Wednesday, October 05, 2016

[Humour] Suite d'une discussion entre le coeur et le cerveau : Y’a un lézard ?



- Y’a encore quelqu’un qui a déposé un mémo sans m’en avertir ? 

- Oui, moi, je revendique mon droit à l’indépendance ! 

- Nous voilà beaux, tiens ! Et Mademoiselle la Rate pourrait nous expliquer cette envie soudaine de faire sécession ? 

- Voyez-vous Cher Cerveau adoré, entre le petit cœur qui roucoule bêtement, les poumons qui s’affolent, les aortes qui pompent (et nous pompent) et cet imbécile d’estomac qui se met à la diète un jour sur deux, moi, je n’en peux plus de cet endroit ! Je veux une nouvelle localisation ! 

- Une quoi ? Localisation ? Tu veux déménager ? Attends, je te mets en attente, je vais voir avec le service « HLM » de l’édifice ! 

- Oh, petit cœur ! Ouh, ouh, du bateau ? Tu réponds sur le canal d’urgence ? HO !! 

- Quoi, merdus ? J’étais en pleine méditation ! Qu’est-ce que tu veux encore ? Le canal de quoi au fait ? 

- D’urgence ! Tu sais, la ligne directe entre toi et moi, celle qu’il ne faut pas divulguer aux débiles du coin afin qu’ils ne se fassent pas court-circuiter tous seuls ! Bande de dingos ! 

- Ah, punaise, tu parles du canal, le rouge ? Ah, merde, j’avais rangé mes mémos sur « la diète selon l’estomac » ou « comment ne pas avoir le cœur brisé en dix leçons ». Désolé ! 

- Oh, putain ! Je comprends ! La semaine dernière, devant l’urgence de la situation – cette abrutie de vision a dégorgé à cause de l’autre joli cœur qui a émis l’hypothèse que notre hôte avait pris du cul -, j’ai appelé et personne n’a répondu. 

- Et tu as pensé que j’étais mort ? 

- Ah, très drôle, t’es con ! Si tu étais mort, j’en serais le deuxième informé ! Non, j’ai pensé que tu dialoguais déjà avec l’étage supérieur pour calmer la crise lacrymale, moi ! 

- Bon, c’est quoi le lézard, cette fois ?
- Ah, oui, à force de régler les soucis de tout l’édifice, j’en perds ma supériorité intellectuelle ! La Rate demande la scission, la sécession, bref, elle veut divorcer et se loger ailleurs ! 

- Hiiiiiiiiii ! 

- C’est pas drôle, punaise ! Elle m’a envoyé un rapport de 25 000 mots pour m’expliquer qu’elle était incomprise ! Non, sérieux, 25 000 mots, tu le crois ça, elle n’a rien d’autre à foutre, elle ! 

- Ben, faut dire qu’elle n’est pas occupée, occupée, non plus ! 

- Explique ! 

- Ok, cette espèce d’éponge, toujours cachée sous les côtes, bonjour la prise de risque, se la joue « copain-copine » avec le diaphragme, que tout le monde déteste ici et l’estomac, qu’elle traumatise ! Depuis 2009, elle se la pète car des chercheurs de Harvard lui ont trouvé une fonction essentielle, tiens-toi bien, « dans le système de défense du corps ». Bref, en gros, elle serait capable de se contracter et de propulser dans le sang des trucs capables de combattre « l’ennemi »… 

- Ah ouais, elle nous la joue Rambo ! 

- Elle revendique qu’elle est « nécessaire à l’édifice » car « sans rate, on crève plus vite ». 

- Je vais la crever, moi, cette conne ! 

- Hiiiiii 

- Attends, je reprends la Rate, reste à l’écoute… On va rire un peu !.... La Rate, ma ratounette, ça va ?

- Oui, oui, je patientais en lisant « La médecine pour les nuls ». 

- Ah ouais, quand même, t’es balèze ! Bon, alors, au dernier recensement, aucun local de disponible, mais, mais, y’a peut-être une possibilité de coloc ! ça t’irait ?

- Avec qui ? Non, parce que vu mon standing, je ne peux pas aller avec n’importe qui ! 

- Quoi ! 

- Quoi, quoi ? 

- Avec n’importe quoi, pas qui…. Le qui, chez nous, c’est l’hôte ! Va falloir reprendre le Bled et le Petit Robert, avant de t’attaquer aux chefs d’œuvres de la littérature ! 

- Bon, alors, avec quoi ? 

- Bon, la vésicule biliaire est d’accord pour se comprimer un peu et te laisser de l’espace à côté de l’estomac. C’est ton pote l’estomac, non ? 

- Faudrait que je cause au duodénum ? 

- Ben, un peu, oui, c’est quand même un voisin potentiellement intéressant pour toi ! 

- Et l’intestin grêle aussi ? 

- Ben, oui… enfin, je crois… 

- Heu, je vais réfléchir un peu… on s’appelle demain ? 

- J’annule le mémo ? 

- Heu, oui, on va voir. A plus ! 

- Petit cœur ? petit cœur ? P’tain décroche ce canal ! 

- Ah, oui pardon, je papotais avec l’œsophage, elle en a sa claque de la rate ! 

- Laisse tomber, je lui ai proposé de vivre avec la vésicule ! 

- Beurk ! Personne ne peut la voir, celle-là. En sus, elle sert vraiment à rien… 

- Si, quand même, si elle est dans notre hôte, non ? 

- Mouais. C’est discutable ! On en a liquidés pour moins que ça ! 

- Ok, bon, y’a plus de lézard ! 

- Perso, je réfléchissais à un truc ; Si on bouffe un lézard un jour, ça va chauffer dans les boyaux ! 

- Ne parle pas de malheur, abruti ! Retourne à ton cardio ! 

- YES !!!!! T’as vu mon entraîneur ? 

- Brad Pitt ? 

- Ah, j’aurais plutôt dit Daniel Craig, moi ! 

- Fais vérifier tes yeux, petit cœur ! Salut ! 

- Au revoir mon cerveau chéri ! 

- Je t’aime. 

- Hein ? 

- Rien ! 

- Ah ! Ouf, j’ai bien cru que… 

- Ciao ! 

- Je t’aime aussi.

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Si vous souhaitez acquérir un exemplaire de ma biographie sur Louis.....

Si vous souhaitez acquérir un exemplaire de ma biographie sur Louis.....
Louis Geandreau et moi, c'est une longue histoire d'amour... qui, désormais, est publique (et publiée !)

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !