, parce que dans cette famille, non seulement on fleurit nos propres caveaux, mais on entretient ceux des cousins des cousins du cousin de la cousine et de ceux qui ont été affiliés un temps (le premier mari de la grande cousine mort en 1870, l’amant de la cousine de la tante de la grand-mère, etc.) sans compter sur les voisins n’ayant plus de descendance !

Une fois gratouillées, les tombes ont reçu un chrysanthème à la couleur assortie au goût des résidents et tout le monde s’est rassemblé devant le caveau pour prier. Ce moment de recueillement est, à chaque fois, l’occasion pour Deux et Suprême de lancer le concours de celui qui fera rire tout le monde par un jeu de mo(r)ts débile !

Cette année, cela n’a pas loupé ! Deux et Suprême furent rejoints par Lord of The Rings, Pétunia et Un, qui était orphelin d’iPhone depuis le matin même, et le concours fut remporté par Pétunia. Son jeu d’esprit fît même rire GAT ; où peut-être avait-elle mal entendu l’entame ? On ne le saura jamais, car elle riait tellement qu’elle a perdu son dentier dans le bac à fleurs provocant une nouvelle hilarité familiale.

Trois s’étant pratiquement fait pipi dessus !

Bon, évidemment, comme on rigolait bien, la moitié des personnes présentes ont été outrées de notre « hilarité déplacée » et se sont plaintes à GAT après coup (lors de la messe de quinze heures !). Nous avons eu droit à la bénédiction « en direct live » du cimetière tout fleuri avec un curé hilare aussi (l’empalement du diacre sur la tombe du précédent prêtre a contribué à cet excès de gloussements !) et des paroissiens un brin arcboutés sur leurs missels.

Notre smala entonnait allégrement tous les chants y compris Lord of The Rings qui chante faux et qui a provoqué une seconde crise de fou-rire chez le curé !

GAT a essayé de faire sa maligne en soulignant qu’elle avait « bien connu » le prêtre enterré à l’entrée ce qui a déclenché, de nouveau, un soubresaut d’hilarité dans l’assistance ; Pétunia imaginant ouvertement un « collé-serré » dans la sacristie.

Après le cimetière, notre petit troupeau a semé la zizanie dans l’église en occupant les deux derniers rangs (hormis GAT, à la place du mort, devant !) et a effectivement animé la messe de quinze heures. Un, Suprême et Deux conversaient sur l’hypothèse que GAT avait vu la Vierge avec le curé, Trois évoquait la statue de St Antoine de Padoue avec Pétunia en des termes peu orthodoxes (« Merdus, qu’est-ce qu’il est choupinet, ce Saint ! »), Lord of The Rings et Quatre remuaient tellement qu’ils sont tombés du banc en bois, Cousine FlowerPower envoyait des SMS enamourés à sa moitié, les cousines pleuraient de concert à l’évocation d’un ancien flirt, Tante Dinde tentait de dissimuler son ennui à grand coups de « Plus près de toi, MonDIIIIIIIIIIIEUUUUUUUU », et moi, j’établissais la liste des courses pour le Super U en écrivant sur le livret de messe.

Le curé a bien tenté de ramener les derniers rangs dans les voies du Seigneur, mais a abandonné quand Cousin Edmond a gloussé et lancé un « Nom de Dieu » très sonore.

Quand nous nous sommes retrouvés le 3 novembre à la table du petit déjeuner, GAT nous a annoncés son intention de « célébrer la Toussaint 2013 avec des brebis plus disciplinées » et nous a tous excommuniés jusqu’à la St Nicolas.

Quatre a juste eu le temps de dire qu’il s’en foutait que GAT nous a fait le malaise du siècle et qu’on est passé à deux doigts des pompes funèbres.


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !