Sunday, July 22, 2012

Périgord Vert - 3ème Partie - Argentine et son plateau


Un bout de méditerranée en plein cœur du Périgord Vert !

La commune d’Argentine (désormais liée à celle de La Rochebeaucourt depuis 1827) est liée à mon histoire familiale puisqu’elle habitait, il y a près de 3 siècles, une partie de mes ancêtres.

Le plateau d’Argentine est exceptionnel. Protégé par sa flore de pelouse calcaire, on peut y apercevoir des champignonnières en bordure de l’ancienne voie ferrée.



On note des traces de l’ancien chemin féodal (improprement appelé voie romaine de la Bretagne à l’Espagne), les sarcophages d’Argentine, les vestiges du château, l’ancienne église de la commune (église romane longeant le cimetière).





La voie de passage pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle était contrôlée par les moines de Cluny.


L’église Saint-Martin d’Argentine converse la trace de ces différentes périodes d’édification ; la travée de chœur et le clocher datent du 11e ; l’agrandissement du chœur et le voûté du 12e. La nef s’est agrandie au nord et, voûtée d’ogives sur deux gros piliers au 14 e. L’installation de deux colonnes cannelées à chapiteaux corinthiens et le fronton triangulaire sur la face nord datent, quant à eux, du 17e.






Une restauration totale de l’église a été faite entre 2007 et 2009.

A voir aussi les vestiges du château et sa légende….. un indice : « Nulla via invia ».

En savoir plus lire les 2 tomes de « La RocheBeaucourt & Argentine » Henri Mazeau 







No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog