Tuesday, December 10, 2013

Mes meilleures destinations pour faire des sorties culturelles intéressantes...



J’aurais pu vous parler de Londres (The National Gallery, The British Museum, the Victoria & Albert Museum, Kensington Garden, Oxford Street, Baker Street, Primrose Hill, ses fish & chips, mon resto préféré dans South Ken, mon ex, etc.), de Paris (et Orsay, Cluny, les Tuileries, Colette, Carven, mon hôtel préféré, mon tatoueur, etc.), de Berlin (son parc, ses soirées électro, ses petit-déjeuner berlinois, la porte, etc.), de Florence (l’Arno, le Pitti, les fesses de David, le sublime Alessio, etc.), de Dublin (la Liffey, la Trinity, la Guinness, l’IMMA, les Murphy, etc.), Liverpool (ses docks, ses parcs, mes potes, Anfield, etc.), etc.
Mais il est, dans ce monde, quelques endroits que j’aime juste pour le plaisir d’y flâner et entrer dans un musée afin d’y passer quelques instants (heures ?) à admirer la vue, à humer la vie artistique, apprécier les dialogues intelligents ou plats des visiteurs, regarder les gens, saluer les vigiles, sourire à la vieille dame qui admire le même tableau (ou sculpture) que moi, profiter de mon temps pour me sentir juste heureuse.
Voici mon petit classement perso de mes meilleures destinations pour faire des sorties culturelles (heureusement) intéressantes :
  1. Barcelone : outre l’attrait du port, des plages, des Barcelonais (choupinets), des bars à tapas, de la statue de Christophe Colomb, du Barça, des nuits blanches, du métro, et autres festivals (Primavera Sound), Barcelone possède deux endroits particulièrement attractifs à mes yeux : la fondation Miró (Parc de Montjuic) et le MACBA (Musée d’Arts Contemporains de Barcelone – Pl. dels Angels, 1). Déambuler à travers ces deux musées vous fait penser et vivre autrement. Comme l’impact de Barcelone sur n’importe quel visiteur.
  2. Copenhague : Sa petite sirène, sa gastronomie (notamment le Noma), le parc de Tivoli (un joyau lors de la période de Noël), ses quartiers et les cafés (notamment le quartier Nyhavn), son architecture… Et le Statens Museum For Kunst… Un bonheur que d’admirer des œuvres majeures de la Renaissance italienne et de la période Viking. Sans compter sur l’ambiance danoise à la fois libérale et bienveillante… Ah oui, et son prince héritier !
  3. Cracovie : Sa basilique Sainte-Marie, son centre historique, son ancien quartier juif, les anciennes fonderies, son château Wawel, son musée d’Histoire, sa gastronomie, et, surtout, son sublime musée Czartoryski qui regroupe des petites merveilles. Evidemment, une visite moins lumineuse doit se profiler si vous vous rendez à Cracovie, mais je préfère largement en rester au plaisir de marcher dans cette belle ville.
  4. Vienne : Son église Saint-Pierre au Belvédère, sa Place Graben, son Albertina Platz, son bibliothèque Nationale, son palais, ses chocolats chauds, sa maison Sigmund Freud, sa musique et sa Halle d’Art (Kunsthalle Wien), haut lieu de l’art contemporain conceptuel qui bouscule les idées reçues sur l’art en général. On ressort bouleversé avec une envie de récupérer tout et n’importe quoi et de créer (n’importe quoi aussi !)
  5. Les Eyzies-de-Tayac : Oui, d’accord, c’est un petit endroit en Dordogne. Tout le monde a entendu le nom de son musée de Préhistoire. Tout le monde a vu, au moins une fois, une reproduction des peintures rupestres, des images de Lascaux II, mais combien ont visité le musée et ont flâné dans l’Histoire de la Préhistoire ?
  6. Aix-en-Provence : Son cours Mirabeau, ses facultés, ses bars, restaurants, son ambiance, sa cité du Livre, ses thermes, et autres joyaux bien à l’abri loin du tumulte de la cité phocéenne et son Musée Granet. Voir la collection Plante, les peintures nordique, française ou italienne du 18e, des Ingres, Granet, Cézanne, des sculptures et quelques objets archéologiques. Bref que du beau, du bon et du plaisir.
Voici donc quelques-uns des musées que j’aime loin de ceux que j’adore dans les grandes capitales européennes. Ah, oui, j’aurais pu vous parler des musées de Savannah, Miami, New York, Boston, Mexico, Santiago du Chili, etc., mais autant rester à quelques encablures de la maison afin d’y retourner plus souvent.
À chaque fois que nécessaire ?


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog