Tuesday, July 04, 2017

[Séries TV] Et si on faisait un petit point Séries TV ?



En attendant Game Of Thrones (oui, que voulez-vous, on a les obsessions que l’on peut !), voici quelques séries que j’ai vues, aimées ou pas, ou dont j’ai suivi le déroulement…




Nouveautés :

The Arrangement saison 1 : pour ceux qui veulent une série calquée sur la vie d’un acteur méga connu (Tom Cruise si tu nous lis), sur une église tendance scientologue, une actrice en devenir un peu nunuche quand même, une fille dénudée à longueur d’épisodes et qui n’est pas regardant sur la profondeur des textes, regardez The Arrangement… toute ressemblance avec… ne sera pas uniquement fortuite… A signaler la réapparition de Michael Vartan dans un rôle de gourou un peu flippant… Bref pas primordial, ni indispensable…



Suite et fin (ou pas) :

Prison Break saison 3 : Ok, autant crever l’abcès tout de suite… il aurait mieux valu se passer de ce retour-là !
Déjà la saison 2 n’était pas très folichonne, mais là, c’est pathétique. L’intrigue est naze, c’est invraisemblable de bout en bout, et on se croirait dans une sous-série z avec le scénario écrit par l’auteur du Club des Cinq (et Dieu seul sait, COMBIEN, j’aime le Club des Cinq !!!).

The Original saison 4 : Personnellement, et même si j’adore cette famille, je pense qu’il fallait mieux qu’il n’y ait pas de saison 5… Car ça tournait un peu en rond ces derniers temps et on a l’impression que, malgré tout, originels ou non, il fallait bien les buter ou les séparer un de ces jours ! Restera Elijah et ses costumes cintrés et la mauvaise humeur de Klaus qui a le sex-appeal du diable !

 

Blindspot saison 2 : Comment dire… la saison a été moyenne…
Au début, on se dit « merde, ça recommence comme l’année dernière »… Cours après moi que je t’attrape, puis, paf, les deux derniers épisodes sauvent le tout… Bon, restera quand même que l’acteur est monocorde (en V.O) avec cet air et cette diction renfrognés qui sont très énervants sur deux saisons.

Candice Renoir saison 4 : Mes amis, mes amours, et surtout mes emmerdes !
Cette saison, la pauvre Candice, outre sa hiérarchie qui lui pourrit la vie, les collègues irritants, les gosses en pleine crise d’adolescence et un ex-mari cavalier, voilà que son second et collègue, amoureux, l’envoie dans le décor, alors qu’il est clairement jaloux comme un pou.
Candice, un conseil d’amie, ignore-le, dégage, va faire ta vie ailleurs !

Blacklist (et son dérivé, Redemption) : Je trouvais déjà que cela allait dans le mur la saison dernière, mais cette année, c’est le pompon.
Comme j’ai regardé un épisode sur deux (histoire de ne pas m’ouvrir les veines), la gourde a enfin capté que Reddington était son père (Je suis ton père…. ) grâce à un test ADN, mais pas que son mec jouait double, voire triple jeu et que son partenaire sombrait dans la disgrâce… reste les deux agents roucoulant depuis deux saisons qui finissent enfin par s’embrasser alors que nous, on attend juste que tout le monde se casse !

Arrow saison 5 : je persiste et signe…
Quand les scénaristes exploitent un filon qui sent le réchauffé, le brulé et autres joyeusetés ! Idem que pour Blacklist, je n’ai regardé qu’un sur deux (ou trois), et comme les Feux de l’Amour, j’ai tout compris… (ou rien, ça dépend !).

Scandal saison 5 (et finale) : Eh bien, voilà, c’est fini. Et je dirais OUF !
Parce que malgré le twist de fin d’épisode, on sentait bien que la demoiselle ne voulait que le pouvoir et que côté sentiments, ce n’était pas son fort… Reste que côté Président, il est quand même un brin midinette aussi (et ça donne envie de le secouer en lui disant « arrête de ramper devant elle, merdus ! ») et qu’on partirait bien avec le chef de la NSA, nous ! Pour la scène finale, j’aurais aimé une proposition indécente entre Pope et Beene ce qui aurait eu de la gueule !!!

Chicago Med saison 2 :
Pourvu que cela ne dure pas longtemps…
Car entre l’infirmière qui ne sait pas où elle a mal, le chirurgien qui récupère des boulets, les internes qui craquent, les deux qui se tournent autour aussi légèrement qu’un éléphant, j’en étais à me dire que finalement, Urgences était LARGEMENT au-dessus de toutes ces séries médicales !
Pitié, même en rediffusion, je reprends le chemin des Urgences ! 


Retour (enfin) :

Le bureau des légendes saison 3 : Parce que nous, finalement, on l’aime bien Malotru, et même s’il est quand même un peu midinette avec sa Nadia, alors qu’il est cynique avec les autres, on n’entend pas le laisser au fond d’une geôle de « nos amis de l’état islamiste ».
Comment être oppressée en demandant « encore, encore, encore » ! Bande de masos que nous sommes !




Bon, allez, je retourne à mes livres, mes crèmes contre les bestioles volantes et mon parasol sous le soleil… 
A la rentrée…


5 comments:

  1. AIE, je viens de me faire spoiler Blacklist par ton article....

    ReplyDelete
    Replies
    1. Et tu aimes ? (Pas le spoiler... la série ...) 😉😉😉

      Delete
  2. >>la gourde a enfin capté que Reddington était son père (Je suis ton père…. ) grâce à un test ADN<<

    Attention, expression de jeunes à la con mais... LOLILOL !! J'ai même pas regardé la saison 1 en entier mais dès le début on devinait que c'était son père !! J'veux dire, pourquoi un grand nom du crime, insaisissable comme lui, n'accepterait de ne pas parler qu'à une petite agente inconnue (et insipide...) du FBI ? Mouahahaha ! Ce faux suspens à deux balles !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ha ha ha :) Et tomber amoureuse du mec qui la trahit, encore, et encore... j'en ris encore...
      attention *spoiler* non, elle n'osait pas "faire le test ADN" qu'elle avait depuis le début !

      Delete
    2. Pourquoi faut-il que 99% des héroïnes féminines soient de pauvres connes pathétiques ? *désespoir*

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog