Wednesday, April 05, 2017

[Voyage] 2ème partie : Versailles (enfin… la porte), des livres, des VIP et moi !




Le lendemain, dès poltron minet, après un petit déjeuner à l’hôtel, à discuter avec des congressistes financiers qui m’ont pris pour un des leurs (hilarant), j’ai foncé Porte de Versailles. 
Comme je maîtrise mon réseau « BUS RATP », j’ai pris mon inénarrable bus n°38 vers la Porte d’Orléans, et le Tram (3a pour les intimes) pour atterrir au pied du pavillon 1… là, la foule des grands jours (voire d’une finale du Coupe de Monde de football)… 

Pas d’affolement, ma fille, t’es auteur, tu rentres par l’accès « Professionnels/VIP/Presse »…

Sauf que le PM* devait arriver « sous vachement peu » (dixit le vigile pas sympa) qui a refoulé les auteurs (en dédicace, en visite, endormi) parmi le commun des mortels ! Nous voilà, avec notre étiquette autour du cou « Auteur, merci de ne pas déranger » (je plaisante), à essayer (essayer !) de fendre la foule pour faire comprendre à la gentille blonde (con…..e) que cela serait « bien, si, les auteurs en dédicace, pouvaient arriver AVANT le public ».

Eh ben, non, elle ne voulait rien savoir et s’accrochait à son talkie-walkie comme une moule à son rocher (même pas Suchard !).

Bref, le commun des mortels poussant à 10h tapantes, et ayant failli mourir étouffés, les auteurs sont passés, en même temps que les autres.

« Il aurait fallu venir vers 8h ! » dixit la blonde… Oui, et pourquoi pas dormir la nuit précédente avec les livres comme matelas ! Ah, y’a des nouillettes, je vous le jure ! 


Quoiqu’il en soit, l’attente a été bénéfique puisque j’ai découvert un auteur avec qui j’ai papoté plus tard dans la journée et qui écrit sur le devoir de mémoire de la Grande Guerre… et accessoirement sur son grand Oncle Abel (tiens, tiens)…et que je présenterai prochainement ici !

Déambuler dans les allées du Salon du Livre, c’est toujours découvrir des petites maisons sympathiques, des auteurs inconnus qui sourient aux anges, des éditeurs passionnés, des libraires dévoués à la cause, et des visiteurs qui vous arrêtent pour vous dire « wow, vous êtes auteur, la classe ! » alors que vous bavez devant l’expo Jack London en vous répétant en boucle (silencieuse) « je suis nulle, je suis nulle, je suis nulle ». 


Et, là, aux détours d’une allée, l’hystérie collective, les portables s’agitent, un type vous regarde d’un air suspicieux car vous ne vous agitez pas, paf, le PM* déambule, lui aussi, dans les allées, sous le feu des caméras télé, des micros de la radio et des services de sécurité hyper discrets (mouais). Il tourne à droite, je prends à gauche… PAF ! Il a tourné aussi ! Non, mais oh ! Je peux aller où je veux ?

Quelques minutes plus tard, alors que je participe à l’atelier de Babelio sur le livre délicat de Marco Peano (« L’invention de la mère » - Phébus), rebelote, il passe par là (il me suit ?)… 

l'auteur est le troisième en partant de la gauche !

Puis, en retournant vers Flammarion (où je comptais couiner devant « Les Indésirables » de Diane Ducret), je vois de l’agitation… Je me dis « Ah, non pas le PM, encore ! »… Non, cette fois, c’est un futur- ex-futur- paspossible- mêmepasenrêve- mais- peut-êtresurunmalentendu- çapeutmarcher» candidat…

On ne peut pas se promener tranquille ou quoi ?

Je vous passe mes journées, mes déambulations, mes papotages entre auteurs, les couinements, mes passages obligatoires aux éditions « amies » préférées… notamment le Stand Nouvelle-Aquitaine (maison !), pour venir à la présence de Louise Erdrich pour une signature Dimanche… J’ai failli mourir ! J’en ai même perdu mon latin (anglais) pendant deux minutes (histoire d’être nouille en plein, merci, le cerveau, je te revaudrai ça !) ; Heureusement, cette grande Dame de la littérature américaine (amérindienne) est aussi géniale que gentille, douée que douce, fascinante que calme. 

SGDL ...
Cela a fait mon week-end (ça et les deux jolis damoiseaux du Louvre, hein !)…

Ce que j’ai récupéré au Salon ?

A lire dans la P.A.L. du mois prochain ;) !











* Premier Ministre

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog