Tuesday, April 07, 2015

Me voici accro à Peaky Blinders... Ah Bravo comme diraient certains.....


Je dois reconnaître que mon australienne de sœur adoptive (Linda, sista, I love you sooo fucking much) a toujours raison quand on en vient aux séries TV et autres films un peu détonants.

Elle avait pointé la série anglaise « Peaky Blinders » principalement pour l’acteur irlandais qui me sied au teint depuis quelques années ; Plus précisément depuis que j’ai croisé son jeu dans « La Tranchée » de Boyd en 1999. Il est l'un des deux seuls acteurs(1) à me faire passer par toutes les émotions à chaque fois... C'est dire l'étendu du talent de ce damoiseau.

Ah, oui, pardon, le nom de l’acteur : Cillian Murphy.


Alors, évidemment, me connaissant, elle avait aussi précisé que la musique était en décalé par rapport à l’époque ; Donc, quand la série a débarqué sur ARTE, j’ai trépigné et j’ai vite acquis les deux saisons (en V.O, of course) et je les ai avalées en quelques jours.

Du coup, Linda a été obligée de rattraper son retard pour confirmer ma réaction à la fin de la deuxième saison :

« Il nous en faut au moins une de plus ! ».

Et finir l'épisode 6 de la saison 2 sur la chanson la plus envoûtante et jouissive d'Arctic Monkeys(2), ça relève du génie !

Outre l’ambiance (glauque et captivante), l’histoire (sombrement éclatante), les personnages (du plus tordu au plus subversif) et le lieu (Birmingham dans les années 10/20), tout dans cette série repose sur les yeux bleus et ce côté angéliquement effrayant de Murphy.



Même si je trouve de temps à autre que les relations avec la naissante IRA un peu trop légère et son côté fragilisé par la traîtresse de jolie blonde sont caricaturales, l’ensemble de la série est excellente et on se laisse prendre au jeu de cette famille qui essaie de s’élever par la force (et pas seulement des poignets, sauf quand il s’agit de manier la casquette… d’où le titre…).

Alors, n’hésitez pas, si vous aimez les gangsters anglais, les filles en robe charleston, l’Angleterre du début du 20e, la loyauté, les couleurs ocre et incroyablement sublimes (le directeur photo est génial !) la violence, la sueur, le sang et les larmes, Peaky Blinders est fait pour vous !

Ah, oui, et quelle bande son, merdus !!

De Nick Cave à Arctic Monkeys, des White Stripes à Johnny Cash en passant par  P.J. Harvey, Tom Waits, The Raconteurs, … Que du bon !





(1) l'autre étant Andrew Garfield (oui, je sais, je fais dans Irlande/Angleterre à chaque fois... Désolée)
(2) "Do I Wanna Know ?"

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !