Friday, September 25, 2015

Les Aventures de la Smala : Quand Bibi se décide à expliquer à Trois et Suprême que « non, non, non, vous ne vous remettez plus JAMAIS ensemble, merci ! »

L’été de la Smala – 3ème partie et fin !


Après cet été plus glorieux, la Smala était revenue au bercail en ordre dispersé (festival, festival quand tu nous tiens… les quatre –pas-fantastiques et Jamie-Hince-version-blonde étant allés faire la fête à Rock En Seine) mais une seule recommandation pétuniesque :

« Le premier qui se fait remarquer en rentrant par des propos ou des actions inconvenantes est irrémédiablement en charge de l’organisation de la semaine Pascale pour 2016, 2017 et 2018 ».

Autant dire qu’à part Tante Dinde et Cousine Sidonie, mues par une envie de « se retirer quelques jours par an loin de la Smala » - Dixit Cousine Aglaé-, personne n’enviait cette charge-là.

Car la comparaison avec les organisations précédentes, régies par feue GAT, seraient difficiles à tenir…

Mais, en cet instant, Pétunia était fière de la Smala.

Lors du premier rassemblement commun pour l’anniversaire de mariage d’un cousin éloigné dans la branche du Cousin Edmond, la Smala avait répondu présente, était arrivée à l’heure, coiffée, maquillée, habillée et souriante comme jamais.

Même Bibi avait oublié de porter du noir jais pour illuminer le bras d’un Jamie-Hince-version-blonde radieux de voir sa moitié arborer une robe rose poudrée du plus bel effet.

Evidemment, cette délicate harmonie vola en éclat dès que Trois eut appelé Pétunia un dimanche matin en lui expliquant que Suprême venait de « quitter le nid » après une rupture « soudaine mais prévisible, hein ? » avec La Blondasse qui ne supportait plus « l’intrusion de la dinde ». 

Trois demanda alors qui pouvait bien être la dinde en question, ce à quoi Pétunia se refusa de répondre un « mais, c’est toi, dindotte ! », mais émis un pausible « une autre courtisane, peut-être ? ».

« Mon Suprême d’amour est tellement séduisant ! » Hurla Trois ce qui fit s’évanouir intérieurement Pétunia.

Alertée, Bibi n’émit pas d’objection à ce que Trois récupère « momentanément » Suprême car il valait mieux « le garder à l’œil l’oiseau, car il va encore fait une connerie et nous ramener une pouffe ! ».

« Une poule, tu veux dire ? » Questionna Flower tenue au courant par Cousine Sidonie qui le tenait de Tante Dinde, qui, elle-même, l’avait appris en confidences « ultra méga secrètes » par Cousine Aglaé qui furetait chez Pétunia.

« Pareil, pouffe, poule… il recrute souvent dans le poulailler ! » Répondit Pétunia.

La limite à ne pas franchir fut largement transpercer lorsque deux semaines plus tard, Jamie-Hince-version-blonde, en allant poser un document familial – un album photo de Bibi à la maternelle- chez Trois, surprit cette dernière à bouche-que-veux-tu avec Suprême qui soupirait comme un « puceau en rut » - dixit Un qui avait assisté à la même scène la veille !

Jamie-Hince-version-blonde alla prestement expliquer à une Bibi déjà survoltée par la nouvelle copine de Quatre –« une croisement improbable entre Deux et 34 avec le QI d’une moule » dixit Lord of The Rings en résumé -, immédiatement surnommée « La Moule » par Deux, que Trois et Suprême pensaient à « faire un petit dernier ».

« Ils n’ont pas assez fait de conneries comme ça ? » Gueula Un à Bibi.

« Mais c’est le printemps ou quoi ? » Questionna Cousin Edmond en soutien moral de Bibi.

« S’ils se remettent ensemble, je divorce ! » Râla Bibi agacée à un Jamie-Hince-version-blonde qui tentait de calmer sa moitié d’un olympien :

« Voyons, amour, s’ils s’aiment ? »

« Ben, ils restent divorcés, éloignés et sans échange de fluide, merci ! » Répliqua Un qui venait d’imaginer la scène du remariage historique de Suprême et Trois.

« Ils m’auront tout fait, ceux-là ! » Renchérit Pétunia.

« Trois, Suprême, je veux vous voir maintenant, immédiatement, dans l’urgence absolue, bougez-vous ! » Dit par téléphone une Bibi au sourire de madone.

« Ouh, là, j’en connais qui vont morfler !! » Susurra Cousine Sidonie à FlowerPower.

« Chic, du sang, des larmes et un peu de Trois guimauve, on va se marrer ! » Répondit Power.

Lorsque les deux compères arrivèrent chez Bibi, la Smala avait « dégagé immédiatement » afin de laisser seuls Bibi et ses géniteurs.

La discussion fut brève et sans possibilité d’appel.

Bibi expliqua en des mots simples que ce « cirque ambulant de flirtage de bas étage était à proscrire », que « Trois devait se conduire de manière, enfin, adulte et ne pas couiner à chaque donzelle alanguie chez Suprême » et que ce dernier « avait l’obligation d’arrêter de surnommer Trois, sa guimauve en sucre roux préférée ou son trois d’amour de gauche » afin de préserver « l’efficacité de l’acte de divorce signé il y a quelques décennies ».

Il fut convenu que Trois devait « trouver fissa » un soupirant, sans l’adoubement de Suprême et que « n’importe quelle donzelle » ferait l’affaire de la Smala à condition « qu’elle ait, a minima, un cerveau en état de marche ».

Trois couina un peu sur l’épaule d’un Suprême qui était à la fois fière de son Bibi d’Amour, mais à la limite du serial killer car, comme il le stipulera à Un plus tard dans la semaine :

« Ben, quoi, Trois, c’est quand même ma révolutionnaire d’octobre préférée… On se marre bien avec elle… Elle est si nouillette que ça contrebalance mon cerveau alerte »

Un rua dans les brancards (et accessoirement dans les bras de Quatre qui le laissa choir comme un vieux jeans usagé) et demanda assistance « urgente » pour cause de « Suprême idiot » à Cousin Edmond qui se rangea du côté suprémique afin d’assurer « la gnole de l’été prochain ».

Trois, pour « emmerder » Bibi, accepta la proposition d’un voisin pour « un verre et plus si affinités » et roucoula comme une tourterelle pendant tous les weekends suivants au grand dam de Bibi et Jamie-Hince-version-blonde qui devaient écouter, ad nauseam, les « exploits » du bel « espagnol, portugais, enfin, un truc comme ça, du premier étage ». 


Episode suivant : Quand Quatre décide de devenir une fille et s’assure de l’aide  de Deux !

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog