Wednesday, April 11, 2018

[Littérature] Ma PAL du mois dernier... du rose, des étoiles et Augustin !


J’ai réfléchi à reformuler un peu la P.A.L. du mois…


En effet, entre mes (longs) moments d’écriture, les films, les séries, le blog à tenir (oui, oui, je travaille) et quelques autres joyeusetés liés à mes activités artistiques, je lis souvent aléatoirement les livres que j’achète.

Oui, alors, je ne suis pas encore une adepte d’une bibliothèque (ce qui serait utile pour ne pas finir par emménager avec le voisin du dessous, compte tenu du poids des livres entreposés !), mais j’y songe fortement. 

Outre le prix d’achat (eh non, je ne bénéficie pas de service de presse), j’estime qu’il y a pléthores de bloggeuses littéraires dont les critiques de livres sont largement plus concentrées et détaillées.

Comme vous le savez, j’ai pour principe de parler uniquement de mes coups de cœurs (ou gueule) mais je ne critique pas un livre, un film ou un album. 


Non pas que je ne sois pas capable de critiquer – je n’en prive pas, notamment à la radio – mais j’estime qu’il y a des personnes compétentes pour cela. 

En sus, dès le début, ce blog avait pour thème mes coups de cœur ou de gueule. Pour le cœur, c’est évidemment ce que j’aime, pour la gueule, c’est souvent des réflexions personnelles ou sociétales.

Donc, mes P.A.L. ne sont jamais dans l’air du temps. 

Vous ne trouverez que très rarement le « dernier livre paru », « le livre à la mode », « le livre lu avant les autres », « le livre avant épreuve », etc., ici ;  je le rappelle, car certains messages adressés m’ont indiqué être « étonné(e) de ne pas trouver X ou Y dans [ta] P.A.L, pourtant c’est le must-have ce mois-ci ! ».

Sur ce blog, ce sont mes goûts, mes achats, mes livres vraiment lus ce mois-ci….

Et comme je le signale plus haut, mes journées ne font que 24 heures, entre mon travail At The Office, ma vie perso et mes activités artistiques, je ne vois pas comment on peut lire autant que certaines l’annoncent (moins de 4 livres par semaine et tu es blacklistée ?).

Donc, pour le mois de mars,
voici les livres que j’ai lus :



Naguère les Étoiles Tomes 4 et 5 (éditions Shampooing) par Bourhis / Spiessert  : 

J’avais dévoré les tomes 1 à 3, en gloussant bêtement devant ce simulacre de Star Wars à la sauce franco-bretonne. Pompés sur les personnages emblématiques, ceux-là sont délirants, dans la veine de la légende d’Arthur revisitée par Kaamelott (dont je ne me lasse pas ; Oui, j’avoue, j’ai un humour décalé !)… 

Si vous aimez donc les étoiles, les zéros, les Star Wars pour les nuls, foncez sur les derniers tomes ! 

Vous ne serez pas déçus… et vous rirez, comme moi, dans le métro sous les yeux curieux ou outrés des passagers ! 



Star Marx (éditions Leha) par Maximilien et la moitié :



Oui, je reste dans les héros étranges. 

Que dire de ce livre-là ? 

C’est un guide décalé, marrant, instructif et rouge ! J’ai été intriguée lorsque je l’ai vu dans une librairie (pas ma préférée, justement, qui ne vend pas ce genre d’ouvrages)… et puis Star Marx, ça m’a interloquée immédiatement… surtout en ce moment… Vous allez vous retrouver en URSSS (non, non, il n'y a pas de faute !)

J’ai donc, aussi, dévoré ce livre et je vous le recommande ! 



Diane Ducret « La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose » (Flammarion) :

 

Parce que je suis cette historienne depuis ses débuts (évidemment, me connaissant, l’Histoire, toujours) et que j’aime son écriture, sa vision et que la couverture et le titre ont été le plus jolie sourire du mois lorsque j’ai ramené ce livre à la maison !, même si les propos ne sont pas si roses que cela, et que cette Eniad connaît bien des périples (la loi d’Eniad est à tout malheur, malheur continue), la sensibilité de Diane Ducret est là.

Son roman n’est pas aussi léger qu’une plume de flamand rose (je suppose) mais donne du rose au cœur. 


Ah, pour information, je me suis replongée dans « Le Grand Meaulnes » d’Alain-Fournier… C’est le printemps, les oiseaux chantent, et moi, je rejoins Augustin dans le Domaine sans nom …  Ah Augustin (oui, eh alors, je soupire après qui je veux !!)   !



Au mois prochain !!!