Monday, January 18, 2016

[Cinéma] Ma sélection de sorties ciné que je ne louperai pas en janvier 2016 et ceux que j’ai déjà vus !!

Bonne Année à vous tous…

Joie, Paix, Amour, Gloire, Beauté, et les petits oiseaux qui vont avec ! 
De l’argent, bien sûr, de la santé – plein- et autres joyeusetés que vous avez espérées, priées pour ou même rédigées sur votre « liste des résolutions ».

Que faire en ce début d’année ?

Premièrement, vous allez lâcher cette bouteille de champagne – on ne boit plus après l’épiphanie, histoire de ne pas sombrer définitivement dans le tonneau en chêne -, ce bout de gâteau des rois – pensez au fait qu’après les Rois, il va falloir affronter la chandeleur et le mardi-gras… autant dire encore de la bouffe pendant un mois -, et ce maquillage de fête – paillettes à tout-va, talons de 15 cm et autres robes impossibles à porter au bureau – et concentrez-vous sur l’essentiel :

  1. - Le type, là, devant vous qui sommeille encore et qui se demande qui est cette harpie qui lui explique que « l’année prochaine, on ne fête plus Noël chez la tante Rose » - pas dit, d’ailleurs que le garçon soit encore là fin 2016 si vous le harcelez dès le 1er janvier !,
  2. - Vos ami(e)s qui sont fidèles, drôles, pathétiquement chiant(e)s et toujours de (mauvais) bons conseils,
  3. - Votre famille (oui, en troisième position car vous les avez supportés, tous, pendant deux jours au mieux, quinze au pire),
  4. - Votre voisin de palier (voisine marche aussi) car après son tonitruant « bonne année, voisin/e… plein de bonheur » à six heures du matin le 1er janvier, vous avez eu des envies de meurtres au premier degré, et il est quand même gentil tout plein de penser à vous en premier !,
  5. - Vos collègues de bureau qui vous aiment (supportent) tous les jours…

Mais aussi, votre ouvreuse préférée, dans le cinéma pourri du coin, qui vous ouvre la salle en « avant-première » sachant que vous n’aimez que « le fond, dernier rang, à droite, au coin ».

Histoire de vous remettre un peu après les téléfilms guimauve de Noël, voici un petit aperçu de ceux que je recommande :


Voici les films vus

- Star Wars – épisode VII - Le réveil de la force (J.J. Abrams) : Bon, ayant fait une chronique sur le film, j’ai juste envie de dire que à la première note, j’ai eu un frisson comme jamais, j’ai retrouvé mes sept ans (oui, j’avais 7 ans en 1977, et alors !!!???) et que le film efface à lui seul les épisodes I et II que j’avais eu un mal fou à aimer (apprécier, oui, pas plus)… J’avais adoré les IV, V et VI (comme tout le monde) et j’avais beaucoup aimé le III qui était plus juste, sombre et largement moins guimauve dans l’espace. Alors oui, La Force est de retour et réveillée, et vivement les opus VIII et XIX… - la dingo est de retour - ; Bon, en faisant ma midinette, la vision de Han Solo et de Poe Dameron (Ahhhh Oscar Isaac !) a fait mon bonheur pendant des heures (des jours ?).

- Docteur Frankenstein (P. Mcguigan) :
honnêtement, si ce n’était pas pour James McAvoy et Daniel Radcliffe, je serais sortie de la salle avant l’heure… Non pas que le film soit nul, non, je suis sûre que beaucoup apprécieront, mais je n’ai pas accroché et j’ai fini par bailler (pas bon signe, ça !),

- Au cœur de l’océan (R. Howard) :
Incroyablement efficace, Howard a fait un film accrocheur qui m’a bluffé… Bon, d’accord, la vue sur Cillian Murphy et, surtout, Ben Whishaw, a fait que j’ai dû couiner deux ou trois fois de bonheur ; mais ce film est vraiment bon…

- Le pont des espions (S. Spielberg) :
Honnêtement cela faisait longtemps que je n’étais pas sortie d’un Spielberg avec l’envie de revoir immédiatement le film. Film aussi intéressant que bien interprété !

- Béliers (G. Hákonarson) :
J’ai adoré ! Bon je l’ai vu en français car aucun cinéma ne le diffusait en V.O. près de chez moi… Dommage car cette langue est aussi envoûtante que les paysages islandais !

- Snoopy et les peanuts – Le film (S. Martino) :
J’aiiiiiiiiiiiime Snoopy. Bon, il n’est pas aussi génial que je l’avais imaginé en y allant, mais ce film est une boule de guimauve… Et cela fait du bien !



Films pas vus mais qui nécessiteront une séance 
de rattrapage ou ceux dont j’attendrais la sortie 
en DVD et/ou en téléchargement (légal of course)

- Le Nouveau (R. Rosenberg) :
parce que rire un peu, ça fait du bien, et retourner à l’adolescence, un brin insouciante, aussi !

- The Big Short : le casse du siècle (A. McKay) : parce que voir au générique Steve Carell, Brad Pitt, Christian Bale, Ryan Gosling, personnellement, ça me donne envie de le regarder, tranquille, installée dans mon canapé… Seule avec les damoiseaux cités ! 




Voici les films que je veux voir impérativement

- Les Huit Salopards (Q. Tarantino) :
Pour Quentin, pour sa vision du cinéma, pour les acteurs du film (Samuel L. Jackson en tête) et parce que le titre est jouissif à prononcer à la caisse du ciné !!!

- Je compte sur vous (P. Elbé) : Peut-être parce que certaines critiques l’ont éraflé suffisamment pour que j’y aille !

- Janis (A. Berg) : Juste pour Janis Joplin ! Parce que sa présence, sa voix et son côté désespérée sont émouvants.

- Legend (B. Helgeland) : des truands dans le Londres des années 60, cela ne vous tenterait pas ? Moi, oui… En sus, il faut annoncer la présence (animale) de Tom Hardy et là, tout de suite, j’en vois certaines qui dressent l’oreille !

- Chorus (F. Delisle) : Visiblement c’est un film aussi déchirant (perte d’un enfant, couple à la dérive) que splendide. Je vais prévoir quelques kleenex (au cas où).

- Experimenter (M. Almereyda) :
un film sur celui qui a démontré la propension naturelle des individus à se soumettre à l’autorité… avec Peter Sarsgaard ? Je dis, oui, immédiatement !

- Encore heureux (B. Graffin) : Si je vous dis Edouard Baer, couple hallucinant, Sandrine Kiberlain et comédie, cela donne automatique envie de se ruer au ciné !

- Les Saisons (J.Perrin & J. Cluzaud) : l’histoire des territoires européens de la fin de l’ère glaciaire… nouveau film de Jacques Perrin qui m’avait émerveillé avec Peuple Migrateur et Océan… Incontournable !

Et vous, quels sont les films qui vous tente ?





3 comments:

  1. Pour ma part, j'ai trouvé que Dr Frankenstein se laissait regarder, qu'il s'agissait d'une relecture intéressante du roman mythique de Shelley, il y a des scènes réussies esthétiquement, le duo fonctionne également. Après effectivement, quelques problèmes de rythme et d'équilibre et des moments un peu trop kitsch !
    Sans dire qu'il s'agit d'un grand film (c'est dommage car il en avait le potentiel), j'ai bien aimé Au coeur de l'océan qui réussit à nous montrer comment un écrivain, un artiste plus généralement parvient à trouver son inspiration, et également à exploiter le thème de la nature contre l'homme. Le casting est également impeccable (il faut dire que Cillian + Ben = YES !).
    Je ne sais pas du tout si tu vas aimer Les Huit Salopards (il y a pas mal de gens qui le rejettent en bloc), sans trop t'en dire, j'ai absolument a-do-ré !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui, je trouve aussi que Au Coeur de l'Océan est assez sous-estimé et que le personnage de Ben W(oh oui)explique comment un auteur peut travailler et l'obsession du détail, de comprendre, connaître, vivre par procuration (ou non) l'histoire, le sujet et la personne...
      Pour les Huit Salopards, je suis mitigée, en fait. j'ai beaucoup aimé, mais il y a quelque chose que je n'arrive pas à m'expliquer qui me déçoit...

      Delete
    2. Après, pour le film de QT, je pense qu'il faut apprendre à le digérer, prendre du recul, il n'est pas évident à cerner en sortant de la salle.

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !