Monday, August 10, 2015

Keep Calm & Marry a British Boy... Pourquoi j'aime les sujets de Sa Gracieuse Majesté ! (reprise)


Reprise d’un billet en anglais à la demande de certaines (of course) 


D’accord, c’est facile comme papier… J’aime l’Angleterre. Je ne dis pas le Royaume Uni car j’ai surtout un faible pour le Pays de Galles en sus de l’Angleterre. 


Je supporte le pays dans toutes les compétitions, au grand dam de mes proches qui ne comprennent toujours pas pourquoi je me redresse immédiatement aux premières notes du « God Save The Queen » ou du « Pomp & Circumstance », fière comme un paon. 


J’ai toujours eu cette connexion avec l’Angleterre et, d’aussi loin que je me souvienne, une inclinaison pour les sujets (masculins) de Sa Gracieuse Majesté –connus désormais sous le sobriquet Brit Boys -. 



Pour résumer rapidement, j’ai craqué à 12 ans pour un petit anglais de Brighton, et mon deuxième petit copain était gallois… Je peux compter mes ex français sur les doigts d’une seule main ! Pourtant quand j’y réfléchis, ils avaient tous quelque chose de très anglais dans l’attitude, le style ou les goûts. 



En ce qui concerne la classe, les goûts et, donc, l’attitude, rien ne vaut, pour moi, les Brit Boys. Meilleure Amie vous dirait que c’est inné chez moi de trouver un garçon « choupinet » et de m’apercevoir qu’il est anglais. 



Alors, évidemment, côté habillement, il y a de l’allure. Oh ! Bien sûr, il y a des similitudes avec les français ; Le laisser-aller est aussi courant de l’autre côté de la Manche, mais quand on en vient à la classe, il n’y a pas photo. 



Dans les grandes villes, ça déambule en costume cintré, trench, avec ou sans chapeau, des rayures ou des pois, du noir ou du moutarde, mais avec l’allure altière qui va avec ; A des années lumières de ce que j’aperçois ici (dans le Sud de la France)…. 



Bref, à l’époque du papier en anglais, Jamie (le joli damoiseau british qui me sert de lecteur ciné et musique) m’avait demandé les « English » que j’aimais bien « hors Jude Law, bien sûr ». 







Comme par hasard, il avait spécifié « acteurs et/ou chanteurs ». J’en ai profité pour revoir mes « classiques ». 


Evidemment, le premier d’entre eux sera Jude Law… on ne va pas y revenir dix fois (quoique…) aperçu pour la première fois, donc, dans « Shopping » qui n’a absolument pas marqué ma mémoire, cinématographiquement parlant, of course… 

Acteurs : 

Paul Bettany : Cela fait maintenant plus de quinze que je reluque ce grand blond ! Je le trouve encore plus beau que Jude (ce qui est un exploit) dans la version moins sexy… Quoique, en regardant bien certains films… et quelle voix


Ma première vision de lui : The Land Girls 1998, trop romantique -et nunuche - pour moi ! 






Ben Whishaw : Je sais, je sais. J’en connais qui vont monter le son en me disant que j’ai « un besoin absolu d’aller chez l’ophtalmo » ou que j’ai un « problème majeur au cerveau ». A chaque fois que je cite ce garçon, Meilleure Amie me regarde avec ce regard qui veut dire « Mais elle est dingue ! ». La dernière fois, elle m’a dit « Il ne ressemble à rien »… Eh ben, moi, j’aime beaucoup ce « rien ». 


Ma première vision de lui : « Mauvaise Passe » 1998/ « La Tranchée » 1999 




Rupert Penry-Jones : J’étais juste sous le choc de l’épisode final de la saison 2 de Spook (MI5 en français), cette série géniale de la BBC quand j’ai aperçu le premier épisode de la saison 3. J’étais déjà accro et là, devant l’écran, le joli blond qui faisait son arrivée dans le rôle principal, j'en suis restée bouche bée… Depuis, ses apparitions sur le petit ou grand écran me ravissent. 

Ma première vision de lui : Spook (MI5) saison 3 – 2003 




Richard Armitage : Visiblement Spook était le nid des jolis brit boys. Après Rupert Penry-Jones, voilà celui que je visais depuis 2005 qui débarque. Autant vous dire que je n’ai loupé aucun épisode car, Armitage est l’un des beaux mecs aperçus depuis des années, toutes nationalités confondues ! Dernièrement, il a été enlaidi par Peter Jackson, mais même dans ce contexte, j’en connais qui ont soupiré pendant tout le film ! 

Ma première vision de lui : MacBeth 2005 




Benedict Cumberbatch : La première fois que je l’ai aperçu, j’ai pensé que mon radar était défectueux. Dans The Last Ennemy, ce n’était pas le plus joli mec du monde, mais il avait quelque chose de différent, d’une élégance rare et qui le rendait fascinant. Au moins, j’ai été rassurée quand la BBC (encore) l’a propulsé comme le nouveau Sherlock et que les filles autour de moi ont commencé à citer son nom pour évoquer les mecs plus « mignons »… ouf. 

Ma première vision de lui : The Last Ennemy 2008 





On en a fini avec les acteurs, même si, je dois préciser que si je devais inclure les écossais, et autre gallois, je devrais rajouter des noms tels que : Ewan McGregor, Christian Bale, James McAvoy, etc. ; Pas mal, non ? 


Bien sûr, si vous me lancez sur les irlandais, on n’a pas fini ! 

Pour ce qui est des autres anglais, je peux vous en citer au moins deux : Andrew Garfield (oui, oui, je sais) et Aaron Taylor-Johnson. 




Chanteurs : 



Alors, là, je dois le dire, je me fous un peu du gabarit du chanteur tant qu’il possède une voix qui me chavire. Néanmoins, certains sont aussi adaptés à mes goûts…. 



Graham Coxon : tous ceux qui me connaissent, le savent. J’adore ce garçon depuis une rencontre à l’issue d’un concert en juin 1990. Oui, ça date, mais que voulez-vous ! Je l’ai trouvé « sooooo cute » (trop choupinet) à l’époque et mon petit copain d’alors a bien failli m’étouffer avec mon billet de concert… Je le trouve parfait comme artiste, guitariste, etc. et physiquement, aussi. Quoi ? 

Ma première vision de lui : mars 1990, premier close-up juin 1990, première parole novembre 1990. 



Damon Albarn : Honnêtement, très longtemps, c’est sa voix qui m’a charmée. Bien sûr, Damon a toujours été un très joli garçon, mais ce n’était pas vraiment pas tasse de thé… Pourtant, en vieillissant, le fringant quadra se bonifie et arrive à rajeunir pendant les tournées de ses groupes (Blur en tête, mais aussi Gorillaz, The Good The Bad & The Queen, etc.) ; Croyez-moi sur parole, il lui suffit de sourire pour que tout le premier rang s’évanouisse ! Moi y compris ! 

Ma première vision de lui : mars 1990 



Bill Ryder-Jones : Quand je l’ai vu, il était tout mimi au sein du groupe de Liverpool, The Coral. Il jouait de la guitare et de la trompette – oui, j’ai un problème majeur avec les guitaristes - ; Il était tout jeune, tout mignon, en sus, il ressemblait à un de mes ex qui était un beau souvenir. En grandissant et en prenant son envol loin de The Coral, il se révèle être une bien belle pépite. 

Ma première vision de lui : sur la scène en 2002, puis à Paris en 2003, là, où j’ai remarqué le joli spécimen. 




Alex Turner : Ah ! Alex Turner ! Honnêtement, la première fois que j’ai eu vent de Turner, c’est en tant que chanteur, pas charismatique, d’Arctic Monkeys en 2006. Je l’ai vu lors d’un show télévision (anglais) et je n’ai même pas fait attention à son physique (il sortait juste de l’adolescence, et encore… pas totalement !). Par contre, sa voix, oui. J’ai accroché immédiatement au phrasé et au son d’AM. Pourtant, mois après mois, j’ai noté çà et là quelques améliorations sur la bestiole, jusqu’en 2009, où, dans le clip de « Crying Lightning » j’ai failli m’évanouir ! Il n’est pas le plus beau, ni le plus sexy, mais il dégage autre chose… un truc mystérieux qui me sied au teint. 

Ma première vision de lui : début 2006 sur MySpace 


(merci à Boris Allin)



On pourrait penser que j’ai d’étranges goûts en matière de garçons. 


En définitive, je possède un type assez défini : yeux clairs (bleus) ; cheveux blonds (si possible, mais les bruns sont acceptés), grands, minces et, clairement, dans la gamme « crevettes », comme dirait Meilleure Amie. 

Ils pourraient arriver tout droit des années 80 quand je privilégiai déjà les David Bowie, John Taylor, Robert Smith, Dave Gahan & Martin L. Gore… 

Oh merdus, que des anglais !! 

Vous voyez ! Je n’y peux rien… Si les Anglais étaient les seuls sur Terre, je serais la plus heureuse du monde !


Deux jolis anglais chantant ensemble : David Bowie & Damon Albarn "Fashion"





No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !