Wednesday, June 13, 2018

[Cinéma] Ma sélection de sorties ciné que je ne louperai pas en juin 2018 et ceux que j’ai déjà vus...

Oh là là… Je suis à la limite d’ouvrir une bouteille de Vodka pour oublier le fait que je suis de moins en moins dans les salles obscures ! 

Sans m’étaler sur les raisons profondes de cette désinvolture envers mon amour pour le 7e art, pour voir des films, il faut du temps… Pour avoir du temps, il faut réduire certaines obligations et autres occupations annexes… ce que je n’ai pas l’occasion de faire dernièrement. 

Cependant, j’ai réussi à voir trois films que je savais être une obligation…

Voici les films vus


L’Homme qui tua Don Quichotte (T. Gillian) : Alors, oui, après tant d’attente, il fallait bien se ruer dès la sortie du film de Gillian (Ah, oui, merci M. Gillian pour votre persévérance)… Alors, oui, aussi, l’attente avait fait naître une envie, des espérances et la bande-annonce avait confirmé le côté fou(traque) du cinéma de génial Gillian. J’étais heureuse, aussi, de la  présence d’Adam Driver ! Le film est un brin inégal, parfois tellement loufoque, romanesque, puis soudain très convenu, un peu fade. Pourtant, j’ai passé un bon moment de cinéma et j’en suis sortie le sourire aux lèvres…

Solo – A Star Wars Story (R. Howard) : J’en ai fait la chronique ici…. En résumé, c’est du grand spectacle version western galactique avec des personnages connus, du sexy traite Calrissian au mythique Chewbacca avec la jeunesse d’un Han Solo en futur vaurien le plus sexy de la galaxie… Je dirai juste qu’Ehrenreich n’est pas Harrison Ford (ce qui est normal) et que le côté sexy insolent qui nous a toutes (tous) fait baver d’admiration (et autres joyeusetés) m’a manqué (un peu, beaucoup, etc.)…

La Révolution Silencieuse (L. Kraume) : Ce film est à voir impérativement afin de bien comprendre l’Histoire récente et ce fait de 1956 qui montre bien la répression, la dictature, les menaces et, surtout, la résistance, quelle qu’elle soit.  Les trois acteurs principaux sont formidables !

Final Portrait (S. Tucci) : Outre le fait que le film parle de Giacometti qui invite l’écrivain américain à poser pour lui et dont le temps de pose prend des proportions impressionnantes, il y a aussi, surtout, Armie Hammer (oui, je suis une midinette, je le revendique !). Une chronique a été  publiée sur le blog ici !

Films pas vus mais qui nécessiteront une séance de rattrapage 
ou ceux dont j’attendrais la sortie en DVD
et/ou en téléchargement (légal of course)

En Guerre (S. Brizé) : Parce que le thème est fort et que Vincent Lindon fait désormais un boulot excellent pour dénoncer les injustices. En outre, j’en ai eu de très bons échos ! A voir donc !

Opération Beyrouth (B. Anderson) : Eh bien, là, c’est la bande-annonce qui me pousse à visionner ce film un de ces jours prochains ! Et peut-être la présence de Rosamund Pike toujours pointue et d’une beauté troublante !

Le film gros dilemme

Jurassic World Fallen Kingdom (J.A. Bayona) : L’histoire semble intéressante mais j’avais été moyennement emballée par le précédent opus… Pourtant, j’aimerais voir la suite… Mais, mais voilà le type même de blockbuster que je fuis, habituellement… Dilemme !


Voici les films que je voudrais voir impérativement 
(enfin, si je peux trouver assez de temps !)

Une Année Polaire (S. Collardey) : l’histoire de ce danois, instituteur, qui part enseigner dans un hameau inuit, me paraît une belle fenêtre sur une autre culture. La bande-annonce est également envoûtante !

 

Hedy Lamarr from extase to wifi (A. Dean) : Parce que l’autrichienne Hedy Lamarr est une figure du XXe siècle avec autant de beauté extérieure que son cerveau était brillant ! 

Ocean’s 8 (G. Ross) : Parce que j’aimerais bien voir ce que fait la sœur de Danny Ocean et comment ce girl power prôné sur la bande-annonce, peut être à la hauteur...

Le Cercle Littéraire de Guernesey (M. Newell) : eh, là, évidemment, je suis très très très midinette, car malgré le thème (le quotidien de quelques excentriques qui font équipe pour former un club littéraire sur l’île lors de la Seconde Guerre Mondiale) et le livre (Le Cercle Littéraire des Amateurs des Épluchures de Patates) , c’est le nom de Matthew Goode qui a retenu mon attention !



A voir éventuellement, par vous 
(moi, je n’aurais pas le temps !) :


Sans un bruit (J. Krasinski)
Hérédité (A. Aster)
Voyage en pleine conscience (M. Francis/M. Pugh)
Moi et le Che (P. Gautier)