Friday, March 14, 2014

Bouderie et vexation... la limite à ne pas franchir !


Oui, et alors, j’ai tendance à prendre la mouche et à bouder ?

Oui, je sais, c’est exaspérant pour beaucoup !

Oui, j’avoue, j’ai une sensibilité un brin trop élevée pour ne pas me froisser au moins une fois par semaine (et j'ai attendu toute la semaine pour écrire ce papier !).

Oui, je trouve cela rassurant de s’enfermer dans sa bulle et ne plus bouger.

Oui, c’est un peu infantile mais cela m’amuse follement !

Et quand on retrouve son double côté « je boude dès que tu me dis ce que je ne veux pas entendre ou quand tu ne me dis pas combien je suis trop top ! », on arrive vite à rire toute seule !

Dernièrement, j’ai amorcé un jeu assez hilarant (enfin pour qui a appris les règles du jeu par cœur), me vexer pour un rien alors que d’ordinaire, je partirais d’un éclat de rire et attendre que mon partenaire réponde à mon coup (Ah, Meilleure Amie ! Puisque c’est elle dont il s’agit).

Avec elle, je sais que c’est pour mieux sourire, rire et faire que la journée soit agréable…

Cependant, oui, je peux bouder et me vexer pour de vrai, parce qu’on m’a blessée et qu’on l’a fait sciemment.

Et là, il y a quelques énergumènes qui ont atteint les limites à la bouderie et la vexation fictives.

- Prétendre que les gens ne sont que des objets, passe encore ;

- Faire croire que l’opinion de l’autre a, un tant soit peu, d’intérêt pour vous, Cela peut se comprendre ;

- Jouer avec les sentiments de l’autre, ce n’est pas mortel… tant que cela n’est pas ciblé au cœur.

Mais ignorer l’autre sans raison majeure, faire comme si l’autre était le dernier des derniers, et, surtout, le tenir bien à l’écart du troupeau…

Voici ce que j’appelle la limite à ne pas franchir.

Par exemple, quand on présente des excuses, on est en droit d’obtenir une acceptation, positive ou négative.

Jouer avec les autres n’est pas concevable pour moi. En l’occurrence, ces personnes-là ont atteint la limite à ne pas franchir, et, comme je le fais rarement, quand je franchis le Rubicon, je ne reviens pas en arrière.

Alors, si vous lisez ce papier, et que vous aussi vous avez une tendance à ignorer les gens quand cela vous arrange, que ce soit par pure impolitesse, prise de tête, ou simplement parce que vous prenez les autres pour des acquis (sûr(e) de votre charme ?), sachez que vous risquez de vexer et de blesser quelqu’un de manière irréversible.

Et dans ce cas précis, mis à part une réelle explication sincère les yeux dans les yeux, je ne vois pas ce qui peut faire pardonner cette attitude.

Et vous, quelle est votre limite ?

Culture Club " Do You Really Want To Hurt Me ?"





3 comments:

  1. étonnant comme "certains" te connaissent bien mal, ma lisa... bien bien mal... bizzzzzz A+

    ReplyDelete
    Replies
    1. Heureusement, je ne suis pas parfaite ;) (private joke)

      Delete
    2. Mais tu es mon génie !! aussi j 'adoooore ta photo profil !!!

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog