Thursday, June 22, 2017

[Musique] La Playlist de la semaine passée... Pour Damon & Graham !


ça faisait longtemps, n'est-ce pas ? (surtout qu'ils manquent ici, à Glastonbury !)

Que je n'avais pas parlé de Blur ! 

Et pourquoi ne pas évoquer les deux jolis damoiseaux qui illustrent ma playlist ?

On sait que Damon fait passer de temps à autre des messages à Graham dans les chansons et qu'il a évoqué leur amitié çà et là, quand les temps furent plus difficiles... 

Trois des chansons présentes sont clairement écrites pour Graham... la dernière est, en sus, présente sur le dernier album paru (un autre, les garçons ?) et, est plus qu'explicite...



Damon Albarn "Hollow Pound" - Même sur son album solo, Damon a pondu une chanson blurienne (après tout, c'est quand même son activité majeure depuis 1988 !) et ça sent un peu la nostalgie des années d'enfance et d'adolescence... quand un certain Graham a débarqué dans sa vie en 1981... 



Blur "Sweet Song" - Issu de l'album Think Tank, seul album où Graham n'est pas présent (ou juste dans les crédits de "Battery in Your Leg" ci-après), le texte ne laisse pas d'équivoque sur les sentiments de Damon envers cette période douloureuse de leur histoire personnelle....  Il faut l'avoir vu à Paris, regarder l'endroit où aurait dû se trouver Graham au moment où il entame cette chanson, visiblement très ému, comme sur cette vidéo-là !



Graham Coxon "Baby, You're Out of Your Mind" - L'album sorti en 2002, le titre n'est pas directement lié à Damon, mais si on écoute les paroles, cela aurait fort bien pu être une bouteille à la mer...



Blur "Battery in Your Leg" - la seule chanson créditant Graham sur Think Tank, ce côté écorché vif, et ce "you can be with me..." soutenu par les riffs de Graham qui a brisé le cœur de tous les bluriens.



Blur "Terracotta Heart" - Damon a recommencé sur The Magic Whip, seulement, cette fois, Graham était revenu à ses côtés et les paroles ont une portée encore plus intense... Là, aussi, il suffit juste de voir Damon regarder Graham lors de la promotion de l'album (ci-dessous) pour capter ce qu'ils représentent l'un pour l'autre...  



 
 


Et, on s'étonne que j'aime ces deux (oui, bon, quatre, si vous insistez !) garçons depuis 1990....

 

Blur n'est pas négociable !


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !