Monday, January 05, 2015

La faille, le retour !

La Faille, première partie(1) !
Dernièrement, je discutais avec Meilleure Amie d’un cas particulier et nous évoquons le sentiment de ressentir les choses à travers l’attitude d’une personne.

J’ai le désavantage de percevoir les fêlures, les blessures ou les doutes de certaines personnes. Peut-être parce que celles-ci font écho aux miennes.

Mais je vous assure, ceci me met dans l’embarras.

Parce que, dans certains cas, je ne peux pas absolument pas me permettre la moindre réflexion et, encore moins, intervenir pour débloquer la situation ; Alors que j'en ai les outils.

Dans cette situation précise, je prends sur moi mais j’absorbe ; C’est paradoxal, mais c’est une réalité. J’absorbe et je m’en rends malade.

Pourtant, cela ne m’impacte absolument pas. Je pourrais largement tourner les talons, vider mon esprit (où est située cette touche reset ?) et oublier ; Je ne le fais pas. Je ne le peux pas.

Une fois, ingérés, ces sentiments restent tapis dans l’ombre de mon cerveau et je commence à m’inquiéter pour l’autre.

La plupart du temps, l’autre n’a rien perçu, a géré son problème, a vidé les compteurs, a passé l’éponge ou a mis son mouchoir sur le problème et repart de plus belle.

Moi ? Je me tracasse encore et encore.

Le souci majeur de ressentir certaines personnes est de ne pas pouvoir en parler.

Comment expliquer que vous puissiez comprendre l’humeur de jour (de la semaine, de l’heure, de la minute) d’une personne qui vous est quasiment inconnue ?

Car, seuls vos intimes sont accessibles à ce niveau, en général.

A force de les côtoyer, vous percevez leurs bons et mauvais jours, leurs difficultés, leurs espoirs et tout ce qui fait d’eux des gens pour qui vous feriez presque tout pour leur assurer du bonheur.

Mais ces personnes inconnues, comment peuvent-elles venir s’immiscer dans votre vie, votre esprit et vos pensées ?

C’est inexplicable et, parfois, cela me fait peur. Je n’ai pas encore d’explication logique mais d’aucuns disent que cela s’appelle la prédestination.

Il semblerait que certaines personnes doivent impérativement faire partie de votre vie, pour une heure, un jour, un semaine, un mois ou plus.

Qu’elles doivent vous apporter ou vous rendre quelque chose.

Alors, si cela s’avère exact, il faudra, à l’avenir, que j’ai le courage d’ouvrir la discussion avec la personne concernée et de ne plus fuir devant l’évidence.

Plus facile à écrire qu’à faire, je vous l’accorde.



 







(1) Pour ceux qui liront l'article "Une faille dans mon cerveau" et noteront l'échange dans les commentaires, je recommande, aussi, comme mon lecteur d'alors, le livre "Petit Guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués"... Cela peut laisser penser certaines fois que l'auteur enfonce des portes ouvertes, mais justement, elle les ouvre pour ceux qui n'osent pas le faire tout seul !



No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog