Monday, December 04, 2017

[Humour] Le retour des aventures de la Smala - Quand Bibi et TheTop partent en vadrouille et que tout part en …





***


Bibi, enceinte jusqu’à mi-ventre, avait décidé d’aller faire du shopping avec TheTop afin de « ne pas être habillée comme un sac jusqu’à la délivrance, merdus ! ». TheTop, à la pointe de la mode, voire avant-gardiste, lui textota un « Vamos Guapa » qui inquiéta Bibi.


En effet, TheTop avait flashé sur un « ami d’un ami » lors d’une présentation du nouveau parfum Dior (la marque préférée de TheTop avec Chanel, YSL, Robert Cavalli etc…) et avait « un peu, oh, ça va ! » entailler le contrat de mariage avec son « Mister Perfection » de mari. Elle apprenait donc l’espagnol en cours « de langue accélérée »…


Cette précision provoqua l’hilarité de Bibi à tel point que Jamie-Hince-version-blonde, qui lui avait perdu en poids ce que Bibi avait gagné, avait composé le 15 pour « accouchement prématuré de ma moitié » (en fait, son trois quart depuis quelques jours !... suivez, merdus !). 


TheTop organisa donc une après-midi shopping et proposa de « faire une virée à deux, tous les deux sur les chemins.... » (Lilicub, si vous nous lisez, merci !). Bibi accepta à condition qu’elle puisse aller dans son magasin préféré, Marks&Spencer, pour les « cartes de noël avec les pingouins ! ».


Un après-midi, TheTop et Bibi partirent sous les yeux hallucinés de leurs moitiés avec plus de sacs « recyclés, coton équitable » que le coffre de la Mini pouvait en contenir. Une fois arrivées au péage du tunnel, TheTop dégaina son « Pass-abonnement méga top que même pas tu bouges un cil que la barrière s’ouvre » et attendit. La file d’attente se forma car la barrière refusait de s’ouvrir. TheTop, au top de son self-control, sortit d’un bond de la voiture et agita le Pass devant la borne. Sans succès.


Alors que les klaxons retentissaient, TheTop se tourna et remonta sa jupe, déjà courte, ce qui fit taire les deux premiers chauffeurs de la file, qui la sifflèrent.


« Goujats ! » Hurla-t-elle.


« TheTop, punaise ! ça va pas la tête ?!! On va se faire trucider ! » Plaida Bibi qui dégainait les M&MS du sachet plus vite que TheTop le Pass. 


« T’inquiète, Bibi d’amour, la jupe courte, ça marche toujours sur les mâles ! » Répondit TheTop en lissant son collant Chantal Thomass « dernière création, une avant-première ! ».


TheTop lança alors une vague de bisous virtuels et fût applaudie par tous les conducteurs, sous le regard noir de certaines donzelles à leurs côtés. Bibi était hilare et brandit le Pass de son côté sous les hourrah des gardes-barrières qui reluquaient encore les jambes de TheTop.


« Allez, on y va ! Sinon, on va finir aux Infos de 13 heures ! » Lança Bibi en attrapant TheTop par le bout de la jupe.


Lorsqu’elles redémarrèrent, elles furent prises d’un fou-rire mémorable et durent se garer un bref instant sur la bande d’arrêt d’urgence…. « A la guerre, comme la guerre » Pensa Bibi en essayant de se retenir de faire pipi entre les deux portières.


Une heure plus tard, elles étaient arrivées à destination et le magasin Marks&Spencer avait d’ores et déjà anticipé la venue des deux « terreurs de Noël ». Les vitrines et rayons débordaient de boules, de guirlandes, de petits personnages en feutre, de carte de vœux, de vaisselles à l’effigie de l’Union Jack ou tout simple siglés M&S… Bibi partit récupérer un « plus gros caddie » et le shopping commença. Au bout de deux heures, et créant une émeute à chaque rayon, soit par l’accoutrement de TheTop qui avait laissé sa jupe au plus court, dévoilant ses longues et fines jambes, ou par les couinements répétitifs de Bibi qui sautillait devant chaque décoration à en perdre les eaux. 


Lorsqu’elles eurent fini, leurs cartes Bleues affichaient un chiffre à quatre zéros sur le compteur et Bibi textota à un Lord of the Rings aux aguets (l’autre dingo de Noël) un mémorable « si je n’accouche pas du petit Jésus, au moins, on est parés pour ses quinze premiers Noël » qui fit de Lord un « futur parrain méga heureux ». 


Sur la route du retour, après deux mauvaises directions prises par TheTop, celle-ci décida de brancher le « GPS sauveur de l’humanité ». Malgré les demandes répétées de Bibi de « couper ce crétinos qui indique la voie de gauche alors que c’est clairement à droite ! », TheTop suivit les instructions données et se retrouva dans une zone industrielle que « même pas les autochtones y vont ! » et Bibi commença à ressentir des contractions. 


« Ah, non, Bibi, tu ne ponds pas ici ! Mon filleul ne naîtra pas dans une zone industrielle pouilleuse ! En plus, j’ai pas les petits cœurs en crépon pour célébrer sa naissance ! »


« De quoi ? » Demanda Bibi qui observait que TheTop venait de calibrer le GPS sur « nouvelle destination : maison, putain ».


« Lord et moi, en tant que parrain et marraine, avons décidé de te faire un parterre de petits cœurs jusqu’à la salle d’accouchement. » Répondit TheTop « hyper méga top fière d’elle ». 


« T’as prévu les sels pour Jamie-Hince-version-blonde ? Non, parce que je sens que celui-là va me lâcher la main ! » Dit Bibi, hilare à la vision d’un Jamie-Hince-version-blonde dans les choux (ou les fleurs, ça dépendra !). 


Après trois détours « tournez à gauche », et deux « punaise, c’est pas vrai, on est encore paumées ! », TheTop récupéra la bonne voie pour accéder au tunnel…. 


Arrivées au péage, TheTop, qui se tortillait depuis trois minutes avec son Pass, ressortit de la voiture, la jupe aux fesses, une couronne de gui sur la tête et des chaussons « fourrés avec des paillettes dessus » pour agiter le Pass devant le lecteur. Le garde-barrière faillit se prendre la cabine et l’automobiliste les suivant, n’eut pas le temps de stopper son véhicule et s’encastra dans le plot avant la borne du péage.


C’est alors que le portable de Bibi retentit et annonçait, par un SMS de Quatre, une fin de la journée mouvementée : 


« JHVB vient de nous faire une overdose de crocodiles Haribo©, c’est pas beau à voir ! Reviens, Bibi, reviens, Suprême veut le découper au couteau à beurre ».


***
Épisode suivant : Quand Trois prépare Tante Dinde à la soirée de ses fiançailles avec, en appui, des conseillers du « tonnerre ».