Monday, March 16, 2015

Le syndrome du serpent venimeux, selon B !


Il faut l’avouer, B avait raison dès le début.
 
Il faut dire aussi que B sent ce genre de personnes à vingt kilomètres et foutrait la trouille à un Régiment d’Infanterie quand elle évoque ces pressentiments.

Interrogée sur une situation donnée, il ne lui a pas fallu plus qu’une heure pour analyser, cerner et évoquer le problème qu’elle a surnommé « le serpent venimeux ». 

 
Alors, savoir que B savait que nous ne savions pas - Elle a des antennes ou quoi ? -, ça nous a chamboulés pendant de longues minutes !

Bref, sur ce cas, malgré les explications logiques, les signes, les évidences et autres joyeusetés, B n’a eu de cesse que de répéter ad nauseam « Serpent venimeux en vue ».

Bien sûr, comment écouter B ? Non, mais B, quoi ! Elle sent tellement de choses au quotidien que cela relève l’hallucination collective.

Où le commun des mortels (moi, vous, nous) ne voit que des banalités, elle « voit au-delà » des choses (des gens).
 
Et voilà qu’elle avait raison (encore, mais ne lui répétait pas, elle s’en enorgueillirait !) : on était bien en présence du syndrome du serpent venimeux.
 
Vous vous rappelez du serpent Kaa dans le livre de la jungle ?

 
cet extrait me fait hurler de rire à chaque fois..(je suis bon public, je sais !)

 
B avait une théorie sur la bestiole. Sa définition était claire :
 
Un être instable, capable d’insinuer des idées qui ne sont même pas de lui, s’adaptant aux personnes qu’il fréquente jusqu’au mimétisme, ayant un humour limite cassant afin de faire passer des messages qu’il n’est pas capable de dire honnêtement, jouant la carte de la séduction, ayant des sautes d’humeur qui s’expliquent par un refus d’assumer son implication personnelle, pensant qu’il sait ce que les autres pensent, sentent, complimentant les gens pour les faire faire des choses qu’il ne veut pas faire (par incompétence ou trouille), faisant des éloges non sincères et non positives, trouvant toujours le besoin de cacher sa faille narcissique…

 
En résumé le serpent peut être de prime abord (rayez les mentions inutiles, mais d’après B, la liste est correctement établie) quelqu’un de :
 
  1. instable, (et/ou)
  2. séduisant, (et/ou)
  3. sympathique, (et/ou)
  4. courtois, (et/ou)
  5. prévenant, (et/ou)
  6. réservé, (et/ou)
  7. charmeur, (et/ou)
  8. flatteur.

Mais, d’après B, il doit y avoir un malaise dès le départ. Quelque chose que vous sentez mais qui trop diffus vous empêche d’écouter votre instinct (l’erreur à ne pas commettre)…
 
Un malaise comme face à un enfant qui vient d’arracher les ailes d’une mouche sans réaliser que cela lui a fait mal et qu’il la prive de sa vie, incapable de voir la souffrance de l’autre car cherchant uniquement à satisfaire son besoin.

Selon B, tout serpent venimeux a un problème de déni effrayant et une stratégie de contrôle sur les autres. Il est visiblement incapable d’éprouver de réels sentiments sans y rechercher en premier son bien-être et son intérêt. Il a souvent une énorme faille qu’il tente de dissimuler en se protégeant et en agissant comme un caméléon manipulateur de peur de se retrouver face à un déchiffreur de code Enigma (vous ... Comme dirait B "Si le serpent se retrouve face à son double, il panique et attaque pour tuer l'autre au plus vite") .

La solution de B : Fuir sans jouer au sauveur...  en assénant la vérité à l’autre « Disons que tu es juste quelqu’un de manipulateur et, donc, sans intérêt pour moi. Bon courage pour la suite et bonne route ! ».
 
 J’adore B quand elle s’improvise psychologue !

 


 
NDLR : Oui, les deux images sont issues de Robin des Bois, mais j'adore ce dessin animé.... 

 

 
Crédits photos : Walt Disney(c) 


En association avec So Busy Girls





No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !