Thursday, April 05, 2018

[Musique] La Playlist du jeudi - La voix la plus sexy du monde... (oui, bon d'accord avec celles de River et Jude !)


Oh, le garçon a eu 50 ans le 23 mars dernier ! 

Le garçon en question (avec celui qui illustre le papier, et donc, accessoirement, son plus vieux acolyte !) fait partie de ma vie (musicale, mais pas que !) depuis exactement 28 ans !

Damon Albarn au cas où certains ne savent pas qui est le joli damoiseau ci-dessus !
Pour l’histoire (la petite), j’avais 20 ans, j’étais belle (jeune donc), amoureuse, pas insouciante pour trois sous, et un brin globetrotteuse avec une tendance britannique et un « je m’en tamponne le coquillard du futur »…

Feu TuSaisQui me faisait des audio-cassettes pour me faire comprendre qu’il fallait que je l’épouse (et accessoirement, aussi, que je lui fasse un enfant !) et, un jour, en mars 1990, sur une des cassettes, j’ai entendu deux chansons, une voix, une guitare.

Je me suis ruée sur le téléphone (fixe, sans forfait, vous savez, le truc avec un fil tortillé et un cadran !) et j’ai demandé à ma chère et tendre moitié de me dire « qui, punaise des bois, chante ? »…

Après recherches intensives (il a mis deux jours !), il m’a répondu un mémorable :
« Ah, ouais, c’est un groupe issu de l’université… le chanteur est un petit con prétentieux, son guitariste un truc doué mais improbable, le bassiste est un John Taylor(1) version 90’s, et le batteur est moins sexy que Roger (Taylor (1bis)) ! Leur nom c’est Blur… sérieux, Blur… bon, il s’appelait Seymour quand je l’ai vus pour la première fois… Va pas t’emballer, ça va pas durer très longtemps ! »… visionnaire mon chéri de l'époque !
Ah la belle époque que voici !!
Pas s’emballer ?

J’ai exigé d’autres chansons, il m’a proposé de les voir en concert quand je serai avec lui… (en juin de la même année, donc !).

Chose promise, chose due…. Et le début de l’enfer pour lui… du bonheur pour moi…

On parle d’amour, de coup de foudre… Je témoigne que cela existe, en musique, en tous cas !

Voilà comment le garçon qui a eu 50 ans (putain, 50 ans !) est arrivé dans ma vie, dans ma bande-son quotidienne, et s’y promène toujours 28 ans plus tard…

On peut me reprocher pleins de défauts, mais la fidélité à mes goûts n’en fait pas partie…
Comment expliquer cela ? Peut-être parce qu'il (et ses potes) aime découvrir, aller plus loin, ne jamais se cantonner à rester dans sa zone de confort, aller écouter d'autres sons, d'autres groupes, d'autres voix... et qu'il (et Blur) évolue toujours... comme moi !

Alors, pour toutes ces années à mes côtés, Bon Anniversaire, Cher Damon….

On part pour autant d’années (et un nouvel album blurien pour vos 30 ans, merci !)

Voici les cinq morceaux qui emballent mon petit cœur !

Et il se bonifie avec le temps....





"Lonely Press Play" - Album EVERYDAY ROBOTS (solo)



"80's Life" - Album The Good The Bad & The Queens (éponyme)  



"Poison" - Album Rocket Juice & The Moon (éponyme) - oui, oui, à Marseille !


"Apple Carts" - Album Dr. Dee (opéra)



"Inertia" - Album Leisure (Blur) 



(1)/(1bis) : Bassiste et batteur de Duran Duran !