Monday, January 13, 2014

Les aventures de la Smala : Le retour 2014 et introduction du fiancé officiel de....

Vous avez voté, tant pis pour vous ! La Smala revient !




Après un réveillon de Noël largement au-dessus du niveau de délire absolu (grand numéro de reconquête de Trois envers Suprême, demande en mariage de Quatre à 34 non approuvée, hystérie collective suite à la perte du Petit Jésus, impasse grandiose et historique de la messe de Minuit, chants païens entonnés par Un et Lord of the Rings, Explication dantesque entre Bibi et Cinq-et-Demi sur leur « non relation à venir, déprime de Jamie-Hince-version-blonde après la discussion avec Cinq-et-demi/Quatre/Trois/Un ; etc.) et une nuit de la Saint Sylvestre qui s’est terminée dans le sang (Trois s’étant ouvert le doigt avec le couteau à huîtres) et les larmes (Deux s’étant fait larguée par Jamie-Hince-version-blonde vers deux heures du matin), la Smala entamait 2014 avec la simplicité habituelle et le sempiternel déjeuner de « rentrée ».

GAT avait convoqué toute la Smala dans son salon pour le déjeuner « familial, convivial, sans pleurs, ni couronne ». Cousin Edmond avait prédit une année « du tonnerre de Dieu » qui avait provoqué la réflexion de Suprême et fait hurler Pétunia : « Mais qui m’appelle ? »…

Lors de ce déjeuner, il était stipulé « aucun membre non issu directement de la Smala ne serait accepté »… autant le dire simplement « les pièces rapportées ne sont pas tolérées ! ».

Evidemment, tout le monde obéit toujours aux demandes (ordres) de GAT… 

Cette année, GAT en était sûre, cela sentait « le coup de Trafalgar ».

A 13 heures, Bibi arriva sublime dans sa robe rouge sang, ses ballerines et son chignon « flouté » (dixit Pétunia admirative) au bras d’un grand échalas « insipide, sans intérêt de prime abord, mais assez sexy » (dixit Deux qui bavait et pleurait en même temps). 

Jamie-Hince-version-blonde (adopté par la Smala) avala la demi-bouteille de cognac sous le coup de l’émotion.

C’était sans compter sur le vieux réflex de Trois : voir si une bague ornait le doigt de son génie de fifille à sa maman.

Le cri de joie de Trois eut des répercussions démesurées sur chaque membre de la Smala.

Suprême dégaina son calibre pour mettre en joue le « vaurien qui voulait sa fille » ; Deux fondit en larmes ; Pétunia, Tante Dinde et Flower se ruèrent sur Internet pour trouver « le lieu le plus sublime pour le mariage de Bibi », Quatre appela 34 en couinant un pathétique « Bibi va se marier, je veux mourir ! » ; Lord of the Rings but l’autre moitié de la bouteille de Cognac et fit le serment de rentrer dans les ordres ; Cousin Edmond serra Bibi et le nouvel arrivant dans ses bras en hurlant un « Bienvenue dans la Smala, Camarade ! » ; GAT s’évanouit non sans avoir béni l’union « enfin, merdus ! » ; les cousines Aglaé et Sidonie restant muettes (fait historique signalé++) ;  Power (invité) embrassa Flower sous le coup de l’émotion et la redemanda en mariage (acceptée).

Bibi fut sommée par un Suprême visiblement peu favorable à un « mariage en 14 » d’expliquer « qui [est] la bestiole insipide qui se dandine à [tes] côtés ».

Bibi expliqua enfin que lors de son séjour à Mexico, elle était tombée littéralement sur Charles-Henri-Emile-Marie-Pierre-Amaury de La Chose-Du-Truc-De-La-Planète-A-Gauche et qu’ils ne s’étaient plus quittés, puis s’étaient fiancés dans l’avion du retour avec demande en mariage en bonne et due forme « un genou à terre, une bague dans la boîte et les violons qui vont avec ».

Immédiatement rebaptisé « CHEMPA » (version Smala) , « JAIMEPAS » (version Lord of the Rings et Quatre) ou « Le Grand Con Tout Mou » (version Suprême), il fut soumis au questionnaire Suprêmique qui était d’une complexité digne de l’ENA avec une touche  d’’économie appliquée.

CHEMPA s’en sortit haut la main (« Voleur de Bibi » hurla Lord of the Rings, à la limite du coma éthylique) et se vit introniser « Fiancé Officiel de Bibi ». Suprême invita Lord of the Rings, Quatre et Jamie-Hince-version-blonde à « le suivre pronto » dans la bibliothèque. Il subtilisa deux bouteilles de Cognac 30 ans d’âge et une bouteille de Calvados qu’ils burent au goulot !

« Les soiffards ! » Hurla Cousin Edmond, vexé d’avoir été mis sur la touche.

CHEMPA fut, ensuite, examiné de près par GAT, Trois, Pétunia, les Cousines et Flower.

Flower résuma la situation à Cinq-et-Demi le soir même en ces termes :

« Grand, blond, sans forme, intelligent mais maladroit, drôle mais incompréhensible par le commun de la Smala, plus coincé tu meurs, aimant le classique, les ballets, la lecture, la peinture à l’huile et les réunions familiales avec ses parents. Bibi va s’emmerder sur la durée ou réussir à lui exploser les boutons de son étriqué trois pièces.».

Cinq-et-Demi se saoula toute la soirée et envoya un SMS à Jamie-Hince-version-blonde : « Qu’est-ce qu’il a que nous n’avons pas ? »

Réponse fulgurante : « Tout, visiblement, connard ! ».

CHEMPA et Bibi formaient un couple étonnant. Elle était aussi pétillante qu’il était engoncé dans son éducation, aussi ouverte qu’il était fermé, aussi tolérante qu’il était livide à toute idée progressiste.

Quand on dit que les contraires s’attirent, la Smala en avait la preuve vivante à deux têtes/quatre jambes.

Cependant, CHEMPA était un garçon gentil et poli et surtout drôlement intelligent ; mais sa « qualité » première notable (et notoire) était son côté « nouille » (dixit les  FlowerPower, rabibochés pour l’occasion).

« un brin à côté de la plaque, riant bêtement, et s’emmêlant les pinceaux quand il s’agit de dire la moindre impression personnelle » dixit GAT à Tante Dinde.

« Il va être malheureux dans cette famille où tout le monde s’exprime sans y être invité ! » Lança Trois.

« Eh bien, va pour CHEMPA, je me charge de lui inculquer les bases de la Smala… » dixit Cousin Edmond remonté comme un coucou.

« Pitié, Edmond, ne commencez pas avec votre hystérie ! » Répliqua GAT au bord de la crise de foie (oui, oui, au nombre de chocolats engloutis).

« Moi, ce CHEMPA, il me plaît bien ! » Dit Pétunia.

« Oui, un type à particule, avec un brin de conversation et l’allure d’Oscar Wilde » ! Tu m’étonnes ! » Hurla Suprême suivi de près par les épaves spongieuses.

Le lendemain matin, Bibi arriva dans la cuisine, suivie de très très très très près (limite s’ils n’étaient pas collés l’un à l’autre) par CHEMPA, gai comme un pinson.

« Il est tout gai ! » Dit Trois à Pétunia.

« CHEMPA est gay ? » Hurla Cousine Sidonie ce qui fit rougir du sol au plafond le gai pinson en question.


Prochain épisode : Quand CHEMPA explique sa généalogie à la Smala


NdA : Oui, les années Rock'n Roll de Bibi seront évoquées prochainement... l'urgence étant de la marier !!!

No comments:

Post a Comment

N'hésitez pas... tous les auteurs aiment les commentaires....

Le blog d'une ItemLiz Girl

Top


Rechercher dans ce blog

Reprise du blog sous le contrôle de B !

Reprise du blog sous le contrôle de B !