Thursday, February 06, 2014

Quand B conseille X et que je ne dis rien....



Cela peut s’avérer assez étonnant et même cocasse de jouer avec quelqu’un du même niveau. Cela fait « passer le temps » et cela démontre d’un intérêt relatif.

Mais la personne concernée par ce jeu m’indique (lors d'un apéritif hier soir) que son joueur est incapable de soutenir une relation stable et non lunatique.

Son joueur, selon ses dires, rentrerait plus dans la catégorie « manipulateur et séducteur » que « joueur émérite sans autre ambition qu’une relation aimable et honnête ». Il faut dire que le bougre est drôlement malin !

Il sait parfaitement manipuler les gens et les contraindre dans son jeu uniquement en arguant le côté « simple et gentil » de la bestiole.

X (mon informatrice) m’a alors raconté le jeu depuis le début… Et mon cerveau a hurlé maintes fois « Halte-là, X ! Il faut sortir de là, tout de suite ! ».

X, perplexe devant ma bouille en brin effarée, m’a demandé comment j’évaluais la situation et que ferais-je à sa place ?

Bon, résumons, X bosse avec un manipulateur charmant et détonnant. Ses collègues le trouvent étonnamment sympathique et les chefs aussi. X s’est alors engagée dans un jeu « à l’insu de son plein gré » doucement mais sûrement avec ce « Charmant » (oui, elle est accro à la série « Once Upon A Time »).

Mais, à force de jouer, elle s’est auto-établi des règles strictes qu’elle a outrepassées quelque fois (de trop) et elle a basculé dans un jeu dangereux.

Premier conseil : On lui a conseillé de le fuir, de l’ignorer et de ne pas répondre à ses « demandes » de jeu ; Résultat : Elle a tenté le coup mais le joueur est habile et l’a récupérée à chaque fois.

Deuxième conseil : s’auto-enfermer dans son cocon, n’en sortir que pour les réunions stratégiques (autant dire pour elle, une fois par an, elle est standardiste, lui un des coursiers de la société) et ne plus répondre aux sollicitations hors « Passes-moi le dossier Tructructruc ».  
Résultat : Les dossiers Tructructruc étaient hebdomadaires et son joueur perdait régulièrement son exemplaire pour en récupérer un « à la cantine, ce midi ?».

Troisième conseil : lui dire que « bon, alors, maintenant, c’est juste professionnel. Toute discussion hors du cadre balisé de Truc et C°, on oublie. Merci ». ; 
Résultat : Elle nous a regardés, stupéfaite, et nous a dit « Mais vous êtes des malades… avec qui je vais parler moi ? ». Ben, justement ! Pas avec le manipulateur !

Est rentrée en jeu à ce moment précis, B, ma créatrice, qui, en marge de son côté Peter&Pan un brin agaçant mais « charmant », a une clairvoyance à la limite divinatoire quand on en vient à cerner les gens.

En deux ou trois phrases et situations, B a asséné à X un sanglant :

« Moi, je dirais que comme les serpents, il ondule et se sert de toi, X, comme pierre antistress. En dehors de ça, tu ne l’intéresses même pas ! Crois-moi, je le sens ! ».

Quand B sent quelque chose, moi, j’ai tendance à la croire.

X m’a regardée et me dit « Et toi, Lizzie, t’en penses quoi ? »

B lui réplique alors : « Attention, elle a l’œil qui pétille, ça promet ! ».

Ben, moi, justement, je comprends B et X.

B a raison. Il faudrait mieux pour X de laisser tomber ce jeu stupide et dangereux et se focaliser sur le gentil garçon qui la regarde intensément à chaque fois qu’on déjeune dans ce restaurant du centre-ville. Il n’oublie jamais combien de sucres elle prend, par contre, moi, je dois systématiquement lui rappeler que « Oui, j’ai commandé un Thé Earl Grey, avec un nuage de lait, à part, y’a dix minutes »…

En sus, ce genre de relation est doublement périlleux.

X n’a pas les épaules pour affronter quelqu’un d’aussi manipulateur qui, visiblement :

1)      Soit n’assume pas son attrait pour X devant ses collègues (et face à lui-même) et, donc, n’est pas du tout « charmant »,
2)  Soit s’amuse foncièrement à se rassurer sur son pouvoir de séduction, et là, ce n’est pas de la manipulation, mais uniquement de rouerie gratuite.

Après le départ de X, limite livide et toute révolutionnée de s’être pris les pieds dans le tapis (encore ?), B me dit :

« Elle est mal barrée X… Manquerait plus qu’elle en tombe amoureuse de cet allumeur ! »

J’ai éclaté de rire… B est impayable…

Elle m’explique alors qu’elle a connu ça « dans sa vie professionnelle » (à l’époque des dinosaures) et qu’elle s’était réveillée un matin « accro à un connard  sans savoir comment et pourquoi ».

Honnêtement, je n’ai pas demandé à B comment elle s’était sortie de ce jeu-là, car elle m’a dit tout-de-go :

« Le meilleur moyen d’éviter ça ? Demander à son cerveau de verrouiller le cœur pendant les heures de boulot ! ».

Je lui rétorque alors que, si, selon son principe, on ne copine pas au bureau, et comme X, on n’est pas liant avec les autres (à cause de son éducation et, principalement, de son physique passe-partout… et croyez-moi, j’adore X, c’est un amour de fille mais ce n'est pas Scarlett J. ou Penelope C.), on risque la solitude à plein nez.

Elle me répond que, sur le principe, j’ai grandement raison et que si, et seulement si, quelqu’un possède les mêmes intérêts, les mêmes idées, goûts qu’un autre, on peut devenir copain comme cochon (et plus si affinités, amis).

Reste un point essentiel selon B :

« L’honnêteté, ma fille. L’honnêteté et la franchise. Si quelqu’un nous plaît, on lui dit clairement et on engage une relation simple, sincère et pas malhonnête. C’est simple comme bonjour. Comme à la maternelle, on dit à l’autre « tu veux être mon copain ? » ».

Ben Mon Cochon... 

Ah ! B…. Rien que pour ce genre de phrases, je l’adore…

Car, elle a tout à fait raison.


4 comments:

  1. Je rejoins B, cet individu n'a vraiment pas l'air clair et X risque fort de se casser les dents à la fin, et plus le temps passe, plus dure sera la chute.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Malgré son côté peterpan B est d'une intuition folle et je la rejoins souvent... X a capté car elle m'a dit avoir "rompu" tous liens lors d'une discussion ... Ouf ! Sauvée !

      Delete
    2. X tiendra-t-elle sur la durée ? Et l'autre a-t-il compris ?

      Delete

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !