Wednesday, July 23, 2014

Point sur le garçon de la boîte aux lettres

Alors, certains d’entre vous, les nouveaux en fait, se sont étonnés de l’arrêt des « aventures » entre le garçon de la boîte aux lettres et moi.

Que dire ? Rien, en fait.

Je ne comprends pas l’attitude du garçon (ni les voisins d’ailleurs).

Ah, oui, il est revenu habiter dans l’immeuble après que la voisine du 8e ait déménagé pour emménager avec le voisin du bâtiment d’à-côté (oui, elle s’est vite recasée ma divine voisine !).

Depuis, nous nous recroisons donc, sous l’œil alerté de la concierge, les allées et venues des autres habitants qui apparaissent aussi étrangement qu’ils disparaissent aux boîtes aux lettres et le chat du voisin du premier qui miaule pour couvrir nos échanges.

Echanges ? Que dis-je ! On joue au poker menteur ! Le premier qui se découvre trop a perdu !

A ce petit jeu, je suis en passe de gagner ! Non que je triche ou je mente, mais j’ai décidé, depuis sa réintégration, de ne pas m’exposer autre mesure, sans avoir l’assurance du jeu auquel il joue.

Car, oui, il joue à quelque chose, mais quoi ?

Là est la question qui intrigue l’ensemble de l’immeuble ! Ils en sont à faire des suppositions dignes du Cluedo® !

Parce que, en effet, son relatif intérêt pour mes goûts, son interrogatoire très souvent maladroit et son flicage en règle dans les coursives de l’immeuble laissent à penser aux habitants (personnellement, je préfère ne plus penser) qu’il est « manifestement très intéressé pour être un ami mais n’a pas encore choisi la tactique d’invitation amicale » (sic).

Le grand gendarme de l’immeuble (au propre comme au figuré) penche pour « j’attends qu’elle m’invite » mais estime que je ne devrais pas « m’aventurer à le faire, car il serait capable de refuser sous prétexte qu’il a passé une sale journée dans les transports en commun ». Il faut dire que nos deux zigotos ont eu quelques échanges peu aimables après que le garçon de la boîte aux lettres ait, un jour de « grand vent » (lire les jours où il fait ostensiblement la gueule à la planète entière !), dit qu’il « en avait rien à foutre » de la couleur des boîtes aux lettres.

Le grand gendarme étant le responsable de « l’amicale des voisins » et œuvrant, toujours au mieux, pour l’amélioration de nos conditions d’habitation, fut passablement courroucé.

Donc, ne sachant pas ni pourquoi, ni comment, ni quand, le garçon de la boîte aux lettres va se décider à être franc, honnête et principalement expansif (et là, comme dirait la divine voisine, « on touche au divin ! »), je ne retiens ni mon humour, ni mes avis et encore moins mes piques amicales.

1. S’il prend la mouche, cela ne dure jamais trop longtemps.
2. S’il est collant et indiscret (dans la limite du garçon, c’est-à-dire -trop ?- raisonnable), cela ne dure jamais, non plus, trop longtemps.
3. S’il est juste lui-même, cela n’arrive que trop rarement, lors d’une nano seconde où il a lâché la bride.

Alors, mes voisins et moi avons décidé, enfin principalement eux, de me présenter « un garçon gentil, normal et poli » afin de provoquer une réaction en chaîne (j’épouse ledit garçon, lors de la cérémonie la cousine du garçon flirte avec le garçon de la boite aux lettres/le garçon déménage de nouveau/le garçon pense que le nouveau est un gros con et l’exprime clairement lors d’un verre au café du coin/le grand gendarme le décore pour « mérites envers les habitants de l’immeuble » et tout le monde sourit, etc.).

Sur ce, la concierge se lance dans une explication fournie sur le fait que le garçon « gentil, normal, poli, on l’a déjà, mais qu’il n’est pas encore mûr pour tout comprendre ».

Je vous passe la discussion devant les boîtes aux lettres, car, lors du moment le plus important (« il est juste timide, ou il est insignifiant ? »), ledit garçon est arrivé avec sa tête de dogue allemand, et nous avons tous regagné nos appartements.

Mais comme dirait la gardienne de l'immeuble (et fan absolu du Grand Gendarme) : « Mais au moins il te fait rire et il est drôlement cool le bougre malgré son air de dogue allemand ! ».

En fait, cela doit être cela, il sait qu'il est drôle et cool, le bougre !

Suite au prochain épisode ?


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog