Tuesday, February 25, 2014

Pourquoi il fallait regarder les J.O. d'hiver (tant pis pour vous !)


Allez, je fais ma midinette… 
Promis, après les J.O d’Hiver, j’arrête ! 
J’attendrai impatiemment les J.O. d’été à Rio en 2016 pour soupirer de nouveau (quoique, il y a la Coupe du Monde de Football au Brésil, en juin prochain, non ?).

Depuis toujours, les grandes messes sportives, j’adore. 

Il y a cette exaltation, cet engouement national, cette fierté quand votre pays gagne (comme si vous gagniez vous-même ! Il fallait me voir quand l’Angleterre a gagné sa première médaille, d’or - en Skeleton… J’ai perdu mon self-control !), etc.
Voici les quatre raisons majeures, selon mes critères, de regarder les J.O. cette année :
  1. Hockey sur glace : perso, j’adore le Hockey sur glace. Si j’avais été un garçon (oui, je sais, les filles, cela joue AUSSI au Hockey…), j’aurais été le seul à faire du Hockey au lieu du foot ou du rugby. C’est un jeu aussi gracieux que violent, rapide et impressionnant, stratégique et subtil (oui, oui, un grand coup de crosse, et au lit !)… mais il y a d’autres subtilités intéressantes : Roman Josi (ci-dessus), Jonathan Toews, Patrick Sharp, Sidney Crosby (aarrrrh), Raphael Diaz, Henrik Lundqvist… Que du bonheur, ce sport !
  2. Curling : je conçois que, sur ce sport en particulier, vous vous demandez si je suis particulièrement bien équilibrée… Le Curling. Comment expliquer que si vous n’êtes pas british (ou assimilée, comme moi), il y a deux sports que vous ne comprendrez jamais : le Cricket et le Curling ! Mais, mis à part regarder deux personnes « balayer » devant une pierre en granit poli et taillé pour la placer le plus près possible d’une cible appelée « la maison », il y a aussi Thomas Ulsrud… Oui, oui… c’est hyper passionnant ce sport !
  3. Free-Style : et là, honnêtement, je suis trop trouillarde pour faire un sport aussi extrême… Du coup, je me contente de regarder ces sportifs qui effectuent des figures dans un snowpark à partir de structures en neige ou en métal… et puis, Jossi Wells (ci-dessous) aide beaucoup à la compréhension des figures… Je retiens les termes sans forcer… Comme quoi !
  4. Patinage de Vitesse : laissez tomber le patinage artistique (pas assez rock, trop « Once Upon A Time ») pour celui de vitesse. Premièrement, c’est plus vif, plus agréable à regarder et il n’y a pas de musique sirupeuse… Ensuite, il y a Shani Davis !


De plus, les J.O d’hiver, c’est l’occasion d’admirer la neige, le froid, la glace, etc. ; de sortir de la routine métro/boulot/dodo, sans appel de votre banquier qui hulule à mort devant le prix de la location du duplex (oui, pourquoi se priver, merdus !) en Savoie…
Cela permet de se remémorer les bases de certains sports, de rêver d’en essayer d’autres et de situer un pays sur la carte…
Devant un Choupi enamouré (car vous ne soufflez pas en regardant la compétition de Halfpipe), vous réalisez :
      • Que vous devriez vous remettre au ski intensif et qu’il faudrait prendre quelques leçons particulières (il est libre Christof Innerhofer après les J.O. ?).
      • Que l’anglais, c’est bien, l’espagnol aussi, le russe, l’italien, l’allemand et le finnois, aussi, mais bon, si on prenait des cours de Slovène, Choupi ? Non ? (et accessoirement, peut-être que Jan Kralj pourrait faire guide cet été, non ?)
      • Qu’en géographie, vous avez toujours été hyper méga géniale et que Choupi en a encore des étoiles dans les yeux quand vous avez dit (devant sa mère) : « Oui, le Timor Oriental est une ancienne colonie portugaise et indépendante depuis le 20 mai 2002 », sans préciser que Yohan Goutt Goncalves y est pour beaucoup pour votre intérêt soudain pour cette république !
    Et vous, c’était quoi la raison première de votre « je réserve la soirée, y’a les J.O. ce soir ! » ?





    2 comments:

    N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

    Le blog d'une ItemLiz Girl

    Top


    Rechercher dans ce blog