Thursday, July 10, 2014

Chronique musicale : Kasabian 48:13



En cinq albums et dix ans d’existence, Kasabian a acquis un mélange intelligent fait de tubes immortels et de chansons pour grandes fêtes populaires (en largement plus subtil que certains) sans le côté musique de masse ! Après VELOCIRAPTOR, déjà limite culte, 48 :13 arrive en force, écrasant toute concurrence !

 Oyez, Oyez, Kasabian est de retour !

Bon, d’accord, le printemps est beau, mais beau ! Damon Albarn, Kasabian… manquerait plus que Arctic Monkeys, The Coral, et Blur pour combler ma vie (musicale, n’allez pas vous affoler, non plus !).

Après l’excellent WEST RYDER PAUPER LUNATIC ASYLUM et le non moins mordant VELOCIRAPTOR, Kasabian revient donc en force en écrasant les petits camarades avec leur hypnotique 48 :13 !



Heureusement ma réputation n’est plus à faire ! Car à l’écoute du petit dernier de Kasabian, j’ai encore frôlé le ridicule ! Comment danser comme aux grandes heures des nuits passées à festoyer sur les plages ou chez des potes ? Press Play (je n’allais pas louper l’occase de citer Damon Albarn, quand même, qui a bossé avec une partie de Kasabian sur Afrika Express !).

Le morceau ‘Treat’ (6 minutes 53) a définitivement scellé le fait qu’il vaut mieux que j’évite tous les dancefloors surpeuplés pour rester cachée chez moi ! Ce titre est complément addictif !

Kasabian balance des arrangements bidouillés incroyablement prenants !

Avec un Sergio Pizzorno omniprésent et la voix lancinante de Tom Meighan, 48 :13 est à la fois cohérent, éclectique et extrêmement jouissif !



Le côté piquant de ‘Shiva’ contrebalance avec le hip-hop électro de ‘Bumblebee’, puis s’en suivent un peu d’apocalypse (Glass), une touche de psychédélique (Explodes) ou la chanson pour une future Coupe du Monde de Football (Eez-eh).

48 :13 est une idée de Pizzorno et Kasabian s’y est tenu. Pas la production qui l’a monté à 49:00 ! Enfin les artistes de Leicester sont toujours au top depuis dix ans et surprennent encore. Tant mieux !

L’envie, le son, l’inventivité des arrangements font de cet album The IT de l’année.

Personnellement je suis plus que séduite (oui, j’en suis raide dingue !), à la limite de l’écouter en boucle et de lâcher mes protégés et le sublime EVERYDAY ROBOTS de qui vous savez ! C’est dire !

Glastonbury leur est enfin promis, en tête d’affiche, pour le concert de la décennie !!! Je réserve mon billet dès maintenant !


Kasabian "Treat"


No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !